Probiotiques naturels
Dernière mise à jour: 12/11/2020

Nos critères de choix

250Produits analysés

12Heures investies

14Études prises en compte

400Commentaires collectés

Et si on vous disait que plus de cent milliards de bactéries cohabitent dans vos intestins ? De prime abord, vous pourriez être tour à tour stupéfait, écoeuré ou horrifié… Mais en vérité, ces bactéries incarnent de véritables alliées pour votre santé ! En effet, les “bonnes bactéries” qui constituent notre flore intestinale font office de bouclier contre les micro-organismes, “mauvaises bactéries” et agressions extérieures. Enfin, les bactéries intestinales nourrissent le microbiote, et participent au renforcement du système immunitaire.

Cependant, afin de maintenir une cohabitation saine avec nos bactéries intestinales, il faut également nous assurer de les nourrir correctement et favoriser leur prolifération, pour préserver notre confort intestinal. D’où l’importance majeure de fournir à notre organisme, des sources de probiotiques naturels au quotidien. Rassurez-vous, nous avons regroupé dans ce guide, une présentation des meilleurs probiotiques naturels, leurs propriétés principales, ainsi que des recommandations d’usage, conseils et recette pour fabriquer vos propres probiotiques naturels “maison”. A la découverte de nos amies bactéries !




En Bref

  • Les bactéries intestinales, qui font partir intégrante de la constitution de notre microbiote, jouent un rôle clé au sein de notre organisme. D’une part, nos bactéries facilitent la synthèse de certains nutriments. D’autre part, elle participent à notre confort intestinal. Enfin, elles nous préservent des agressions extérieures et développement de “mauvaises” bactéries.
  • Les aliments fermentés sont riches en bactéries intestinales et regorgent de bienfaits pour la santé. Parmi les meilleurs probiotiques naturels, on peut citer le yaourt, certains fromages ou les cornichons. Mais aussi des aliments probiotiques naturels moins connus tels que le kimchi, nattō ou le kombucha.
  • Enfin, il existe de nombreuses recettes de probiotiques naturels “maison”. A réaliser à l’aide d’accessoires pratiques et nécessaires à la fabrications de probiotiques naturels riches en micro-organismes bénéfiques pour notre système digestif. Evidemment, à utiliser de manière responsable, en suivant scrupuleusement les recettes, et recommandations d’usage.

Notre sélection des meilleurs produits pour préparation de probiotiques naturels sur le marché français

Si jamais vous êtes féru de cuisine et de produits “fait maison”, nul doute que vous serez ravis à l’idée de pouvoir fabriquer vous-même vos propres probiotiques naturels ! Aussi, dans la prochaine section, retrouvez les meilleurs accessoires sur le marché pour laisser libre cours à votre créativité et réaliser vos recettes d’aliments probiotiques naturels préférés !

Les meilleurs ferments de yaourt pour des probiotiques naturels au bifidus

Pour des probiotiques naturels riches en bonnes bactéries saines. Ces ferments de yaourt à base de souches de bifido-bactéries sont combinés avec des streptococcus et lactobacillus vivants. Une association idéale pour réaliser des yaourts maison au bifidus actif. Avec chaque sachet, préparez jusqu’à un litre de mélange de yaourt sans addiditifs, ni OGM ou maltodextrine.

Les utilisateurs mentionnent la qualité des souches de bactéries, et du yaourt. La quantité combinée avec la qualité, pour ce yaourt au Bifidus savoureux, à la texture liquide et crémeuse. Les ferments préférés des fans de yaourt.

Les meilleures boules de kefir pour boisson de probiotiques naturels

Un produit frais, pour ces petites boules de culture de kéfir de 40 g. Une quantité qui permet de réaliser entre 0,5 cl et 1 litre de kéfir par jour. Sachant que les souches se reproduisent, pour préparer une nouvelle boisson le lendemain. Consommer 2 verres par jour permet de profiter de tous les bienfaits du kefir.

Avec une mention des usagers pour la rapidité de reproduction de la culture, durant la réalisation du kefir ; et la saveur agréable et peu acide des boissons. Un excellent rapport qualité-prix pour ces probiotiques naturels à usages multiples.

