La vitamine C est probablement une des vitamines les plus populaires et les plus consommées en France, que ce soit parmi les adultes ou les enfants. Les propriétés antioxydantes de cette vitamine ne sont plus un secret pour la plupart des personnes. Cependant, l’acide ascorbique offre d’autres multiples bienfaits qui restent peu connus.

Il s’agit d’une molécule essentielle dans la production du collagène, responsable de la cohésion et de la solidité de la peau, des dents et d’autres tissus de l’organisme. Le principal avantage de cette vitamine est son pouvoir à augmenter l’absorption et les effets bénéfiques d’autres nutriments, tels que le fer. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette vitamine, continuez à lire.

Contenu

En Bref

  • La vitamine C joue un rôle essentiel dans le métabolisme, le système immunitaire et la synthèse du collagène.
  • Une carence en vitamine C peut déclencher le scorbut, une maladie pouvant être mortelle dans sa forme la plus grave.
  • La supplémentation en vitamine C est considérée comme sûre pour la santé. Toutefois, à forte dose, notamment chez les personnes sensibles, des douleurs intestinales peuvent survenir.

Classement : Les meilleurs suppléments de vitamine C disponibles sur le marché français

Afin de vous aider à choisir parmi les choix disponibles sur le marché, nous vous présentons ci-dessous une liste comprenant les cinq meilleurs suppléments de vitamine C en 2019. Ce classement est basé sur des aspects tels que tels que la qualité, le prix et les avis des utilisateurs.

Position n°1 : Vitamine C 1000 mg Nu U Nutrition (180 comprimés)

Un seul comprimé de vitamine C de Nu U Nutrition suffit pour vous donner toute la vitalité contenue dans 1000 mg de vitamine C. Ce produit est fabriqué aux États Unis, conformément aux normes les plus strictes du monde. Ils ne contiennent pas de lactose, de soja, de gluten, de blé, de levure et convient aux végétariens.

La boîte de 180 compléments alimentaires de vitamine C vous réapprovisionne pendant six mois. Idéale pour favoriser la formation de collagène et assurer la bonne santé de vos os, gencives, dents, peau etc. Les utilisateurs affirment avoir vu une amélioration au niveau du tonus et de l’humeur après une semaine de supplémentation.

Position n°2 : Vitamine C 1000 mg Vitabay (100 comprimés)

La vitamine C de Vitabay fournit 1000 mg de vitamine C et 50 mg de bioflavonoïdes d’agrumes par comprimé. La vitamine C et les bioflavonoïdes sont des composants du système de protection antioxydant. La vitamine C soutient l’action des bioflavonoïdes et ceux-ci protègent la vitamine C de l’oxydation.

La vitamine C est donc particulièrement stable au voisinage des bioflavonoïdes, ce qui signifie une biodisponibilité plus élevée. Ce supplément est adapté aux végétaliens et fabriqué conforme aux normes de qualité strictes (ISO 13485). Les utilisateurs se montrent satisfaits du rapport qualité-prix de ces comprimés efficaces et faciles à avaler.

Position n°3 : Vitamine C 1000 mg + Zinc Vitamaze (150 comprimés)

Vitamaze propose 180 comprimés végétaliens avec 1000 mg de vitamine C, raffinés avec des bio flavonoïdes à base d’extrait naturel d’orange amère, d’extrait d’églantier et 10 mg de zinc. Une combinaison optimale pour un système immunitaire équilibré et une protection contre le stress oxydatif.

Ce supplément est fabriqué exclusivement à partir d’ingrédients d’origine végétale, ce qui les rend donc idéaux pour les végétariens et végétaliens. Il est exempt d’ingrédients génétiquement modifiés et de stéarate de magnésium, assurant une absorption optimale des ingrédients actifs. En plus des deux micronutriments principaux, les comprimés contiennent des bioflavonoïdes – des substances végétales secondaires ayant un effet antioxydant.

Position n°4 : Vitamine C en poudre Nutrivita

La poudre fine d’acide L-ascorbique de Nutrivita est d’origine végétale et garantie pure à plus de 99,9%. Elle présente une excellente dilution dans l’eau et ne contient pas de OGM, de gluten ou de conservateurs. Elle est synthétisée à partir de maïs et convient parfaitement aux végétariens et végétaliens. Il s’agit du complément idéal pour réduire la fatigue passagère et renforcer le système immunitaire.

Cette vitamine C est systématiquement testée par des laboratoires français indépendants afin de garantir sa pureté. Elle est conditionnée en France et contient un opercule d’étanchéité et une cuillère doseuse de 150 mg. Le fabricant recommande 150 mg à 1 g par jour (1 à env. 6 cuillères doseuses de 150 mg), 2 à 3 fois par jour, au moment des repas. Selon vos goûts, vous pouvez la dissoudre dans un verre de jus de fruit.

Position n°5 : Vitamine C 1200 mg + Zinc Nutravita

Spécialement formulée pour une absorption maximale par le corps, la vitamine C 1200 mg avec Zinc de Nutravita contient des ingrédients purs et exempts de substances chimiques pour aider au maintien d’un système immunitaire fort et sain.

Les produits Nutravita sont tous fabriqués au Royaume-Uni selon les normes BPF les plus strictes. L’enveloppe est d’origine végétale, ce supplément étant adapté aux végétariens et végétaliens. Les utilisateurs se montrent satisfaits de ce produit et affirment avoir vu une amélioration au niveau de la peau ainsi qu’une diminution de la fatigue.

