Dernière mise à jour: 13/05/2020

Nos critères de choix

16Produits analysés

25Heures investies

11Études prises en compte

88Commentaires collectés

Il est plus que certain qu’un régime sain est la base d’une santé de fer. Néanmoins, après une dure journée, il est normal de se replier davantage sur la malbouffe que sur une assiette de légumes verts. Cette habitude courante pourrait-elle avoir un effet négatif sur notre capacité à vieillir tout en restant en bonne santé ?

Le lycopène est un antioxydant que l’on trouve dans les fruits et les légumes les plus populaires, comme la tomate ou la papaye. Même s’il a été prouvé que sa consommation quotidienne diminue le risque de souffrir de maladies dégénératives, notre régime alimentaire en comporte de moins en moins. Après avoir lu cet article, vous ne laisserez plus le lycopène de côté !

En Bref

  • Le lycopène est un pigment végétal de la famille des caroténoïdes. Il a une action antioxydante.
  • Les meilleures sources de lycopène sont les fruits et légumes de couleur rouge, comme la tomate. Son absorption est favorisée par la cuisson et l’utilisation d’huile.
  • Au moment d’acheter un complément contenant du lycopène, il importe de prendre en compte nos besoins diététiques, l’origine des ingrédients, la présence d’autres composés, sa date de péremption et son rapport qualité-prix.

Notre sélection des meilleurs suppléments de lycopène sur le marché français

Nous avons exploré le marché digital, à la recherche des meilleurs compléments en lycopène disponibles. Nous nous sommes concentrés sur cinq produits qui sortent du lot, en raison de leur rapport qualité-prix ou de leurs effets positifs sur le bien-être des consommateurs. Au moment de faire votre choix, ayez bien en tête que vous ne serez pas déçu par ces compléments.

Le meilleur supplément de lycopène pour les hommes

No products found.

Ces gélules molles contiennent 5 mg de lycopène pour vous permettre de remplir vos besoins quotidiens de ce puissant antioxydant qui combat les radicaux libres présents dans votre corps. Le fabricant conseille de prendre une gélule deux à trois fois par jour, à consommer de préférence avec les repas. Attention, ce supplément n’est pas adapté aux végétaliens car il contient de la gélatine ainsi que de la cire d’abeille. Ce supplément de lycopène améliore la santé prostatique et cardiovasculaire des hommes qui le consomment.

Le meilleur supplément de lycopène pour vegans

Ce supplément de lycopène contient 15 mg de lycopène dans chaque pilule. Le fabricant conseille de prendre 1-2 capsules de lycopène 1-2 fois par jour avec de l’eau et votre repas. Ce supplément ne comprend aucun sel, amidon, blé, maïs, gluten, lactose, levure, produits laitiers, conservateurs artificiels, colorants artificiels ou OGM (Organismes Génétiquement Modifiés). Ces suppléments sont fabriqués au Royaume-Uni selon le code de bonnes pratiques GMP (Good Manufacturing Practice).

Le supplément de lycopène le plus complet

Ce supplément de lycopène est un mélange synergique breveté des meilleurs phytonutriments de la tomate qui est normalisé à 10 % de lycopène. En plus du lycopène, ce supplément contient des caroténoïdes, des tocophérols (vitamine E) et des phytostérols. La technologie brevetée de ce fabricant présèrve les nutriments les plus précieux de la tomate. Pensez bien à conserver votre supplément à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité pour pouvoir profiter au maximum des bienfaits de ce supplément.

Guide d’achat : Tout ce que vous devez savoir sur le lycopène

Le lycopène est un pigment végétal aux propriétés antioxydantes, que l’on devrait trouver en abondance dans un régime équilibré. Compte tenu du fait que la consommation de cette molécule est liée à une moindre apparition de maladies comme le cancer, il est essentiel d’en consommer suffisamment.

Le lycopène donne leur couleur rouge distinctive à la tomate, à la pastèque et au piment rouge.
(Source : Mandic : 103722374/ 123rf.com)

Qu’est-ce que le lycopène, et quelle est son utilité ?

Le lycopène est une substance antioxydante qui appartient au groupe des carotènes, qui possède les mêmes atomes que le précurseur de la vitamine A (bêta-carotène), bien que leur différence de structure dote le lycopène de propriétés uniques. Il est produit exclusivement par les végétaux, dotant certains fruits et légumes (comme la tomate) d’une couleur rouge caractéristique (1).

La structure moléculaire du lycopène réagit face à la présence des radicaux libres que nous craignons, ces substances associées au vieillissement prématuré et à la détérioration des tissus. En captant l’excès de radicaux libres, le lycopène pourrait être utile dans la prévention d’un grand nombre de maladies qui trouvent leur origine dans le stress oxydatif.

