Dernière mise à jour: 26/04/2020

Nos critères de choix

55Produits analysés

35Heures investies

41Études prises en compte

127Commentaires collectés

La santé et la maladie sont les deux faces d’une même pièce. Un simple rhume, la grippe saisonnière ou tout type d’infection peuvent nous gâcher le quotidien. Les périodes de convalescence nous font perdre du temps, que nous ne passons pas en classe ou au travail, et nous restons confinés dans notre lit ou sur notre canapé. Serait-il alors possible de renforcer son système immunitaire, afin de ne plus tomber malade ?

Malheureusement, il n’existe aujourd’hui aucun remède miracle qui puisse nous garantir une santé éternelle. Par contre, nous pouvons prendre des mesures et adopter de bonnes routines pour que notre système immunitaire reste le plus performant possible. Ainsi, nous pourrons aisément lutter contre la maladie. Vous voulez en savoir plus ? Continuez la lecture de cet article !

En Bref

  • Notre système immunitaire comprend des cellules, des molécules de signalisation et des protéines qui luttent contre les agressions externes (virus et bactéries).
  • Nous avons besoin d’une alimentation saine, de repos et d’éviter le stress, afin de maintenir notre système immunitaire en équilibre et de le renforcer.
  • Si une personne envisage de prendre un complément pour renforcer son système immunitaire, les meilleurs choix sont les multivitaminés, les compléments en vitamine C, ceux qui contiennent de la vitamine D, les probiotiques ou ceux qui contiennent de l’échinacée.

Notre sélection des meilleurs suppléments pour renforcer son système immunitaire

Dans cette section, nous vous présenterons les produits en ligne les plus intéressants pour renforcer son système immunitaire. N’oubliez pas qu’en cas de symptôme suspect, vous devez toujours consulter votre médecin. Si tout problème de santé sérieux est écarté, vous pourrez utiliser ces produits pour vous sentir mieux ou compenser une carence.

Pack immunité pour un renforcement intégral de votre système immunitaire

Ce pack « Immunité » de Natura Force contient tous les produits dont vous avez besoin pour être en pleine forme et renforcer intégralement votre système immunitaire ! Composé de gelée royale, de magnésium et de jus d’argousier, 3 produits biologiques fabriqués en France, ce pack Immunité a un seul but : aider votre corps à se prémunir contre les infections, les virus, les bactéries et à être en meilleure forme.

En effet, la gelée royale renforce votre système immunitaire ainsi que votre résistance au froid, à la fatigue et aux infections. Le magnésium vous aide à combattre le stress, la dépression et la fatigue physique et favorise le fonctionnement cardiovasculaire et le fonctionnement des muscles, très utile si vous êtes victime de stress. Le jus d’argousier permet quant à lui de faire le plein de vitamine C, et donc de combattre la fatigue et d’améliorer les performances physiques; sa teneur en oméga 7 permet aussi de lutter contre le diabète.

Tout simplement le kit dont vous avez besoin pour vous sentir en pleine santé!

Vitamines et minéraux pour combattre les carences nutritionnelles

Ce complexe de vitamines contient une combinaison de vitamines A,B (dont B9 et B12) C, D3, K2,E mais aussi du magnésium, du zinc, du chrome et de l’iode ainsi que de nombreux cofacteurs végétaux. Leurs formes vitaminiques sont co-enzymées pour que les vitamines soient encore plus actives et absorbables par l’organisme.

Contrairement à de nombreux produits importés d’Asie ou des Etats-Unis, Nutri&Co a fait le choix du Fabriqué en France. Leur partenaire façonnier situé près de Montpellier, respecte les normes HACCP et BPF, deux des plus hauts standards mondiaux en matière de sécurité et de traçabilité

Vitamine D3 : Pour faire le plein de soleil, sans vous exposer au soleil

Ce petit spray de la marque Wise Nutrient vous permet de respecter les recommandations quotidiennes de vitamine D3 avec un seul spray quotidien. Ce produit contient également de la vitamine E, des édulcorants (xylitol) et de l’arôme de menthe. Les 50 millilitres de produit permettront un usage pendant plus de trois mois.

Les acheteurs de cet article lui ont attribué un score élevé, soulignant son confort d’utilisation ainsi que son goût agréable. Après quelques semaines d’utilisation, la plupart des gens ont remarqué une augmentation de l’énergie, une amélioration de la mémoire et une normalisation des niveaux de vitamine D dans leurs tests sanguins.

Echinacée : Pour éviter les rhumes et autres maladies similaires

L’échinacée est réputée pour vous aider à combattre rhumes et autres petits bobos et maladies du quotidien. Cette teinture mère concentré au niveau de 1:10 est 100% naturelle et garantie sans alcool (elle convient donc aux femmes enceintes et aux enfants !). Fabriquée en Europe (Italie), il s’agit d’un mélange végétalien et de très bonne qualité.

Ne dépassez pas les 40 gouttes jusqu’à trois fois par jour si vous êtes un adulte ou une femme enceinte et 20 gouttes pour les enfants (également 3 fois par jour). L’échinacée (Echinacea angustifolia) est souvent utilisée pour prévenir les rhumes et les autres maladies du quotidien similaires. Mettez toute la famille à l’échinacée pour passer un hiver en pleine forme !