Guide d’achat : Tout ce que vous avez besoin de savoir sur la vitamine C

La vitamine C, appelée également acide ascorbique, est l’une des vitamines les plus populaires et les plus consommées par les français. Elle joue un rôle essentiel dans le maintien des tissus de notre organisme, favorise l’immunité et protège le tissu nerveux. Le corps n’a pas la capacité de produire cette molécule, elle doit être donc obtenue à travers l’alimentation ou la supplémentation.

L’alimentation influence fortement votre état d’esprit et votre comportement.
(Source : lenetstan: 43640243/123rf.com)

En 1749, le médecin écossais, James Lind, découvre qu’une substance se trouvant dans les agrumes présente un effet positif dans le traitement du scorbut, une maladie très répandue chez les marins de l’époque. C’est seulement en en 1932 que le Dr Albert Szent-Györgyi isole cette molécule et lui donne le nom d’acide ascorbique (d’après le nom de la maladie) ou de vitamine C.

Dans le passé, la carence en acide ascorbique était un réel problème, faisant de nombreuses victimes. De nos jours, les carences graves sont rares. Cependant, il est possible d’avoir des niveaux insuffisants de cette vitamine, notamment chez les fumeurs.

Qu’est-ce que la vitamine C plus exactement ?

Le terme vitamine est composé du mot latin vita (vie) et le suffixe amine qui signifie composé organique. Il s’agit de molécules régulant l’activité enzymatique et hormonale de l’organisme humain. Compte tenu que le corps n’a pas la capacité de les synthétiser lui-même, ces substances doivent être obtenues par l’alimentation.

La vitamine C fait partie du groupe des vitamines hydrosolubles. L’avantage de ce groupe de nutriments est leur élimination par l’urine en cas de consommation excessive. De ce fait, il est quasi impossible de subir une intoxication à l’acide ascorbique.

Parmi les rôles de cette vitamine, on compte le maintien et la protection de différents tissus de l’organisme.
(Source : Rasulova: 80695498/123rf.com)

Les tissus corporels stockent des quantités différentes d’acide ascorbique. Les glandes surrénales, les ovaires et les testicules en conservent une concentration plus élevée que les autres tissus. Cela s’explique par un besoin plus important, en raison de la production d’hormones.

Quel est le rôle de la vitamine C ?

Bien que la vitamine C soit reconnue particulièrement pour son activité antioxydante, la fonction principale de cette molécule concerne le maintien et la protection de différents tissus corporels. Nous avons préparé ci-dessous une liste détaillant les principaux rôles de l’acide ascorbique :

  • Production de collagène : La vitamine C favorise favorise la fabrication du collagène en agissant comme un cofacteur enzymatique. Elle stabilise ainsi les acides aminés indispensables à la synthèse de cette molécule qui assurent la santé de la peau, des dents, des cheveux et des articulations.
  • Fabrication de la matrice extracellulaire : Elle joue le rôle de « ciment » intercellulaire, assemblant les cellules et les tissus en fournissant un support structurel pour ceux-ci.
  • Défense enzymatique cutanée : L’acide ascorbique agit en synergie avec la vitamine E.  Ces deux molécules neutralisent les radicaux libres, qui causent le stress oxydatif et le vieillissement de la peau.
  • Melanogénese : La vitamine C favorise la mélanogenèse, la synthèse de la mélanine (pigment donnant la coloration de la peau). Cela réduit l’apparition de taches sur la peau, telles que le mélasma ou les taches de vieillissement.
  • Développement nerveux : Il a été prouvé que les neurones, notamment ceux en développement, nécessitent une grande quantité de vitamine C pour un fonctionnement optimal.
  • Protection du système nerveux : L’acide ascorbique protège les cellules nerveuses matures du stress oxydatif réduisant ainsi le risque de maladies neurodégénératives.
  • Absorption du fer : La vitamine C facilite l’absorption du fer (obtenus par l’alimentation ou par la supplémentation), si ces deux substances sont prises en même temps.
  • Rôle cardioprotecteur : Des études ont montré que vitamine C a des excellentes propriétés antioxydantes et joue un rôle essentiel dans le métabolisme du cholestérol. Elle contribue à éviter son accumulation dans les artères, réduisant le risque d’athérosclérose.
  • Synthèse de la L-Carnitine : L’acide ascorbique participe dans la production de L-Carnitine, un acide aminé exerçant une fonction essentielle dans la production d’énergie. Il transporte les acides gras responsables de la récupération de l’énergie des muscles.

D’autres potentiels bienfaits médicaux de l’acide ascorbique sont actuellement à l’étude. Cette vitamine est employée comme traitement expérimental dans certains cas d’allergie (tels que le rhume des foins), de la dégénérescence maculaire liée à l’âge, de la mucoviscidose ainsi que de nombreux cancers.

Quelle est la dose recommandée de vitamine C ?

L’apport journalier recommandé de vitamine C (AJR) a évolué au fil des dernières années. Dans le passé, il était conseillé de consommer jusqu’à 10 mg d’acide ascorbique par jour, une quantité suffisante pour lutter contre les symptômes du scorbut. De nos jours, en revanche, il est indiqué de consommer jusqu’à 100 mg par jour pour profiter de tous les bienfaits offerts par cette substance.