Ainsi, la consommation de ce pigment végétal fait partie des stratégies de prévention de la maladie promues par certains experts, qui insistent sur le fait qu’une alimentation incluant fruits et légumes (riches en lycopène et autres antioxydants), la pratique sportive et l’arrêt du tabac seraient capables d’éviter jusqu’à 70% des morts prématurées (2).

Plusieurs études encore en cours étudient les bénéfices du lycopène sur les tissus de la prostate.
(Source : Pustynnikova : 87720672/ 123rf.com)

Quels aliments contiennent du lycopène ?

Le lycopène peut être associé à la pigmentation rouge et orangée de fruits et légumes comme la tomate, la papaye, la pastèque et le pamplemousse. L’exception à la règle sont les baies, comme les fraises et les cerises, qui ne brillent pas par leur teneur en lycopène, malgré leur couleur.

Il semble alors logique de viser un apport suffisant en lycopène si l’on suit les recommandations des experts de santé (2), qui soulignent l’importance d’une consommation quotidienne de 400 grammes de fruits et légumes, parmi lesquels on trouvera des produits à haute teneur en lycopène. Le tableau ci-dessous comprend une liste des aliments à plus forte teneur en lycopène (3):

Aliment (100 grammes) Teneur approximative en lycopène (miligrammes)
Goyave 5
Pastèque 4,5
Tomate 3
Papaye 2
Pamplemousse 1,5

D’autres aliments, comme le chou rouge, le poivron rouge ou les asperges contiennent des quantités presque dérisoires de lycopène lorsqu’ils sont consommés crus. De façon surprenante, la cuisson de ces aliments augmente l’absorption de cet antioxydant, leur permettant d’apporter une plus grande quantité de lycopène par tranche de 100 grammes.

Néanmoins, si l’on souhaite augmenter notre taux de lycopène dans le sang, il faut cuisiner des plats qui s’y prêtent. Cela est particulièrement vrai dans le cas de la tomate : on dupliquera la quantité de lycopène apportée en la consommant frite, bouillie ou cuite au four, associée à de l’huile (d’olive ou de tournesol, de préférence).

Quels bénéfices apporte la consommation de lycopène ?

Plusieurs études ont montré le lien entre la consommation de lycopène en quantité suffisante et la réduction du risque de souffrir de maladies associées au vieillissement, comme une pathologie cardiovasculaire et l’apparition de certaines tumeurs (2). Dans la suite de cet article, vous trouverez des informations plus détaillées sur ces bénéfices présumés

  • Santé cardiovasculaire : On a observé une réduction du « mauvais » cholestérol (LDL) et des triglycérides chez les personnes qui consomment entre 20 et 40 mg de lycopène par jour. De plus, l’effet antioxydant de cette substance pourrait empêcher l’oxydation des lipides, et donc ensuite leur dépôt sous forme de plaques de cholestérol sur la paroie artérielle (4).
  • Photoprotection : Les études menées sur le lycopène ont montré que ce composé se dépose sur les cellules de la peau. Il pourrait y capter la radiation solaire en excès et protéger du photovieillissement, bien que cet effet prometteur reste encore à confirmer (5).
  • Texture de la peau : L’administration de compléments en lycopène engendre une amélioration de la texture et de la douceur de la peau.
  • Santé oculaire : La consommation de cet antioxydant pourrait retarder la progression de la principale cause de cécité chez les personnes âgées, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) (6).
  • Santé mentale : Des études mineures et ponctuelles (1) ont montré que le lycopène pourrait contribuer à lutter contre des pathologies neurologiques diverses, telles que la maladie d’Alzheimer. De plus, une étude a associé bas niveau de lycopène dans le sang et plus haute fréquence de maladies psychiatriques comme la dépression et l’anxiété.
  • État de la prostate : La prostate, une glande du système reproducteur masculin, peut s’hypertrophier (gagner en taille), provoquant ainsi de la rétention urinaire et une augmentation possible du risque d’avoir un cancer dans le futur. La consommation de lycopène a été associée à une moindre fréquence d’apparition de pathologies de la prostate (1, 7, 8).
  • Prévention du cancer : Un régime sain, contenant une quantité suffisante de lycopène, est associé à une diminution de la fréquence d’apparition de certains types de cancer (principalement du poumon, du sein, de la prostate et du rein).