Ce que vous devez savoir pour renforcer son système immunitaire

Le système immunitaire protège notre organisme d’une invasion pathogène (micro-organismes nocifs). Une mauvaise alimentation, le stress chronique ou le vieillissement, entre autres, peuvent affaiblir nos défenses et nous rendre vulnérables à la maladie. Heureusement, tout le monde peut prendre de bonnes habitudes, pour l’aider à renforcer son système immunitaire.

Un régime alimentaire varié et équilibré est un facteur qui contribue au renforcement de notre système immunitaire.
(Source : Kuzmina : 37086666/ 123rf.com)

Renforcer son système immunitaire et ses défenses

Le système immunitaire est un ensemble de cellules, de protéines et de molécules de signalisation qui protègent l’organisme des agressions extérieures. On parle familièrement de « nos défenses » pour évoquer ce gardien de notre bien-être. On peut également parler de « système immunologique ».

Ce qui est sûr, c’est que saisir parfaitement les enjeux du système immunitaire est uniquement à la portée des spécialistes en génétique et en immunologie.

Nos défenses sont régies par une série de stimulations complexes qui déterminent la localisation, l’intensité et la durée de la réponse immunitaire.

Néanmoins, nous pouvons parvenir à connaître assez bien notre immunité. Ainsi, nous serons capable de mieux comprendre les mécanismes qui renforcent ou affaiblissent le système immunitaire, pour rester le plus en forme possible. Une façon simple de comprendre nos défenses consiste à diviser ce système en deux formes d’immunité (1):

  • Immunité innée : également appelée immunité naturelle ou immunité non spécifique. C’est un système primitif, qui dépend des barrières naturelles (peau, mucus, acides gastriques et sueurs, entre autres) et de certaines cellules (comme les macrophages), qui détruisent les micro-organismes à travers des mécanismes stéréotypés (qui ne varient pas en fonction du germe).
  • Immunité acquise : dans ce cas, il s’agit d’une immunité spécifique. Le système immunitaire sera capable de reconnaître un micro-organisme concret et d’assurer une réponse, en lui opposant des anticorps pour le détruire. Cette réponse sera répétée plus rapidement lors d’une prochaine infection par ce même germe (capacité de mémoire).
Immunité innée Immunité acquise
Réponse Non spécifique

(la même réponse pour tous les pathogènes)

Spécifique

(s’adapte au pathogène)

Rapidité Immédiate A retardement

(plusieurs jours)

Mémoire Non Oui
Composants – Barrières naturelles

– Inflammation et fièvre

– Phagocytes (cellules « dévoreuses » de pathogènes)

– Cellules « présentatrices » (capturent et montrent les micro-organismes)

– Système d’attaque de la membrane des pathogènes

– Les lymphocytes T (cellules qui détruisent les micro-organismes et régulent la réponse de l’organisme)

– Les lymphocytes B (producteurs d’anticorps)

– Anticorps

– Molécules de signal

Une coordination parfaite entre l’immunité innée et l’immunité adaptative est indispensable. Sinon, des phénomènes d’immunosuppression (faiblesse des défenses) ou d’auto-immunité (nos défenses s’attaquent à notre corps)  peuvent apparaître. Heureusement, il existe des habitudes saines qui pourront vous aider à maintenir l’équilibre.

Albert Szent-GyorgyiPrix Nobel de Médicine (1937)

“Une vitamine est une substance qui vous évite de tomber malade”.

Un régime sain, pour lutter contre la maladie

L’alimentation joue un rôle extrêmement important dans le développement de l’immunité. Au fil des ans, différentes études scientifiques ont montré qu’une alimentation déficiente va à l’encontre de l’immunité, qu’elle soit innée ou adaptative. Dans le tableau suivant, nous vous présentons les principaux nutriments et le rôle qu’ils jouent en faveur de nos défenses (4, 6):

Nutriment Fonction Sources alimentaires
Arginine Bon fonctionnement des macrophages (production d’oxyde nitrique) Baies de Goji, noix, viande, spiruline et légumineuses
Vitamine A Division cellulaire et prolifération des lymphocytes. huile de foie de morue, viscères, patates douces, carottes, épinards et margarine.
Vitamine C Renforcement des barrières épithéliales (peau).

Destruction microbienne.

Prolifération possible de lymphocytes

Agrumes, brocoli, chou-fleur, chou frisé et poivron.
Vitamine D Activation de la réponse immunitaire.

Production de protéines antimicrobiennes

huile de foie de morue, lait enrichi, poisson gras, fromage et jaune d’œuf.
Vitamine E Antioxydant.

Régulateur de la réponse immunitaire.

Interaction entre molécules.

Graines de tournesol, d’avocat, d’épinard, de bette à carde et d’amande.
Glutamine Source d’énergie pour les cellules du système immunitaire.

Réplication des cellules du système immunitaire

Viande de poulet, viande de bœuf, œufs, protéines laitières et de chanvre.
Fer Développement et maturation des lymphocytes. Viande rouge, poisson en conserve, tofu, noix de cajou, épinards.
Sélénium Réponse aux infections virales et régulation de l’inflammation Porc, bœuf, volaille, noix du Brésil et thon.
Zinc Division cellulaire et prolifération des lymphocytes Viande, fruits de mer, noix, produits laitiers et céréales complètes.