Les experts affirment qu’il n’y a pas de quantité optimale d’acide ascorbique pouvant être appliquée à l’ensemble de la population. Les besoins en cette vitamine semblent varier d’une personne à l’autre. Ceux-ci sont influencés par la génétique, l’état de santé et les réactions métaboliques de chaque individu.

Les personnes qui ont l’habitude de suivre un régime riche en fruits et légumes, peuvent consommer approximativement 200-250 mg de vitamine C par jour. On remarque chez ces personnes des taux de troubles et accidents cardiovasculaires plus faibles et une espérance de vie plus longue.

foco

Pour améliorer considérablement sa santé, il est conseillé de consommer 100 à 250 mg de vitamine C par jour.

Comment favoriser l’absorption de la vitamine C ?

Bien que la vitamine C puisse être administrée par voie intraveineuse, elle est le plus souvent obtenue par l’alimentation ou la supplémentation orale. Dans ce cas, son absorption se fait au niveau de l’intestin. L’absorption de l’acide ascorbique peut atteindre 90% s’il est ingéré en petites quantités tout au long de la journée.

En revanche, si l’on prend une forte dose (environ 1000 à 2000 mg), son absorption est fortement réduite (jusqu’à 40%). Dans ce cas, une grande partie de l’acide n’aura aucun effet sur l’organisme et sera éliminé tout simplement par voie urinaire dans les heures suivant la prise.

Les agrumes font partie des aliments les plus riches en vitamine C.
(Source : Lightwise: 24220551/ 123rf.com)

Afin de faciliter son absorption, il est indiqué donc de repartir la vitamine C en petites doses (30 à 100 mg) à consommer tout le long de la journée lors des repas. L’organisme humain est capable de conserver une quantité maximale de 2000 mg d’acide ascorbique. Tout ce qui dépasse cette dose sera éliminé, évitant ainsi une accumulation excessive de cette substance dans le corps.

foco

Saviez-vous que la plupart des mammifères sont capables de produire de la vitamine C à partir d’autres nutriments ? En revanche, l’organisme humain est incapable de la fabriquer, ce pourquoi elle doit être obtenue à travers les aliments ou des suppléments.

Quelles sont les conséquences d’un manque de vitamine C ?

Les carences graves en acide ascorbique étaient particulièrement problématiques aux XVe et XVIe siècles, étant à l’origine du scorbut et causant la mort de nombreux marins. Ces marins passaient des mois sur des bateaux en pleine mer sans consommer d’aliments frais. Ceci entraînait un forte carence en cette vitamine, et donc la maladie qui n’avait pas encore de remède à l’époque.

Le scorbut est constitué de deux phases. La première se manifeste par une fatigue intense. Il peut également déclencher un déséquilibre métabolique entraînant une prise de poids suivie par l’obésité. Il s’agit de la forme d’hypovitaminose C la plus fréquente.

L’acide ascorbique se trouve dans de nombreux aliments, tels que les fruits et les légumes.
(Source : Przemyslaw Ceglarek: 87942962/123rf.com)

  • Saignements et hémorragies spontanées : la matrice extracellulaire qui maintient les cellules se dégrade, les vaisseaux sanguins se fragilisent et les saignements apparaissent.
  • Gencives et dents affaiblis : lorsque ce ciment intercellulaires s’affaiblit, les gencives commencent elles aussi à saigner facilement et à ce stade, les dents peuvent commencer à tomber.
  • Fatigue et faiblesse : la vitamine C influence la production d’énergie. C’est pourquoi, l’asthénie et la fatigue font partie des principaux symptômes de cette carence.
  • Difficulté à cicatriser les plaies : La vitamine C est essentielle dans le processus de cicatrisation ainsi que dans la production de collagène. Un niveau insuffisants en cette molécule entraîne une difficulté (vois impassibilité) à guérir les plaies et blessures.
  • Anémie : Les saignements et la difficultés à absorber le fer provoquées par le manque de vitamine C causeront sur le long terme, l’apparition d’une anémie.
  • Apathie, tristesse et troubles psychiatriques : la vitamine C est primordiale pour assurer le bon fonctionnement du système nerveux. Son manque peut déclencher une série de symptômes d’ordre psychiatrique et neurologique, allant de l’apathie à la paranoïa.
  • Infections graves : le système immunitaire utilise l’acide ascorbique dans la production des enzymes nécessaires pour prévenir et lutter contre les infections. Une carence en cette vitamine peut se traduire par l’apparition de différentes maladies.

Quelles sont les personnes à risque d’une carence en vitamine C ?

Compte tenu de la disponibilité d’aliments frais ainsi que de la supplémentation disponible de nos jours, la majorité des individus ont des niveaux suffisants de vitamine C. Toutefois, jusqu’à 5% de la population semble souffrir d’hypovitaminose C. Les personnes à risques sont les suivantes :

  • Fumeurs : il a été prouvé que les personnes qui fument régulièrement présentent un risque de carence en acide ascorbique supérieur au reste de la population (18% contre 5%).
  • Femmes prenant la pilule contraceptive : la prise de contraceptifs a été liée à une baisse du taux de vitamine C chez les femmes.
  • Personnes consommant de l’alcool en excès : ces personnes présentent un risque élevé de carences nutritionnelles, dont celle de la vitamine C.
  • Enfants et personnes âgées : les besoins en acide ascorbique de ces personnes sont plus importants. Le risque de carence est donc plus élevé, notamment si leur alimentation n’est pas suffisamment équilibrée.
  • Troubles de l’alimentation : Les personnes ayant un alimentation excessivement stricte (anorexie, boulimie etc) peuvent souffrir d’une hypovitaminose C.
  • Régimes alimentaires stricts : les personnes allergiques suivant des régimes alimentaires peu variés ou encore celles qui consomment très peu (voir pas du tout) de fruits et légumes présentent plus de risques de développer une carence.