En ce qui concerne ce dernier point, il est important d’insister sur le fait que le cancer englobe de nombreuses maladies au mécanisme souvent méconnu. On ne saurait affirmer qu’une molécule donnée protège contre l’apparition de ces mutations. Pour le moment, la meilleure prévention contre le cancer consiste à éviter la consommation de drogue, à mener une vie active et à manger sainement (2, 9).

Le lycopène est une molécule au très fort potentiel antioxydant, même si certains de ses effets les plus notables restent encore à examiner avant de pouvoir affirmer son action préventive. Dans le tableau suivant, vous trouverez ces bénéfices présumés, répartis selon leur degré de confirmation :

Preuve élevée ou modérée Plus de données nécessaires
Effet antioxydant Soulagement de l’hypertrophie de la prostate
Réduction de la fréquence des maladies cardiovasculaires Amélioration de la santé oculaire
Réduction de l’inflammation Amélioration de la texture de la peau
Réduction de l’oxydation des acides gras Protection de la peau contre le photo-vieillissement
Protection neurale
Réduction de la fréquence des maladies tumorales

Comment prendre les compléments en lycopène ?

Ne sous-estimez pas l’importance d’un régime équilibré.

La consommation de fruits et de végétaux n’apporte pas seulement du lycopène, mais également des vitamines, des minéraux et d’autres antioxydants essentiels pour rester en bonne santé. Néanmoins, il est possible que vous ne parveniez pas à combler ces besoins si vous souffrez de l’un des troubles suivants :

  • Vous suivez un régime amaigrissant trop restrictif.
  • Vous souffrez d’un manque d’appétit et il vous est difficile de combler vos besoins quotidiens en termes de calories.
  • Vos niveaux d’oxydation et d’inflammation sont supérieurs à la normale (en raison de mauvaises habitudes ou de périodes de stress intense).

Dans ces cas précis, vous pourriez opter pour un complément en lycopène, qui vous apportera cet antioxydant en quantité satisfaisante. Vous en avez de la chance ! Les compléments formulés à partir de ce pigment végétal sont très sûrs et faciles d’utilisation. Dans la suite de cet article, découvrez nos principales recommandations (10):

  • Dose : Il n’y a pas de consensus quant à la dose quotidienne recommandée concernant les compléments en lycopène, dont la concentration varie entre 7 et 70 mg par jour. En général, la majorité des fabricants recommandent d’en prendre entre 10 et 30 grammes, deux fois par jour.
  • Avec ou sans aliments: Pour optimiser la biodisponibilité du lycopène, il est recommandé de le prendre en même temps que les repas.
  • Combien de temps avant de constater les effets: Il n’y a pas de durée déterminée à partir de laquelle on constate les effets du lycopène. Gardez à l’esprit que la majorité des compléments requièrent entre 30 et 60 jours pour montrer leurs premiers effets. On peut l’utiliser sans danger et sans discontinuer pendant une durée maximale de 360 jours.

Quelles précautions prendre pendant la cure de lycopène ?

L’un des plus grands avantages de la cure de lycopène est sa sûreté et l’absence (presque totale) d’interactions pharmacologiques. Les effets indésirables les plus communs sont relatifs à l’intolérance digestive (nausées, ballonnements et flatulences) et peuvent être évités en diminuant la dose, ou en la divisant en plusieurs prises au cours de la journée.

À date, aucune intoxication relative à une complémentation excessive de lycopène n’a été constatée. En cas de consommation excessive de ce pigment, il est possible que la peau prenne un ton orangé. Cet effet, qui peut être considéré par certains comme peu esthétique, est tout à fait inoffensif et disparaîtra à la fin de la supplémentation (10).

Toutefois, toute substance étrangère à notre organisme peut potentiellement provoquer des effets indésirables si nous ne l’utilisons pas de façon adaptée. Lisez attentivement la liste de contre-indications, et évitez d’utiliser le lycopène si vous appartenez à l’un des groupes d’individus décrits ci-dessous :

  • Les personnes recevant un traitement oncologique : L’effet antioxydant du lycopène pourrait interférer avec les actions des traitements contre le cancer. Son utilisation est déconseillée pendant les cycles de chimiothérapie et les sessions de radiothérapie (11).
  • Les personnes allergiques au lycopène : Les personnes allergiques à la tomate, à la papaye, à la goyave ou à tout autre produit riche en lycopène pourraient présenter des réactions allergiques lors de l’utilisation de ce complément, qui est donc déconseillée.
  • Les personnes souffrant de troubles de la coagulation : Le lycopène pourrait avoir un léger effet anticoagulant, raison pour laquelle son utilisation chez les individus concernés par des troubles de la coagulation devra être encadrée par un médecin. De la même manière, on conseille l’arrêt de la supplémentation en lycopène au moins deux semaines avant toute opération entraînant un saignement.
  • Les femmes enceintes ou allaitantes : Une étude a fait le lien entre la consommation de compléments en lycopène pendant la grossesse et une augmentation des accouchements prématurés, raison pour laquelle son utilisation pendant la grossesse est déconseillée. Cette molécule étant excrétée dans le lait maternel, on ne recommande pas non plus son administration pendant la période d’allaitement (10).
  • Les enfants : À l’instar de tout autre complément, son utilisation sans suivi chez les mineurs est déconseillée.