Une alimentation adaptée permettra à nos défenses de s’activer correctement face à une agression virale ou bactérienne. En général, les experts s’accordent à dire que le régime méditerranéen est l’un des plus adaptés pour éviter les carences ou les surplus alimentaires (7, 8). Votre assiette doit absolument comporter du poisson, de la viande maigre, des légumes et de l’huile d’olive !

Si, au contraire, notre alimentation n’est pas adaptée, nous pourrions souffrir d’un déficit en vitamines, protéines ou minéraux. Dans le Guide des Compléments, vous trouverez de nombreux articles, qui présenteront de manière plus spécifique les nutriments évoqués ci-dessus. N’hésitez pas à les consulter si vous pensez souffrir d’une carence alimentaire.

Prévenir par le sport

L’exercice physique procure de très nombreux bénéfices. L’activité physique prévient le stress, assure un sommeil de qualité et nous aide à brûler des calories, afin de maintenir un poids sain. De plus, elle permet de lutter contre le vieillissement. Ici, nous ne parlons pas seulement du bénéfice esthétique.
Il s’agit également de renforcer son système immunitaire.

Il a été prouvé que la pratique régulière d’une activité sportive (sans tomber dans l’excès) renforce notre système immunitaire au fil des ans, palliant en partie les effets du vieillissement. Il est vrai que nos défenses aussi sentent le temps passer et s’affaiblissement au cours des années, nous rendant ainsi vulnérables à une potentielle infection (9, 10).

Mais, combien de sport devons-nous faire quotidiennement pour rester en bonne santé ? L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) est claire à ce sujet. Les adultes qui ont entre 18 et 65 ans doivent faire au moins 150 minutes d’activité physique aérobique d’intensité modérée par semaine  (ou 75 minutes de sport intense par semaine).

Groupe d’âge Recommandations de l’OMS
Enfants de 5 à 17 ans

De préférence des exercices d’aérobic

Activité ludique ou éducation physique

Minimum de 60 minutes d’activité quotidienne

Des activités plus intenses au moins trois fois par semaine

Adultes 18 à 65 ans

Loisirs, voyages (à pied ou à vélo) et travail

Au moins 150 minutes par semaine d’exercices d’intensité modérée

Alternativement, 75 minutes par semaine d’exercices de haute intensité

Chaque séance d’exercice doit durer au minimum 10 minutes

Faire des activités pour renforcer les muscles et les os deux fois ou plus par semaine

Plus de 65 ans

Loisirs, voyages (à pied ou à vélo), travail (jusqu’à la retraite) et activités familiales

Au moins 150 minutes par semaine d’exercices d’intensité modérée

Alternativement, 75 minutes par semaine d’exercices de haute intensité

Chaque séance d’exercice doit durer au minimum 10 minutes

Les adultes à mobilité réduite doivent effectuer des activités de réadaptation au moins trois fois par semaine

Faire des activités pour renforcer les muscles et les os deux fois ou plus par semaine

Les adultes très âgés ou fragiles devraient pratiquer autant d’activité physique que leur santé le permet

Les bénéfices d’un sommeil réparateur

Nous sommes certains que vous connaissez parfaitement l’importance d’un bon sommeil pour vous maintenir en bonne santé mentale et physique. Néanmoins, est-il possible que le sommeil renforce également nos défenses ? Ce qui est sûr, c’est qu’on a découvert une relation directe entre le sommeil et le système immunitaire, qui suit parfaitement le rythme circadien.

Pendant que nous dormons, notre corps se prépare à la lutte contre l’infection.

. Le repos sera particulièrement bénéfique pour l’immunité adaptative, en permettant de synthétiser des anticorps et des molécules de signalisation. En plus, cela stimulera la mémoire immunologique, pour réagir rapidement face aux virus ou bactéries rencontrés (3, 12).

Saviez-vous que de nombreuses personnes dorment largement moins que ce qui est recommandé ? Dans le tableau ci-dessous vous trouverez le temps de sommeil que la National Sleep Foundation recommande en fonction de l’âge (13). Essayez de respecter ces recommandations, c’est votre santé qui vous remerciera !

Groupe d’âge Heures de sommeil
Nouveau-nés (0-3 mois) 14-17 heures
Bébés (4-11 mois) 12-15 heures
Enfants en bas âge (1-2 ans) 11-14 heures
Enfants (3-5 ans) 10-13 heures
Enfants plus âgés (6-13 ans) 9-11 heures
Adolescents (14-17 ans) 8-10 heures
Adultes (18-65 ans) 7-9 heures
Personnes âgées (plus de 65 ans) 7-8 heures

Une bonne alimentation est clé pour renforcer votre système immunitaire.
(Source : Navas : 56556286/ 123rf.com)

Fulvio D’AcquistoProfesseur d’immunologie. Université de Roehampton (Londres)

“Les Anciens Romains savaient qu’être amoureux, ressentir de la passion, est sain pour le corps comme pour l’esprit.”