La meilleure yaourtière pour des probiotiques naturels faciles à réaliser

Rien de plus facile que de réaliser des probiotiques naturels “maison”, avec cette yaourtière pratique et compacte, composée de 7 pots. La température est constante et déjà pré-réglée. Chaque pot a une contenance de 150ml, et se referme facilement avec un couvercle à visser.

L’appareil est facile à nettoyer à l’aide d’un simple chiffon humide, et les pots lavables au lave-vaisselle. Pour un dessert, une collation ou en encas plein de saveur, à consommer dans son  salon, ou à emmener partout avec soi !

Le meilleur kit de préparation Kombucha pour des probiotiques naturels à vie

Un véritable kit de préparation pour Kombucha, afin de réaliser chez soi, des boissons probiotiques naturels maison. Une référence en la matière pour ce kit de marque Kombucha Kamp qui contient une grande souche mère, et une tasse de liquide d’infusion concentrée, afin de réaliser 3,5 litres de boisson environ.

Chaque souche mère a été cultivée à partir d’ingrédients biologiques. Si utilisée correctement, cette souche est garantie à vie. Pour réaliser de délicieux boissons probiotiques tout au long de l’année. Avec une mention spéciale pour ce kit de préparation de probiotiques naturels à excellent rapport qualité-prix.

Guide d’achat : Tout ce que vous devez savoir sur les probiotiques naturels

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a apporté une définition générique aux probiotiques, à savoir des “micro-organismes vivants qui, si délivrés en quantités suffisantes au sein de l’organisme, favorisent les bienfaits pour la santé de l’organisme qui les hébergent” (1, 2). On les retrouve principalement sous la forme de bactéries et levures. Ces bactéries cumulent les bienfaits, contribuent à la conservation des aliments, et se révèlent des plus riches en nutriments et bénéfiques au confort intestinal, et bon état de santé général. Poursuivez votre lecture, pour plus de détails sur les propriétés des probiotiques naturels !

Les bactéries intestinales, dont la multiplication constitue le microbiote, s’imposent comme des bactéries essentielles pour l’organisme et la tolérance digestive. (Source : Suria: 111521932/ 123rf.com)

Quels sont les aliments probiotiques naturels ?

Par définition, les aliments probiotiques naturels contiennent des bactéries, soit des micro-organismes vivants, qui sont transportés en direction de notre intestin pour y constituer le microbiote. Les aliments probiotiques naturels sont issus d’un processus de fermentation, qui favorise la prolifération des “bonnes “bactéries”.

De fait, le processus de fermentation facilite la conversion des glucides en alcools ou acides, grâce à l’action des souches de bactéries. Ainsi, les micro-organismes bénéficient d’une source de “nourriture”, qui va leur permettre de prolonger la durée de conservation, et renforcer la puissance et saveur de certains ingrédients.

Henri DurandDirecteur scientifique division Nutrition de l’Institut Rosell-Lallemand
“L’équilibre de la flore intestinale a des conséquences qui vont plus loin. En particulier, on pense à l’immunité, à la prévention des allergies et à des aspects neuro-comportementaux qui commencent à émerger”.

Quels sont les bienfaits des probiotiques naturels ?

D’une part, les aliments probiotiques naturels sont riches en goût, nouvelles textures et saveurs, à ajouter avec plaisir à notre régime alimentaire. D’autre part, ces apports contribuent au bien-être intestinal, et bon état de santé général. Voici un aperçu des principaux bienfaits des probiotiques naturels :