Le lycopène a de nombreux bénéfices pour la santé, peu importe votre âge.
(Source : Polc : 90263590/ 123rf.com)

Critères d’achat

Si après avoir consulté toute l’information disponible sur le lycopène vous êtes décidé à vous en procurer, poursuivez la lecture de cette section. Nous vous indiquerons les critères prioritaires pour que votre achat soit le plus économique et satisfaisant possible, en vous expliquant, de manière concise, comment faire le meilleur choix.

Besoins alimentaires

La majorité des compléments à base de lycopène conviendront aux véganes et aux végétariens, grâce à son origine 100% végétale. Si le produit choisi se présente sous forme de gélule, assurez-vous bien que l’enrobage ne contienne pas de gélatine d’origine animale. Si vous souffrez de la maladie cœliaque ou êtes intolérant au lactose, vérifiez la présence de labels qualité garantissant l’absence des allergènes correspondant.

Si vous consommez trop de lycopène, votre peau risque de prendre un teint légèrement orangé.
(Source : -Thanh Thu Thai : 97704901/ 123rf.com)

Associations d’ingrédients

Le lycopène tend à être associé à d’autres ingrédients sous forme de multivitaminés. En général, il s’agit d’autres composés antioxydants comme les vitamines A, C et E et les carotènes. La majorité des personnes pourront choisir ces éléments combinés si elles le souhaitent, sans aucune autre limite que le prix final du produit.

Néanmoins, si vous fumez, nous vous conseillons de faire preuve de davantage de précaution dans le choix de ces multivitaminés. Le bêta-carotène, un ingrédient que l’on associe généralement avec le lycopène, a été reconnu comme ayant un lien avec l’augmentation de la fréquence de cancer du poumon chez les fumeurs. Dans ce cas, il est préférable de choisir un complément contenant uniquement du lycopène.

foco

La pizza à la tomate peut faire partie d’une alimentation saine ! Consommée avec modération, elle fournira une quantité intéressante de lycopène.

Conservation et péremption

La consommation de compléments en lycopène après la date de péremption n’est pas dangereuse. Cependant, il est possible que l’effet du complément alimentaire soit réduit ou disparaisse après cette date. Vous pouvez allonger la durée de vie moyenne du produit en le conservant dans un endroit frais et sec, à l’abri des odeurs et de la lumière.

En Résumé

Les antioxydants sont l’un des piliers d’un régime sain, favorisant une meilleure espérance de vie en bonne santé. Parmi ces composants se trouve le lycopène, un nutriment souvent sous-estimé et oublié, bien que des niveaux adaptés de ce pigment soient essentiels pour nous maintenir en bonne santé sur le long terme.

Un mode de vie sain en tout point (social, physique et mental) sera notre meilleur investissement, nous évitant de graves problèmes de santé dans un futur plus ou moins proche. Toutefois, s’il vous est difficile d’atteindre cet équilibre, un supplément en lycopène pourrait vous aider à faire pencher la balance du côté du bien-être. N’est-ce pas le moment idéal pour prendre soin de votre santé ?

Si notre guide sur le lycopène vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire et à le partager.

(Source de l’image principale : Shebek : 22366268/ 123rf.com)

Références (11)

1. S. Agarwal AVR. Tomato lycopene and its role in human health and chronic diseases. Postharvest Biol Technol [Internet]. 2004 Dec 19 [cited 2019 Dec 2];34(3):227–35.
Source

2. Bojórquez RMC, Gallego JG, Collado PS. Propiedades funcionales y beneficios para la salud del licopeno [Internet]. Vol. 28, Nutricion Hospitalaria. 2013 [cited 2019 Dec 2]. p. 6–15.
Source

3. FoodData Central [Internet]. [cited 2019 Oct 12].
Source

4. Mozos I, Stoian D, Caraba A, Malainer C, Horbanczuk JO, Atanasov AG. Lycopene and vascular health [Internet]. Vol. 9, Frontiers in Pharmacology. Frontiers Media S.A.; 2018 [cited 2019 Dec 2].
Source