Critères d’achat de suppléments pour renforcer son système immunitaire

Les produits que nous présentons ci-dessous sont des compléments qui renforcent les défenses. Nous discuterons de leur utilité et de leurs applications possibles ci-dessous, en établissant une série de critères d’achat, pour que vous puissiez faire le choix le plus adapté à votre situation.

Compléments multivitaminés et multiminéraux

Les compléments qui associent vitamines et minéraux peuvent aider les personnes qui, pour une raison quelconque, souffrent d’une carence. Les véganes (régime dépourvu de vitamine B12), les personnes qui souhaitent perdre du poids (qui ingèrent peu de nutriments) et les plus âgés (vulnérables à la malnutrition) sont ceux qui tireront le plus de bénéfices de ces produits (6, 31, 32, 33, 34).

Ingrédient multivitaminé Effet
Vitamine A Évite les carences.

Particulièrement utile pour prévenir les maladies infectieuses chez les personnes souffrant de malnutrition.

Vitamines du groupe B Évite les carences.
Vitamine C Peut réduire la durée et la gravité des infections des voies respiratoires.
Vitamine D Évite les carences, peut réduire la fréquence des maladies des voies respiratoires.
Fer Évite les carences, réduit apparemment la probabilité d’infection.

Sa consommation non régulée peut aggraver certaines conditions sous-jacentes.

Sélénium évite les carences, améliore la réponse immunitaire à l’infection virale.

Sa consommation non régulée peut aggraver les symptômes de l’asthme et favoriser l’invasion par les parasites.

Zinc Réduction possible de l’intensité des symptômes du rhume

Peut réduire le temps de récupération après un rhume.

Vérifiez bien que vous ne souffrez pas d’une infection au moment de débuter votre cure (les préparations qui contiennent du fer pourraient faire empirer la situation). De plus, consultez votre médecin si vous prenez un médicament qui pourrait interagir avec les compléments. Même si le prix de ces articles peut largement varier, il oscille entre 10 et 15 euros.

Beaucoup de personnes ont le réflexe de prendre de la vitamine C dès qu’ils se sentent un peu malade.
(Source : Doroshin : 38455095/ 123rf.com)

Probiotiques

Le microbiote de notre corps est particulièrement important pour notre bien-être. Puisque ces bonnes bactéries luttent contre les micro-organismes nocifs, maintenir une « flore » saine doit être une de nos priorités. Le stress, une mauvaise alimentation et la prise d’antibiotiques peuvent détruire cet équilibre fragile (36, 37).

Bien qu’il existe des centaines de préparations à base de probiotiques, en général, les experts considèrent que l’espèce Lactobacillus est particulièrement bénéfique pour notre santé. Les personnes immunodéprimées ne devront pas l‘utiliser sans suivi médical. Le prix est d’environ 15 à 20 €.

foco

Saviez-vous que les vaccins introduisent dans notre corps des micro-organismes inactifs ou fragmentés ? Ce procédé active nos défenses et permet la création d’anticorps contre les maladies.

Autres préparations médicinales

Certains produits (généralement d’origine végétale, mais aussi préparés à partir du miel ou de ses dérivés) pourraient participer au renforcement du système immunitaire. Il existe des études conduisant à différents résultats quant à des ingrédients aussi populaires que la propolis, l’échinacée, les airelles, le gingembre ou la gelée royale  (38, 39, 40, 41):

Supplément Arguments pour Arguments contre
Canneberge (extrait) Taux élevé de vitamine C, possible prévention des infections urinaires.

Peu d’effets secondaires graves.

Résultats mitigés, plus d’études sont nécessaires.

Peut provoquer des troubles digestifs.

Echinacée Potentielle protection contre le rhume. Ne raccourcit pas la durée d’un rhume.

Effets indésirables de type gastro-intestinal, cutané ou nerveux (insomnie).

Gelée royale Pourrait améliorer la fonction immunitaire. D’autres études (sur des volontaires humains) sont nécessaires pour confirmer les résultats.

Ne convient pas aux diabétiques.

Gingembre Soulagement des symptômes digestifs (nausées et vomissements).

Peu d’effets secondaires.

Principalement des effets anti-inflammatoires et antioxydants.

D’autres études sont nécessaires pour confirmer son efficacité.

Propolis Action antiseptique, bactéricide et antifongique. D’autres études (chez des volontaires humains) sont nécessaires pour confirmer les résultats.

Doit être soumis à des processus de normalisation et réglementé par les autorités sanitaires.

En général, ces préparations nécessitent encore des études exhaustives pour confirmer ou infirmer leur capacité à renforcer notre immunité. Les compléments à base d’échinacée (Echinacea angustifolia) ont prouvé leur influence positive (bien que non significative) dans la prévention d’un rhume simple. Le coût de ces produits est d’environ 15 à 20 euros pièce.

En Résumé

Renforcer son système immunitaire protège des attaques causées par les virus, les bactéries, les champignons et les parasites. Si nous souhaitons maintenir nos défenses au meilleur niveau possible, nous devons adopter une série de bonnes habitudes. Nous alimenter correctement, faire de l’exercice, éviter la consommation de drogue et garder l’esprit positif nous aidera à rester en bonne santé plus longtemps.