Les individus appartenant à ces groupes doivent être particulièrement prudents quant à l’apparition de symptômes d’une hypovitaminose C. Heureusement, de nos jours, cette maladie est facile à traiter. Il suffit de consommer des aliments riches en vitamine C ou prendre des suppléments d’acide ascorbique pour alléger les symptômes.

Arnaud CocaulNutritionniste

« Lorsque l’on en prend trop, elle peut avoir l’effet inverse est devenir oxydante, ce qui accélérera le vieillissement cellulaire. »

Quels sont les aliments riches en vitamine C ?

La vitamine C se trouve dans la plupart des fruits et légumes frais. Parmi ceux-ci, les agrumes et les baies ainsi que certains légumes tels que le brocoli, ont une forte teneur en l’acide ascorbique. Nous avons préparé, ci-dessous, un tableau résumant les meilleures sources de vitamine C :

Aliment (100 g) Quantité de Vitamine C (mg) % AJR (100 mg)
Moringa 3000 3000%
Acérola 1600 1600%
Goyave 300 300%
Cassis 200 200%
Poivron rouge 190 190%
Persil 130 130%
Kiwi 90 90%
Raisins 90 90%
Brocoli 80 80%
Choux de Brussels 80 80%
Poivron vert 60 60%
Kaki 60 60%
Papaye 60 60%
Fraise 60 60%
Orange 50 50%
Citron 40 40%
Pomélo 30 30%
 Épinards 30 30%
Chou 30 30%
Pomme de terre (avec la peau) 20 20%

Gardez à l’esprit que le tableau ci-dessus indique la quantité d’acide ascorbique que l’on trouve dans les aliments crus. La cuisson réduit considérablement la concentration en vitamine C contenue dans les fruits et légumes. Il est donc préférable de consommer des aliments crus ou légèrement cuits, autant que possible.

Quant aux aliments ne pouvant pas être consommés crus tels que les pommes de terre, il est indiqué de les cuire le moins possible en utilisant des modes de cuisson préservant un maximum de nutriments. Par exemple, cuire les pommes de terre avec la peau aidera à conserver une plus grande quantité d’acide ascorbique.

Le citron regorge de vitamine C. C’est pourquoi, on le recommande pour soulager les rhumes.
(Source : Ventrella: 29796800/ 123rf.com)

Quels sont les bienfaits de la vitamine C ?

Un régime alimentaire riche en vitamine C contribue à maintenir l’homéostasie (régulation naturelle) de notre organisme. Les effets bénéfiques liés à l’ingestion d’acide ascorbique apparaissent généralement après seulement quelques jours (voir quelques heures). Parmi ces bienfaits, on compte une amélioration de l’état de la peau, ainsi du fonctionnement du cerveau, du système immunitaire, ou des os, entre autres :

  • Protection cutanée : l’acide ascorbique stocké dans la peau protège l’épiderme contre les rayons UV et les dégâts causés par ceux-ci.
  • Prévention du vieillissement : la vitamine C aide à ralentir le processus de vieillissement de la peau et d’autres tissus corporels.
  • Énergie et vitalité : des niveaux suffisants de cette molécule vitamine C améliorent le métabolisme énergétique et aident à lutter contre la fatigue et l’apathie.
  • Réduction des risques d’accident cardio-vasculaire : en neutralisant l’oxydation et la formation de plaques d’athérome dans les artères, elle réduit le risque d’accidents cardio-vasculaires.
  • Soulagement des symptômes d’anémie : une alimentation riche en vitamine C améliore l’absorption du fer et réduit ainsi les symptômes de l’anémie ferriprive. Cet aspect est très important pour les végétaliens et les végétariens, car le fer provenant d’aliments d’origine végétale est plus difficile à absorber que celui d’origine animale.
  • Control du poids corporel : l’acide ascorbique joue un rôle essentiel dans la synthèse de la L-carnitine et le métabolisme des graisses. Cette vitamine favorise la lipolyse aidant ainsi à contrôler le poids corporel.
  • Cicatrisation des ulcères, des brûlures et des plaies : la vitamine C contribue à la production de collagène et de composants cutanés participant à la cicatrisation des plaies.
  • Diminution du temps de convalescence :  certaines études ont démontré que la consommation de vitamine C pouvait réduire le temps de convalescence après une maladie ainsi que l’intensité des symptômes de celle-ci.
  • Baisse des niveaux d’acide urique : il a été prouvé que la consommation de vitamine C diminue les niveaux d’acide urique présent dans le sang.

D’autres potentiels bienfaits de cette vitamine C sont actuellement à l’étude. Il est possible que cette molécule soit capable de ralentir l’évolution de la maladie d’Alzheimer, d’apaiser les symptômes de certaines allergies, d’aider à traiter le syndrome de fatigue chronique ou encore d’agir comme un antidouleur . Les essais cliniques concernant ces propriétés de l’acide ascorbique sont très prometteurs.

Pour qui est-il recommandé de prendre des suppléments de vitamine C ?