  • Réduction des symptômes de l’intolérance au lactose : une meilleure tolérance due aux souches de Lactobacillus et Streptococcus présents dans les probiotiques ; qui a tendance à améliorer la tolérance au lactose et à diminuer des manifestations, tels que les ballonnements, douleurs abdominales, diarrhées ou gazs (3, 4, 5). En outre, ces bactéries apportent à l’organisme des enzymes, capables de dégrader le lactose (6).
  • Amélioration du taux d’absorption des nutriments : des études scientifiques ont souligné le rôle clé des probiotiques naturels pour augmenter la biodisponibilité des nutriments de nos apports alimentaires. De plus, les bactéries intestinales libèrent des enzymes et vitamines directement au sein de nos intestins, pour une absorption optimale (6, 7).
  • Soulagement des symptômes d’allergies et traitement de l’eczéma : les “bonnes” bactéries apportées par les probiotiques naturels atténuent les réactions cutanées, démangeaisons ou manifestations désagréables des allergies (8). Des études ont mis en évidence le lien entre une flore intestinale équilibrée, et la diminution des allergies et affections cutanées atopiques chez les enfants, et nourrissons (6).
  • Barrière contre les micro-organismes nocifs : la flore intestinale a la capacité de bloquer les agressions extérieures, et bactéries nuisibles à l’organisme (6, 9).
  • Renforcement des défenses immunitaires : en 1994, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a statué que les probiotiques représentaient notre meilleur allié immunité ; notamment contre les agents pathogènes développés lors du phénomène de résistance aux antibiotiques (6). En effet, le microbiote s’impose comme une véritable barrière intestinale.

Les aliments fermentés détiennent de nombreuses “bonnes bactéries” bénéfiques pour l’organisme. (Source : RitaE: 2191973/ Pixabay.com)

Quels sont les meilleurs aliments riches en probiotiques naturels ?

Tout d’abord, souvenez-vous que les aliments probiotiques naturels sont issus d’un processus de fermentation. Raison pour laquelle ils se révèlent plus faciles à conserver, et possèdent une meilleure tolérance digestive pour l’organisme. De plus, ils sont riches en nutriments bénéfiques pour la santé, et la flore intestinale. Ci-dessous, voici la liste des probiotiques naturels les plus populaires (11) :

Probiotiques naturels : au menu

  1. Yaourt : certainement l’un des aliments probiotiques les plus courants de notre alimentation quotidienne. Le yaourt est le fruit de la fermentation de lait par les bactéries Lacbobacillus, Bifidobacterium et Streptococcus.
  2. Cornichons : un processus de fermentation obtenu à partir de saumure (mélange de sel de mer et eau), et généralement de bactéries Lacbobacillus. A ne pas décaper pour conserver les probiotiques (12).
  3. Nattō : une préparation issue de la fermentation de soja avec la bactérie Bacillus Subtilis. La préparation traditionnelle est réalisée avec des fèves de soja. Mais peut aussi être dérivée de légumineuses telles que les pois chiches, haricots blancs ou noirs.
  4. Choucroute : une recette traditionnelle à partir de feuilles de chou fraîches, fermentées avec des Lactobacillus.
  5. Tempeh : issu de la fermentation de fèves de soja, avec un champignon appelé Rhizopus. Il se présente sous forme de gâteau, et s’adapte au régime végétarien et végan, pour se substituer aux aliments d’origine animale. Enfin, il s’impose pour sa teneur élevée en fibres, et vitamines.
  6. Miso : une préparation réputée dans la cuisine asiatique. Il s’agit de soja, céréales et sel de mer, fermentés avec un champignon, le Kōji.

Probiotiques naturels : boissons

  1. Kéfir : une boisson généralement fermentée avec des champignons, levures et bactéries Lactobacillus. Le processus de fermentation voit les colonies de bactéries proliférer, qui  peuvent être réutilisées pour d’autres préparations.
  2. Thé Kombucha : une boisson fabriquée à partir de la fermentation de thé vert ou noir avec des colonies de bactéries et champignons. Une colonie connue sous le nom de SCOBY (Culture Symbiotique de Levures et Bactéries).

Dr. Philippe MarteauPrésident d’honneur du Symposium et hépato-gastro-entérologue de renommée internationale
“L’efficacité des probiotiques est d’ores et déjà démontrée pour la prévention de certains types de diarrhée. Les preuves s’accumulent aussi quant à leur utilité pour de nombreuses affections liées à la régulation du système immunitaire, comme les allergies et les maladies inflammatoires de l’intestin. Autre piste digne d’intérêt : les infections respiratoires”.