Les compléments pour renforcer son système immunitaire doivent être utilisés pour pallier les carences alimentaires ou pour soulager les symptômes de maladies bénignes, une fois écartées les infections graves. Il est possible que certains composés, tels que l’échinacée, nous aident à éviter les rhumes durant les mois les plus froids.

Si cet article vous a aidé à mieux comprendre les moyens de renforcer son système immunitaire, aidez-nous en laissant un commentaire et en le partageant sur vos réseaux sociaux préférés.

(Source de l’image principale : Epicstockmedia : 32902274/ 123rf.com) 

Références (41)

1. Nicholson LB. The immune system. Essays Biochem [Internet]. 2016 Oct 31 [ 2020 Mar 23];60(3):275–301.
Source

2. Dragoş D, Tănăsescu MD. The effect of stress on the defense systems. J Med Life [Internet]. 2010 [ 2020 Mar 22];3(1):10–8.
Source

3. Besedovsky L, Lange T, Born J. Sleep and immune function. Pflügers Arch – Eur J Physiol [Internet]. 2012 Jan 10 [ 2020 Mar 22];463(1):121–37.
Source

4. Calder PC. Feeding the immune system. Proc Nutr Soc [Internet]. 2013 Aug 21 [ 2020 Mar 23];72(3):299–309.
Source

5. Béres A, Lelovics Z, Antal P, Hajós G, Gézsi A, Czéh Á, et al. “Does happiness help healing?” Immune response of hospitalized children may change during visits of the Smiling Hospital Foundation’s Artists. Orv Hetil [Internet]. 2011 [cited 2020 Mar 22];152(43):1739–44.
Source

6. Maggini S, Wintergerst ES, Beveridge S, Hornig DH. Selected vitamins and trace elements support immune function by strengthening epithelial barriers and cellular and humoral immune responses. In: British Journal of Nutrition [Internet]. 2007 [ 2020 Mar 16]. p. S29-35.
Source

7. Pascual V, Perez Martinez P, Fernández JM, Solá R, Pallarés V, Romero Secín A, et al. SEA/SEMERGEN consensus document 2019: Dietary recommendations in the prevention of cardiovascular disease. Semergen. 2019 Jul 1;45(5):333–48.
Source

8. Locke A, Schneiderhan J, Zick SM. Diets for Health: Goals and Guidelines. Am Fam Physician [Internet]. 2018 Jun 1 [ 2020 Mar 2];97(11):721–8.
Source

9. Sellami M, Gasmi M, Denham J, Hayes LD, Stratton D, Padulo J, et al. Effects of Acute and Chronic Exercise on Immunological Parameters in the Elderly Aged: Can Physical Activity Counteract the Effects of Aging? Front Immunol [Internet]. 2018 Oct 10 [ 2020 Mar 22];9(OCT).
Source

10. Campbell JP, Turner JE. Debunking the Myth of Exercise-Induced Immune Suppression: Redefining the Impact of Exercise on Immunological Health Across the Lifespan. Front Immunol [Internet]. 2018 Apr 16 [ 2020 Mar 22];9(APR).
Source

11. OMS | Recomendaciones mundiales sobre la actividad física para la salud. WHO [Internet]. 2013 [ 2020 Mar 22]
Source

12. Besedovsky L, Lange T, Haack M. The sleep-immune crosstalk in health and disease. Physiol Rev [Internet]. 2019 Jul 1 [ 2020 Mar 22];99(3):1325–80.
Source

13. Nation Sleep Foundation. National Sleep Foundation Recommends New Sleep Times. Natl Sleep Found [Internet]. 2019 [ 2020 Mar 22];1–4.
Source

14. Brod S, Rattazzi L, Piras G, D’Acquisto F. ‘As above, so below’ examining the interplay between emotion and the immune system. Immunology [Internet]. 2014 Nov [ 2020 Mar 22];143(3):311–8.
Source

15. D’Acquisto F. Affective immunology: where emotions and the immune response converge. Dialogues Clin Neurosci [Internet]. 2017 Mar 1 [ 2020 Mar 22];19(1):9–19.
Source

16. Koenig HG, Cohen HJ, George LK, Hays JC, Larson DB, Blazer DG. Attendance at religious services, interleukin-6, and other biological parameters of immune function in older adults [Internet]. Vol. 27, International Journal of Psychiatry in Medicine. Baywood Publishing Co. Inc.; 1997 [ 2020 Mar 22]. p. 233–50.
Source

17. Koenig HG. Psychoneuroimmunology and the faith factor. J Gend Specif Med [Internet]. 2000 [ 2020 Mar 22];3(5):37–44.
Source

18. Koenig HG. Religion, Spirituality, and Health: The Research and Clinical Implications. ISRN Psychiatry [Internet]. 2012 [ 2020 Mar 22];2012:1–33.
Source

19. Falkenberg RI, Eising C, Peters ML. Yoga and immune system functioning: a systematic review of randomized controlled trials [Internet]. Vol. 41, Journal of Behavioral Medicine. Springer New York LLC; 2018 [ 2020 Mar 22]. p. 467–82.
Source