Bien que la meilleure façon d’obtenir la vitamine C soit par le biais d’une alimentation saine et équilibrée, ceci n’est pas toujours suffisant. Certains individus peuvent développer un manque en cette substance, par manque de temps de cuisiner, par exemple. Dans ces cas, il est fortement recommandé d’intégrer un supplément de vitamine C à son régime alimentaire.

Les fumeurs, les femmes prenant des pilules contraceptives, ou encore les personnes essayant de perdre du poids bénéficieront également d’une supplémentation en vitamine C. En outre, on conseille l’acide ascorbique aux individus souffrant d’anémie afin d’améliorer l’absorption du fer et réduire les symptômes de cette carence.

La vitamine C améliore considérablement l’état d’esprit et le bien-être général.
(Source : Tsyhanova: 51018559/ 123rf.com)

De plus, de nombreuses études ont associé la consommation de suppléments de vitamine C avec une baisse significative de la pression artérielle. Chez les patients souffrant d’hypertension, on a observé une baisse de 5 mmHg de la pression diastolique et une réduction de 1,5 mmHg de la pression systolique. L’acide ascorbique pourrait donc être utilisé dans le traitement de cette maladie.

Arnaud CocaulNutritionniste

« Avec cette vitamine c’est compliqué d’avoir des carences. La plupart des produits de l’agroalimentaire ont un apport en vitamine C. »

Quels types de suppléments de vitamine C existe-t-il ?

Si vous n’arrivez pas à atteindre l’apport journalier recommandé (AJR) de vitamine C par votre alimentation, il est conseillé de prendre un supplément alimentaire. Il existe actuellement différents types et formes de suppléments de vitamine C convenant aux besoins de chacun. Voici une liste présentant ces différents compléments alimentaire, leurs caractéristiques et différences :

  • Acide ascorbique : C’est la forme « originale » et la plus fréquente de vitamine C. Vous la trouverez sous sa forme naturelle ainsi que sous sa forme artificielle. Leur efficacité et leur pouvoir d’absorption est quasi similaire. À forte dose, ces suppléments peuvent entraîner des maux d’estomac, des diarrhées ou des brûlures d’estomac.
  • Vitamine C plus sels minéraux : il s’agit d’un mélange de vitamine C avec des différents minéraux (zinc, magnésium ou calcium, etc.). Ce type de supplément se tolère mieux et se recommande souvent aux individus souffrant de douleurs d’estomac après la prise des suppléments d’acide ascorbique susmentionnés.
  • Vitamine C plus bioflavonoïdes: les bioflavonoïdes sont des métabolites secondaires provenant des plantes. Ils présentent des effets antioxydants et facilitent l’absorption de l’acide ascorbique.
  • Vitamine C à usage topique : il existe de nombreuses poudres et crèmes à base de vitamine C. L’utilisation est alors cosmétique, aidant à atténuer les taches et les imperfections de la peau. La quantité d’acide ascorbique qui pénètre dans le sang est très faible.

De ce fait, si vous souhaitez favoriser l’absorption de cette molécule, il est conseillé de privilégier un supplément à base d’acide ascorbique, ou un produit contenant des bioflavonoïdes. En revanche, si vous avez un estomac sensible et souffrez de brûlures d’estomac, il vaut mieux opter pour des compléments alimentaires à base de vitamine C et des sels minéraux.

Les études actuelles sur d’autres potentiels bienfaits de la vitamine C se montrent très prometteuses.
(Source : Vitali Krasouski Ceglarek: 27562503/123rf.com)

Comment prendre un supplément de vitamine C ?

La majorité des fabricants recommandent de prendre les suppléments (en capsule, en poudre, en liquide ou sous forme de comprimé effervescent) une fois par jour. Cependant, les experts affirment que la meilleure façon d’assurer une absorption optimale, serait de répartir la dose en plusieurs prises durant la journée, de préférence avec les repas.

Toutefois, étant donné que les capsules et les comprimés ne sont pas faciles à diviser en plus petites doses, il est préférable d’opter pour des compléments alimentaires sous forme de poudre ou de liquide. La dose idéale d’acide ascorbique se situe entre 100 et 150 mg, à prendre lors des trois repas principaux de la journée. Cela vous permettra d’éviter tout risque de carence, vous apportera énergie et boostera votre système immunitaire.

View this post on Instagram

#MENSONGES | Tu étais persuadé que les oranges étaient le meilleur aliment en matière de vitamine C ?! Oops… . . Pour rappel : 100 g d'orange = 57 mg de vitamine C… donc mis-à part l'ananas, les aliments de l'infographie apportent 2 voir 3 fois plus de vitamine C que l'orange. ⚠️Infographie créée par l'américaine @meowmeix que j'ai traduit et mis à jour avec les chiffres officiels de la Table des aliments CIQUAL (utilisée en France pour connaître la composition nutritionnelle des aliments)⚠️ – visiblement je ne trouve pas les mêmes chiffres qu'elle sur l'ananas. _____________________________ #bienmanger #propagande #orange #jusdorange #vitaminec #alimentationsaine #sante #dieteticienne #message #infographie #vitamines #veggie #healthy #healthyfood #morningroutine #breakfast #healthybrealfast #petitdejeunersain #bonnejournee

A post shared by "Docteur" BonneBouffe 🍅🍦🍍😎✌ (@drbonnebouffe) on

L’acide ascorbique est une vitamine hydrosoluble et peut être donc accompagnée ou non de nourriture. Cela n’influencera pas son degré d’absorption. Toutefois, il n’est pas indiqué de la prendre à jeun, pouvant provoquer des douleurs et des brûlures d’estomac. C’est principalement pour cette raison qu’on conseille sa prise lors des repas.

foco

Étant donné qu’elle est hydrosoluble, elle n’est pas stockée longtemps dans l’organisme. Pour s’assurer des niveaux stables de cette molécule, elle doit donc être consommée quotidiennement.