Recommandations d’usage pour la préparation de vos probiotiques naturels

Il est recommandé d’intégrer des aliments probiotiques naturels dans notre alimentation. Cependant, certaines précautions sont de rigueur pour bénéficier uniquement des bienfaits des aliments fermentés. Prêtez attention à :

  1. La teneur en sodium : certains processus de fermentation requièrent une teneur élevée en sel – comme le cornichons, le miso ou la choucroute. A surveiller de près pour tous ceux qui ont des problèmes d’hypertension (13).
  2. Interaction médicamenteuse : évitez le nattō, si jamais vous suivez un traitement à base d’anticoagulants ou si vous venez de subir une intervention chirurgicale récemment (14).
  3. Colonie de “mauvaises” bactéries nuisibles : les préparations de probiotiques naturels peuvent être délicates, et laisser place à une invasion de colonie de bactéries nocives. Notamment lors de la préparation du kombucha, s’il n’est pas réalisé avec des accessoires adaptés, misez sur les kits de préparation prêt à l’emploi, de préférence (15).
  4. Allergie ou intolérance au soja : auquel cas, tenez-vous éloigné du miso, nattō ou tempeh. Attention ! Si jamais vous êtes allergique ou intolérant au soja, gardez en tête que de nombreux aliments probiotiques naturels proviennent de la fermentation de soja.
  5. Immunosuppression : toutes personnes dont le système immunitaire est affaibli pour cause de maladies graves ou chroniques doivent consommer des probiotiques naturels sous suivi médical – VIH, lupus, transplantation, etc (16).

Les aliments probiotiques naturels contiennent de “bonnes” bactéries, qui logent dans notre intestin pour former le microbiote, responsable de notre confort intestinal. (Source : Breakingthewalls: 125862599/ 123rf.com)

Guide pratique pour préparer vos probiotiques naturels : yaourt maison

Réaliser une recette de yaourt “fait maison” à la fois simple et savoureuse en quelques minutes seulement ? Un véritable jeu d’enfant !

Ingrédients

Pour fabriquer “maison” vos propres probiotiques naturels, rien de plus simple ! Retrouvez les accessoires nécessaires dans notre sélection de produits, et suivez ces quelques instructions :

  • 1 litre de lait de vache frais
  • 1 yaourt nature (non sucré, avec ferments lactiques) ou ferments de yaourt
  • Thermomètre de cuisine
  • Yaourtière ou récipient thermique avec couvercle hermétique

Préparation

Commencez par chauffer le lait à 40 °C (contrôlez la température à l’aide du thermomètre). Puis, ajoutez le yaourt ou les ferments, et mélangez.

Ensuite, faire reposer l’appareil à température stable et ambiante.

Yaourtière

Versez votre mélange dans les petits pots en verre prévus à cet effet. Puis, placez la yaourtière pendant 8 à 12 heures à température constante de 40 °C (sans jamais dépasser les 45 °C pour préserver les ferments).

Enfin, lorsque vous constatez que les yaourts ont durci, placez au réfrigérateur et consommez à votre guise : nature, sucré ou avec des fruits secs. Régalez-vous !

Comment sélectionner les meilleurs probiotiques naturels ?

Vous voulez connaître les critères de sélection essentiels, pour choisir vos probiotiques naturels ? Ou les meilleurs conseils à suivre pour préserver la teneur en bactéries de vos recettes de probiotiques naturels maison ? On vous dit tout dans la prochaine section !

Pour bénéficier des bienfaits de probiotiques naturels comme la choucroute, consommez la crue et à température ambiante, de préférence. (Source : Danifoto: 50397917/ 123rf.com)

Micro-organismes vivants

Attention ! Tout d’abord, n’oubliez pas que les aliments probiotiques naturels perdent toute leur efficacité pour le microbiote, sans la présence des “bonnes” bactéries intestinales. Aussi, pour préserver la teneur en colonie de bactéries de vos probiotiques naturels, prenez soin de :

  • Ne pas consommer des aliments issus d’un processus de pasteurisation
  • Contrôler les dates de validité et consommer les aliments avant expiration
  • Ne pas ingérer d’aliments mal conservés ou réfrigérés

Teneur en sel

De plus, de nombreux aliments fermentés ont des teneurs élevées en sodium. Hors, souvenez-vous que la Food and Drug Administration (FDA – Agence Américaine des produits alimentaires et médicamenteux) préconise une consommation journalière de moins de 2 300 milligrammes de sodium (17). Enfin, notez que cela correspond à une cuillère à café par jour de sel de table, environ.