20. Yeh S-H. Regular tai chi chuan exercise enhances functional mobility and CD4CD25 regulatory T cells. Br J Sports Med [Internet]. 2006 Mar 1 [ 2020 Mar 22];40(3):239–43.
Source

21. Black DS, Slavich GM. Mindfulness meditation and the immune system: a systematic review of randomized controlled trials. Ann N Y Acad Sci [Internet]. 2016 Jun 1 [ 2020 Mar 22];1373(1):13–24.
Source

22. Pennebaker JW, Kiecolt-Glaser JK, Glaser R. Disclosure of traumas and immune function: Health implications for psychotherapy. J Consult Clin Psychol [Internet]. 1988 [ 2020 Mar 22];56(2):239–45.
Source

23. Segerstrom SC, Miller GE. Psychological stress and the human immune system: A meta-analytic study of 30 years of inquiry. Psychol Bull [Internet]. 2004 Jul [ 2020 Mar 22];130(4):601–30.
Source

24. Qiu F, Liang C-L, Liu H, Zeng Y-Q, Hou S, Huang S, et al. Impacts of cigarette smoking on immune responsiveness: Up and down or upside down? Oncotarget [Internet]. 2017 Jan 3 [ 2020 Mar 23];8(1):268–84.
Source

25. WHO. Alcohol [Internet]. 2018 [ 2020 Mar 23].
Source

26. Barr T, Helms C, Grant K, Messaoudi I. Opposing effects of alcohol on the immune system. Prog Neuro-Psychopharmacology Biol Psychiatry [Internet]. 2016 Feb 4 [ 2020 Mar 23];65:242–51.
Source

27. Zaki NG, Osman A, Moustafa H, Saad AH. Alterations of immune functions in heroin addicts. Egypt J Immunol [Internet]. 2006 [ 2020 Mar 23];13(1):153–71.
Source

28. Pellegrino T, Bayer BM. In vivo effects of cocaine on immune cell function. J Neuroimmunol [Internet]. 1998 Mar 15 [ 2020 Mar 23];83(1–2):139–47.
Source

29. Cheskin LJ, Margolick J, Kahan S, Mitola AH, Poddar KH, Nilles T, et al. Effect of Nutritional Supplements on Immune Function and Body Weight in Malnourished Adults. Nutr Metab Insights [Internet]. 2010 Jan 4 [ 2020 Mar 23];3:NMI.S4460.
Source

30. Soyano A, Gómez M. Role of iron in immunity and its relation with infections [Internet]. Vol. 49, Archivos latinoamericanos de nutrición. 1999 [ 2020 Mar 21].
Source

31. Villamor E, Fawzi WW. Effects of vitamin A supplementation on immune responses and correlation with clinical outcomes [Internet]. Vol. 18, Clinical Microbiology Reviews. 2005 [ 2020 Mar 23]. p. 446–64.
Source

32. Maggini S, Beveridge S, Suter M. A combination of high-dose vitamin C plus zinc for the common cold. J Int Med Res [Internet]. 2012 [ 2019 Oct 13];40(1):28–42.
Source

33. Chambial S, Dwivedi S, Shukla KK, John PJ, Sharma P. Vitamin C in disease prevention and cure: An overview [Internet]. Vol. 28, Indian Journal of Clinical Biochemistry. 2013 [ 2019 Oct 13]. p. 314–28.
Source

34. Maggini S, Pierre A, Calder P. Immune Function and Micronutrient Requirements Change over the Life Course. Nutrients [Internet]. 2018 Oct 17 [ 2020 Mar 23];10(10):1531.
Source

35. Mora JR, Iwata M, von Andrian UH. Vitamin effects on the immune system: vitamins A and D take centre stage. Nat Rev Immunol [Internet]. 2008 Sep [ 2020 Mar 19];8(9):685–98.
Source

36. Markowiak P, Ślizewska K. Effects of probiotics, prebiotics, and synbiotics on human health. Vol. 9, Nutrients. MDPI AG; 2017.
Source

37. Bischoff SC, Barbara G, Buurman W, Ockhuizen T, Schulzke J-D, Serino M, et al. Intestinal permeability – a new target for disease prevention and therapy. BMC Gastroenterol [Internet]. 2014 Dec 18 [ 2019 Sep 8];14(1):189.
Source

38. Fratellone PM, Tsimis F, Fratellone G. Apitherapy Products for Medicinal Use. J Altern Complement Med [Internet]. 2016 Dec 1 [ 2020 Mar 23];22(12):1020–2.
Source

39. Barrett B. Medicinal properties of Echinacea: A critical review [Internet]. Vol. 10, Phytomedicine. Urban und Fischer Verlag Jena; 2003 [ 2020 Mar 20]. p. 66–86.
Source

40. Karsch-Völk M, Barrett B, Kiefer D, Bauer R, Ardjomand-Woelkart K, Linde K. Echinacea for preventing and treating the common cold. Cochrane Database Syst Rev [Internet]. 2014 Feb 20 [ 2020 Mar 23];2014(2).
Source

41. Jepson R, L M, Craig J. Arándanos para la prevención de infecciones urinarias. La Bibl Cochrane Plus [Internet]. 2008 [ 2020 Mar 23];4(2):19.
Source

Pourquoi tu peux me faire confiance?