Peut-on guérir et prévenir les symptômes du rhume avec la vitamine C ?

Beaucoup de personnes associent la prise de vitamine C à une diminution des symptômes du rhume ou encore, de la grippe. Cependant, il n’existe pas de preuves démontrant l’efficacité de cette molécule dans le cas des infections. De la même façon, aucun essai n’a encore confirmé sa capacité à prévenir ces maladies.

Les études menées sur les personnes atteintes de rhume ou de grippe, ont donné des résultats défavorables, que ce soit sur la durée de la maladie, la congestion nasale ou l’inflammation des muqueuses.

Diviser l’apport journalier recommandé de vitamine C en trois petites doses assurera une meilleure absorption de celle-ci.
(Source : Maria Averburg: 66931014/123rf.com)

Cependant, cela ne signifie pas que la vitamine C ne présente aucun effet positif face aux infections. Chez les personnes subissant un stress excessif (facteur augmentant le risque de maladies), le niveau d’inflammation des muqueuses est fortement réduit après la prise des suppléments d’acide ascorbique.

Peut-on avancer ou déclencher ses règles en prenant de la vitamine C ?

La vitamine C semble s’opposer aux actions de la progestérone, une hormone capable d’altérer le tissu conjonctif de l’utérus afin que celui-ci soit prêt à accueillir l’embryon en cas de fécondation réussie. Les règles apparaissent lorsque les concentrations de cette substance sont inférieures à une certaine valeur.

C’est pourquoi, beaucoup de femmes font appel à la vitamine C et aux aliments la contenant. Celle-ci les aide à déclencher la menstruation et réduire ainsi les malaises de la phase prémenstruelle (douleur des seins, ballonnements et irritabilité, entre autres).

Arnaud CocaulNutritionniste

« La vitamine C est sensible à la température donc attention à la cuisson des légumes ou la conservation des fruits. »

En réalité, aucune étude ne confirme ces effets de l’acide ascorbique sur la menstruation. De nombreuses femmes affirment avec certitude qu’une supplémentation d’environ 1 à 2 g de vitamine C aide à lutter contre les symptômes prémenstruels.

Est-il possible de consommer trop de vitamine C ?

Comme mentionné plus haut, l’acide ascorbique est une vitamine hydrosoluble. Cela signifie que l’excès sera éliminé par l’urine, si les reins sont en bonne santé et fonctionnent correctement. Cela rend l’intoxication presque impossible, même consommée en excès.

Cependant, il est conseillé de ne jamais dépasser la dose maximale recommandée de 2 g par jour. La vitamine C prise en quantités trop élevées, peut provoquer des douleurs intestinales, des brûlures d’estomac, des difficultés à digérer, de la diarrhée ou des vomissements.

Il est conseillé de consulter un professionnel de la santé avant de commencer la supplémentation.
(Source : Tunedin123: 37777665/123rf.com)

Les personnes souffrant d’insuffisances rénales ou autres types de maladies altérant le fonctionnement des reins devraient consulter un médecin avant de prendre des suppléments d’acide ascorbique. Dans ces cas, les reins peuvent ne pas être capables d’éliminer l’excès de vitamine C, ce qui peut aggraver la maladie.

Quelles sont les contre-indications des suppléments de vitamine C ?

Les suppléments de vitamine C sont généralement considérés sans danger pour la santé et peuvent être utilisés par la plupart des personnes sans effets indésirables. Toutefois, certaines personnes devraient être prudentes et consulter un médecin avant de commencer la supplémentation :

  • Personnes ayant des taux élevés d’oxalate dans l’urine : les oxalates sont de petits cristaux présents dans l’urine pouvant former des calculs rénaux. La supplémentation de vitamine C peut favoriser l’apparition de nouveaux calculs rénaux chez les personnes ayant des antécédents.
  • Personnes ayant un niveau élevé de fer dans le sang : plusieurs maladies du sang (telles que la thalassémie) se manifestent par des taux de fer excessivement élevés, le risque étant que celui-ci s’accumule avec le temps dans les organes vitaux (cœur, foie, poumons et cerveau). Il est conseillé donc d’éviter les suppléments de vitamine C qui pourraient améliorer l’absorption du fer.
  • Troubles endocriniens : Certaines maladies génétiques rares telles que le déficit en G6PD peuvent être aggravées par la prise de suppléments de vitamine C.

Une autre contre-indication concerne les femmes enceintes et allaitantes. Des suppléments de vitamine C ont été parfois prescrit avec succès chez les femmes enceintes pour prévenir l’apparition d’une hypertension gravidique. Cependant, dans ces cas, la supplémentation doit être conseillée et suivie par un médecin.

Quels sont les prix des suppléments de vitamine C ?

Les suppléments de vitamine C sont généralement accessibles, le prix variant entre 15 et 20 €. Ces prix dépendront de la quantité de comprimés ou de poudre contenue.