5. Petyaev IM, Pristensky D V., Morgunova EY, Zigangirova NA, Tsibezov V V., Chalyk NE, et al. Lycopene presence in facial skin corneocytes and sebum and its association with circulating lycopene isomer profile: Effects of age and dietary supplementation. Food Sci Nutr [Internet]. 2019 Apr 13 [cited 2019 Dec 2];7(4):1157–65.
Source

6. Schleicher M, Weikel K, Garber C, Taylor A. Diminishing Risk for Age-Related Macular Degeneration with Nutrition: A Current View. Nutrients [Internet]. 2013 Jul 2 [cited 2019 Dec 2];5(7):2405–56.
Source

7. Ilic D, Misso M. Lycopene for the prevention and treatment of benign prostatic hyperplasia and prostate cancer: A systematic review. Maturitas [Internet]. 2012 Aug [cited 2019 Dec 2];72(4):269–76.
Source

8. Chen P, Zhang W, Wang X, Zhao K, Negi DS, Zhuo L, et al. Lycopene and Risk of Prostate Cancer. Medicine (Baltimore) [Internet]. 2015 Aug 1 [cited 2019 Dec 2];94(33):e1260.
Source

9. Story EN, Kopec RE, Schwartz SJ, Harris GK. An Update on the Health Effects of Tomato Lycopene. Annu Rev Food Sci Technol [Internet]. 2010 Apr [cited 2019 Dec 2];1(1):189–210.
Source

10. Lycopene Uses, Benefits & Dosage - Drugs.com Herbal Database [Internet]. [cited 2019 Dec 2].
Source

11. Barrie R. Cassileth, MS P. Lycopene. 2010 [cited 2019 Dec 2];
Source

Pourquoi tu peux me faire confiance?

Morgane a découvert son intérêt pour les médecines alternatives dès son plus jeune âge. Son métier de thérapeute, au-delà de la simple vocation, est également une passion qu’elle aime partager avec le public. Ouvrir les esprits sur les différentes médecines, et voies de guérison, est son sujet de prédilection.
S. Agarwal AVR. Tomato lycopene and its role in human health and chronic diseases. Postharvest Biol Technol [Internet]. 2004 Dec 19 [cited 2019 Dec 2];34(3):227–35.
Aller à la source
Bojórquez RMC, Gallego JG, Collado PS. Propiedades funcionales y beneficios para la salud del licopeno [Internet]. Vol. 28, Nutricion Hospitalaria. 2013 [cited 2019 Dec 2]. p. 6–15.
Aller à la source
FoodData Central [Internet]. [cited 2019 Oct 12].
Aller à la source
Mozos I, Stoian D, Caraba A, Malainer C, Horbanczuk JO, Atanasov AG. Lycopene and vascular health [Internet]. Vol. 9, Frontiers in Pharmacology. Frontiers Media S.A.; 2018 [cited 2019 Dec 2].
Aller à la source
Petyaev IM, Pristensky D V., Morgunova EY, Zigangirova NA, Tsibezov V V., Chalyk NE, et al. Lycopene presence in facial skin corneocytes and sebum and its association with circulating lycopene isomer profile: Effects of age and dietary supplementation. Food Sci Nutr [Internet]. 2019 Apr 13 [cited 2019 Dec 2];7(4):1157–65.
Aller à la source
Schleicher M, Weikel K, Garber C, Taylor A. Diminishing Risk for Age-Related Macular Degeneration with Nutrition: A Current View. Nutrients [Internet]. 2013 Jul 2 [cited 2019 Dec 2];5(7):2405–56.
Aller à la source
Ilic D, Misso M. Lycopene for the prevention and treatment of benign prostatic hyperplasia and prostate cancer: A systematic review. Maturitas [Internet]. 2012 Aug [cited 2019 Dec 2];72(4):269–76.
Aller à la source
Chen P, Zhang W, Wang X, Zhao K, Negi DS, Zhuo L, et al. Lycopene and Risk of Prostate Cancer. Medicine (Baltimore) [Internet]. 2015 Aug 1 [cited 2019 Dec 2];94(33):e1260.
Aller à la source
Story EN, Kopec RE, Schwartz SJ, Harris GK. An Update on the Health Effects of Tomato Lycopene. Annu Rev Food Sci Technol [Internet]. 2010 Apr [cited 2019 Dec 2];1(1):189–210.
Aller à la source
Lycopene Uses, Benefits & Dosage - Drugs.com Herbal Database [Internet]. [cited 2019 Dec 2].
Aller à la source
Barrie R. Cassileth, MS P. Lycopene. 2010 [cited 2019 Dec 2];
Aller à la source