Laëtitia croit en une alimentation équilibrée en complément de l’homéopathie pour une vie saine. Une passion qui l’a conduite vers une carrière d’homéopathe freelance, experte dans le domaine de la phytothérapie. Des convictions qu’elle partage avec le public, dans ses nombreux articles sur les thérapies alternatives.
Nicholson LB. The immune system. Essays Biochem [Internet]. 2016 Oct 31 [ 2020 Mar 23];60(3):275–301.
Aller à la source
Dragoş D, Tănăsescu MD. The effect of stress on the defense systems. J Med Life [Internet]. 2010 [ 2020 Mar 22];3(1):10–8.
Aller à la source
Besedovsky L, Lange T, Born J. Sleep and immune function. Pflügers Arch – Eur J Physiol [Internet]. 2012 Jan 10 [ 2020 Mar 22];463(1):121–37.
Aller à la source
Calder PC. Feeding the immune system. Proc Nutr Soc [Internet]. 2013 Aug 21 [ 2020 Mar 23];72(3):299–309.
Aller à la source
Béres A, Lelovics Z, Antal P, Hajós G, Gézsi A, Czéh Á, et al. “Does happiness help healing?” Immune response of hospitalized children may change during visits of the Smiling Hospital Foundation’s Artists. Orv Hetil [Internet]. 2011 [cited 2020 Mar 22];152(43):1739–44.
Aller à la source
Maggini S, Wintergerst ES, Beveridge S, Hornig DH. Selected vitamins and trace elements support immune function by strengthening epithelial barriers and cellular and humoral immune responses. In: British Journal of Nutrition [Internet]. 2007 [ 2020 Mar 16]. p. S29-35.
Aller à la source
Pascual V, Perez Martinez P, Fernández JM, Solá R, Pallarés V, Romero Secín A, et al. SEA/SEMERGEN consensus document 2019: Dietary recommendations in the prevention of cardiovascular disease. Semergen. 2019 Jul 1;45(5):333–48.
Aller à la source
Locke A, Schneiderhan J, Zick SM. Diets for Health: Goals and Guidelines. Am Fam Physician [Internet]. 2018 Jun 1 [ 2020 Mar 2];97(11):721–8.
Aller à la source
Sellami M, Gasmi M, Denham J, Hayes LD, Stratton D, Padulo J, et al. Effects of Acute and Chronic Exercise on Immunological Parameters in the Elderly Aged: Can Physical Activity Counteract the Effects of Aging? Front Immunol [Internet]. 2018 Oct 10 [ 2020 Mar 22];9(OCT).
Aller à la source
Campbell JP, Turner JE. Debunking the Myth of Exercise-Induced Immune Suppression: Redefining the Impact of Exercise on Immunological Health Across the Lifespan. Front Immunol [Internet]. 2018 Apr 16 [ 2020 Mar 22];9(APR).
Aller à la source
OMS | Recomendaciones mundiales sobre la actividad física para la salud. WHO [Internet]. 2013 [ 2020 Mar 22]
Aller à la source
Besedovsky L, Lange T, Haack M. The sleep-immune crosstalk in health and disease. Physiol Rev [Internet]. 2019 Jul 1 [ 2020 Mar 22];99(3):1325–80.
Aller à la source
Nation Sleep Foundation. National Sleep Foundation Recommends New Sleep Times. Natl Sleep Found [Internet]. 2019 [ 2020 Mar 22];1–4.
Aller à la source
Brod S, Rattazzi L, Piras G, D’Acquisto F. ‘As above, so below’ examining the interplay between emotion and the immune system. Immunology [Internet]. 2014 Nov [ 2020 Mar 22];143(3):311–8.
Aller à la source
D’Acquisto F. Affective immunology: where emotions and the immune response converge. Dialogues Clin Neurosci [Internet]. 2017 Mar 1 [ 2020 Mar 22];19(1):9–19.
Aller à la source
Koenig HG, Cohen HJ, George LK, Hays JC, Larson DB, Blazer DG. Attendance at religious services, interleukin-6, and other biological parameters of immune function in older adults [Internet]. Vol. 27, International Journal of Psychiatry in Medicine. Baywood Publishing Co. Inc.; 1997 [ 2020 Mar 22]. p. 233–50.
Aller à la source
Koenig HG. Psychoneuroimmunology and the faith factor. J Gend Specif Med [Internet]. 2000 [ 2020 Mar 22];3(5):37–44.
Aller à la source
Koenig HG. Religion, Spirituality, and Health: The Research and Clinical Implications. ISRN Psychiatry [Internet]. 2012 [ 2020 Mar 22];2012:1–33.
Aller à la source
Falkenberg RI, Eising C, Peters ML. Yoga and immune system functioning: a systematic review of randomized controlled trials [Internet]. Vol. 41, Journal of Behavioral Medicine. Springer New York LLC; 2018 [ 2020 Mar 22]. p. 467–82.
Aller à la source