L’addition d’autres nutriments tels que des minéraux, des vitamines, des extraits de plantes, des antioxydants ou encore des probiotiques influencent également le prix final du produit. Vous trouverez un grand nombre de suppléments de vitamine C associée au zinc, mélange idéal pour apaiser les symptômes des rhumes et d’autres maladies touchant les voies respiratoires.

Critères d’achat

Compte tenu du grand nombre de suppléments disponibles sur le marché actuel, il peut s’avérer difficile de choisir un produit adapté au besoins et préférences de chacun. Afin de vous aider, nous vous présentons ci-dessous six critères d’achat à garder à l’esprit lorsque vous choisissez un supplément de vitamine C :

  • Interactions médicamenteuses
  • Allergènes
  • Administration
  • Association avec d’autres suppléments
  • Régime végétarien et végétalien
  • Rapport qualité-prix

Interactions médicamenteuses

L’acide ascorbique interagit facilement avec de nombreux médicaments, pouvant altérer fortement l’absorption et les effets de ceux-ci. Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez les interactions de différents traitements médicamenteux et les suppléments de vitamine C :

Médicament Effet de l’interaction avec l’acide ascorbique
Antiacides à base d’aluminium (Almax®) Augmente l’absorption de l’aluminium
Œstrogène (pilules contraceptives) Augmentation de l’activité de l’œstrogène
Neuroleptiques Diminution des effets du traitement
Chimiothérapie Diminution des effets de la chimiothérapie (encore à l’étude)
Médicaments anti-VIH Diminution du temps d’activité du médicament
Statines (traitement hypolipémiant) Diminution des effets du médicament (à l’étude)
Niacine (vitamine B3) Diminution des effets de cette vitamine
Warfarine (anticoagulante) Diminution des effets du médicament
Paracétamol Retarde le temps d’élimination du médicament
Aspirine Retarde le temps d’élimination du médicament
Nifédipine Retarde le temps d’élimination du médicament

Généralement ces effets ne constituent pas un danger pour la santé. Il est, tout de même, recommandé d’attendre au moins deux heures entre la prise de suppléments de vitamine C et la prise de ce type de médicaments. De plus, il est indiqué de consulter un médecin avant combiner ces substances.

Allergènes

Les réactions allergiques provoquées par les suppléments de vitamine C sont rares. Cependant, certains cas d’hypersensibilité ont été signalés suite à une consommation excessive d’acide ascorbique. Certains composants artificiels que l’on trouve dans ces suppléments peuvent également entraîner des réactions allergiques.

Celles-ci apparaissent en règle générale quelques minutes jusqu’à quelques heures après la prise du supplément de vitamine C. Les symptômes les plus fréquents sont les démangeaisons, un gonflement du visage, des lèvres ou de la bouche, des difficultés à respirer, des vomissements ou des maux de tête. Si vous rencontrez un ou plusieurs de ces symptômes, consultez immédiatement un médecin.

La vitamine C est essentielle pour le renforcement du système immunitaire.
(Source : Elena Nichizhenova: 90923167/123rf.com)

Régime végétarien ou végétalien

Compte tenu que la vitamine C est obtenue à partir d’aliments d’origine végétale, il est très facile de trouver des suppléments adaptés aux végétaliens et végétariens. Toutefois, assurez-vous de vérifier la liste d’ingrédients, étant donné que les suppléments peuvent parfois contenir d’autres composants d’origine animale. L’enveloppe de la capsule devrait être également d’origine végétale.

Si vous voulez être sûr que le produit en question est végétalien, vous pouvez bien-sûr rechercher le label Vegan sur l’étiquette du supplément. C’est un moyen pratique de s’assurer que votre complément alimentaire ne contient aucune trace de produit d’origine animale et il a été fabriqué dans le respect des animaux.

View this post on Instagram

Aujourd’hui j’ai décidé de faire un article un peu particulier car je constate que beaucoup de mes patients sont très (trop) stressés 🤯😖, ce qui limitent fortement leur perte de poids. . 👍Lorsque nous vivons des situations ponctuelles de STRESS, le corps est capable de les gérer en mettant en place des mécanismes. 👎Les choses se compliquent lorsque la période de stress se prolonge car le STRESS CHRONIQUE est mauvais pour l’organisme. . ❌L’organisme secrète du CORTISOL (hormone du stress) qui, en grosse quantité, perturbe les métabolismes et provoque des dérèglements hormonaux. Le cortisol élève la glycémie et peut favoriser la prise de poids… . ➡️Le manque de SOMMEIL augmente également la sécrétion de cortisol. Il est important de dormir 7 à 8h par nuit. Si vous avez le sommeil léger (et que vous n’avez pas d’enfant en bas âge 😉 ) mettez des boules Quies et dormez dans le noir le + complet. . ➡️Je vous conseille également de mettre en place des petites séances de RELAXATION. Que ce soit via des exercices de RESPIRATION, de MEDITATION GUIDEE ou encore grâce au YOGA, ces « disciplines » ont maintenant fait leurs preuves sur la GESTION DU STRESS (et donc la baisse du cortisol). Au début, faire de la méditation n’est pas une chose facile. Il faut commencer par de petites séances (max 10 minutes) plusieurs fois par semaine. Il existe de nombreuses applications (comme petit bambou) qui pourront vous accompagner où que vous soyez. . ➡️Au niveau de l’ALIMENTATION, il est important de savoir que l’excès de cortisol engendre une fuite du MAGNESIUM dans les urines… et le manque de magnésium rend vulnérable au stress ! Du coup, veillez bien à consommer des aliments riches en magnésium (banane, céréales complètes, légumineuses, légumes verts, amandes …) . . ➡️Par ailleurs, la VITAMINE C aide à l’adaptation au stress, en permettant le retour à la normale du cortisol, une fois le stress passé. . ➡️Au niveau des infusions, certaines plantes ont naturellement des vertus destressantes comme la rhodiole, l’aubépine, la valériane, la passiflore, le ginseng… renseignez vous bien avant d’en prendre pour être sûr qu’il n’y ait pas de contre-indication !!! . . #stress #bienetre