Yeh S-H. Regular tai chi chuan exercise enhances functional mobility and CD4CD25 regulatory T cells. Br J Sports Med [Internet]. 2006 Mar 1 [ 2020 Mar 22];40(3):239–43.
Aller à la source
Black DS, Slavich GM. Mindfulness meditation and the immune system: a systematic review of randomized controlled trials. Ann N Y Acad Sci [Internet]. 2016 Jun 1 [ 2020 Mar 22];1373(1):13–24.
Aller à la source
Pennebaker JW, Kiecolt-Glaser JK, Glaser R. Disclosure of traumas and immune function: Health implications for psychotherapy. J Consult Clin Psychol [Internet]. 1988 [ 2020 Mar 22];56(2):239–45.
Aller à la source
Segerstrom SC, Miller GE. Psychological stress and the human immune system: A meta-analytic study of 30 years of inquiry. Psychol Bull [Internet]. 2004 Jul [ 2020 Mar 22];130(4):601–30.
Aller à la source
Qiu F, Liang C-L, Liu H, Zeng Y-Q, Hou S, Huang S, et al. Impacts of cigarette smoking on immune responsiveness: Up and down or upside down? Oncotarget [Internet]. 2017 Jan 3 [ 2020 Mar 23];8(1):268–84.
Aller à la source
WHO. Alcohol [Internet]. 2018 [ 2020 Mar 23].
Aller à la source
Barr T, Helms C, Grant K, Messaoudi I. Opposing effects of alcohol on the immune system. Prog Neuro-Psychopharmacology Biol Psychiatry [Internet]. 2016 Feb 4 [ 2020 Mar 23];65:242–51.
Aller à la source
Zaki NG, Osman A, Moustafa H, Saad AH. Alterations of immune functions in heroin addicts. Egypt J Immunol [Internet]. 2006 [ 2020 Mar 23];13(1):153–71.
Aller à la source
Pellegrino T, Bayer BM. In vivo effects of cocaine on immune cell function. J Neuroimmunol [Internet]. 1998 Mar 15 [ 2020 Mar 23];83(1–2):139–47.
Aller à la source
Cheskin LJ, Margolick J, Kahan S, Mitola AH, Poddar KH, Nilles T, et al. Effect of Nutritional Supplements on Immune Function and Body Weight in Malnourished Adults. Nutr Metab Insights [Internet]. 2010 Jan 4 [ 2020 Mar 23];3:NMI.S4460.
Aller à la source
Soyano A, Gómez M. Role of iron in immunity and its relation with infections [Internet]. Vol. 49, Archivos latinoamericanos de nutrición. 1999 [ 2020 Mar 21].
Aller à la source
Villamor E, Fawzi WW. Effects of vitamin A supplementation on immune responses and correlation with clinical outcomes [Internet]. Vol. 18, Clinical Microbiology Reviews. 2005 [ 2020 Mar 23]. p. 446–64.
Aller à la source
Maggini S, Beveridge S, Suter M. A combination of high-dose vitamin C plus zinc for the common cold. J Int Med Res [Internet]. 2012 [ 2019 Oct 13];40(1):28–42.
Aller à la source
Chambial S, Dwivedi S, Shukla KK, John PJ, Sharma P. Vitamin C in disease prevention and cure: An overview [Internet]. Vol. 28, Indian Journal of Clinical Biochemistry. 2013 [ 2019 Oct 13]. p. 314–28.
Aller à la source
Maggini S, Pierre A, Calder P. Immune Function and Micronutrient Requirements Change over the Life Course. Nutrients [Internet]. 2018 Oct 17 [ 2020 Mar 23];10(10):1531.
Aller à la source
Mora JR, Iwata M, von Andrian UH. Vitamin effects on the immune system: vitamins A and D take centre stage. Nat Rev Immunol [Internet]. 2008 Sep [ 2020 Mar 19];8(9):685–98.
Aller à la source
Markowiak P, Ślizewska K. Effects of probiotics, prebiotics, and synbiotics on human health. Vol. 9, Nutrients. MDPI AG; 2017.
Aller à la source
Bischoff SC, Barbara G, Buurman W, Ockhuizen T, Schulzke J-D, Serino M, et al. Intestinal permeability – a new target for disease prevention and therapy. BMC Gastroenterol [Internet]. 2014 Dec 18 [ 2019 Sep 8];14(1):189.
Aller à la source
Fratellone PM, Tsimis F, Fratellone G. Apitherapy Products for Medicinal Use. J Altern Complement Med [Internet]. 2016 Dec 1 [ 2020 Mar 23];22(12):1020–2.
Aller à la source
Barrett B. Medicinal properties of Echinacea: A critical review [Internet]. Vol. 10, Phytomedicine. Urban und Fischer Verlag Jena; 2003 [ 2020 Mar 20]. p. 66–86.
Aller à la source
Karsch-Völk M, Barrett B, Kiefer D, Bauer R, Ardjomand-Woelkart K, Linde K. Echinacea for preventing and treating the common cold. Cochrane Database Syst Rev [Internet]. 2014 Feb 20 [ 2020 Mar 23];2014(2).
Aller à la source
Jepson R, L M, Craig J. Arándanos para la prevención de infecciones urinarias. La Bibl Cochrane Plus [Internet]. 2008 [ 2020 Mar 23];4(2):19.
Aller à la source