A post shared by Passion Et Nutrition (@passionnutritionfr) on

Administration

La forme d’administration fait partie des critères principaux à prendre en compte lorsque vous achetez un supplément. La vitamine C se trouve sous plusieurs formes, adaptées aux goûts et besoins de chacun. Voici une liste présentant les formats les plus fréquents :

  • Capsules ou comprimés : Il s’agit de la forme d’administration la plus pratique et la plus courante. Cependant, la majorité de ces comprimés fournissent une dose très élevée de vitamine (généralement 1 g) qui dépasse l’AJR de 250 mg.
  • Comprimés effervescents : ce format est très similaire aux capsules et comprimés quant à la facilité d’utilisation et de stockage. Ils sont plus faciles à ingérer, se dissolvant dans un liquide. Leur goût peut être plus ou moins agréable selon chaque produit.
  • Ampoules buvables : ce format de vitamine C sous forme liquide est très facile à ingérer. Il est parfois même possible de diviser l’ampoule en plus petites doses.
  • Poudre : ce format est plus difficile d’utilisation. Il se dissout et mélange avec des liquides. Toutefois, vous pourrez diviser et adapter la dose selon vos besoins. Ce format a généralement un excellent rapport qualité-prix.
  • Intraveineuse : cette forme de vitamine C s’administre uniquement par un médecin. Elle s’utilise dans le traitement  de certaines maladies graves telles que la maladie de Parkinson ou la mucoviscidose.

La plupart de ces suppléments et sauf indication contraire, se conservent à température ambiante, à l’abri de la lumière et de la chaleur. Ils se conservent généralement longtemps à condition que l’emballage soit en bon état. Ils peuvent même durer jusqu’à plusieurs années dans de bonnes conditions de conservation.

Sur le marché actuel, il existe une multitude de suppléments de vitamine C, adaptés aux goûts et besoins de chacun.
(Source : andriano: 73544804/123rf.com)

Association avec d’autres suppléments

L’une des principales qualités de la vitamine C consiste en sa capacité à se mélanger avec d’autres suppléments afin d’augmenter les bienfaits. Ci-dessous, nous avons préparé un tableau montrant les effets positifs de certaines de ces associations de suppléments :

Association Effets Utilisation
Vitamine C + Vitamine E Augmentation de l’action antioxydante Diminution des risque d’accidents cardio-vasculaires
Vitamine C + Vitamine D Augmentation de l’action antioxydante, Augmentation de la régénération tissulaire Diminution des risque d’accidents cardio-vasculaires Cicatrisation rapide des plaies Aide à maintenir la santé des os
Vitamine C + Collagène Augmentation de la régénération tissulaire Amélioration de l’état de la peau, Cicatrisation rapide des plaies, Prévient les signes de vieillissement, Accélère la guérison des fractures.
Vitamine C + Magnésium Augmente de la production de collagène Amélioration de l’état de la peau Prévention des signes de vieillissement.
Vitamine C + L-Carnitine Augmentation des taux de L-carnitine Amélioration du niveau d’énergie, Brûle-graisse.
Vitamine C + Sélénium Favorise l’ossification Prévention de l’ostéoporose
Vitamine C + Zinc Rôle important dans l’immunité Apaise les symptômes des rhumes et des grippes.

Vous trouverez de nombreux suppléments qui incluent les associations évoquées ci-dessous. Cela facilite la prise, étant donné que les deux molécules seront dans la même capsule. Une autre option consiste à acquérir les suppléments séparément et les ingérer en même temps. Les effets obtenus seront tout aussi bénéfiques.

Rapport qualité-prix

Les suppléments d’acide ascorbique fournissent généralement des doses très élevées de vitamine C (environ 500-1000 mg), étant donné que l’AJR est de seulement 100-250 mg par jour. Comme mentionné plus haut, vous pouvez diviser le supplément en plus petites doses. Vous obtiendrez ainsi des résultats excellents tout en faisant des économies.

En Résumé

La vitamine C fait partie des nutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme et ne devrait pas manquer dans votre alimentation. L’acide ascorbique présente de multiples avantages pour la santé. Que ce soit pour faire le plein d’énergie, lutter contre la fatigue et l’apathie ou encore améliorer l’apparence de votre peau, l’acide ascorbique est le supplément idéal. Une chose est sûre, avec autant de propriétés bénéfiques, vous ne serez pas déçu des résultats.

Nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre cette vitamine si appréciée. Si vous avez aimé notre guide sur la vitamine C, n’hésitez pas à laisser un commentaire et partager cet article avec vos amis.

(Source de l’image principale : VanHorn: 12947194/ 123rf.com)

Notez cet article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
22 votes, moyenne: 4,00 de 5
Loading...