Régime végan

Tout d’abord, soyez rassurés, il est facile de trouver des aliments probiotiques naturels d’origine 100% végétale. De fait, ils sont le plus souvent réalisés à partir de plantes, graines ou ferments ; donc parfaitement compatibles avec le régime végétarien. Pour les végans, misez sur les probiotiques naturels à base de soja.

En Resumé

Dans l’univers de la cuisine, les aliments probiotiques naturels sont des intemporels, dont les bienfaits ont même été découverts bien après leur consommation. En effet, de nos jours, ils fleurissent autant dans les rayons de supermarchés, que dans nos frigos. De plus, les boissons ou collations, se déclinent selon une large variété de recettes “maison”. Enfin, les propriétés des probiotiques naturels, les rendent indispensables pour rééquilibrer la flore intestinale.

De plus, si jamais vous vous lancez dans la confection de vos recettes de probiotiques naturels, soyez surs de vous munir des accessoires adaptés à leur réalisation. Ensuite, suivez avec précision les recettes, et précautions d’usage pour bénéficier des “bonnes” bactéries. Enfin, n’oubliez pas de surveiller la teneur en sel, et de les adapter à votre régime alimentaire, intolérances ou allergies. Alors, quels probiotiques naturels sont à votre menu aujourd’hui ?

Notre guide sur les probiotiques naturels vous a plu ? Alors, n’oubliez pas de partager votre expérience en commentaire. Enfin, pensez à partager l’article avec vos amis sur les réseaux, merci !

(Sourrce de l’image principale : Kandrashevich: 114802382/ 123rf.com)

Références (17)

1. FAO/WHO. Guidelines for the Evaluation of Probiotics in Food. . [Internet] Food and Agriculture Organization of the United Nations, World Health Organization; 2001.
Source

2. Mack D. Probiotics. Mixed messages. [Internet] Canadian Family Physician. 2005;1455–7.
Source

3. Oak SJ, Jha R. The effects of probiotics in lactose intolerance: A systematic review [Internet]. Critical Reviews in Food Science and Nutrition. 2018;59(11):1675–83.
Source

4. Vitellio P, Celano G, Bonfrate L, Gobbetti M, Portincasa P, Angelis MD. Effects of Bifidobacterium longum and Lactobacillus rhamnosus on Gut Microbiota in Patients with Lactose Intolerance and Persisting Functional Gastrointestinal Symptoms: A Randomised, Double-Blind, Cross-Over Study [Internet]. Nutrients. 2019;11(4):886.
Source

5. Vrese MD, Stegelmann A, Richter B, Fenselau S, Laue C, Schrezenmeir J. Probiotics—compensation for lactase insufficiency [Internet]. The American Journal of Clinical Nutrition. 2001;73(2).
Source

6. Parvez S, Malik K, Kang SA, Kim H-Y. Probiotics and their fermented food products are beneficial for health. [Internet]. Journal of Applied Microbiology. 2006;100(6):1171–85.
Source

7. Krajmalnik-Brown R, Ilhan Z-E, Kang D-W, Dibaise JK. Effects of Gut Microbes on Nutrient Absorption and Energy Regulation [Internet]. Nutrition in Clinical Practice. 2012;27(2):201–14.
Source

8. Rusu E, Enache G, Cursaru R, Alexescu A, Radu R, Onila O, et al. Prebiotics and probiotics in atopic dermatitis (Review) [Internet]. Experimental and Therapeutic Medicine. 2019.
Source

9. Creus EG. Alimentos prebióticos y probióticos. [Internet] Offarm. 2004;23(5):90–8.
Source

10. Fijan S. Microorganisms with Claimed Probiotic Properties: An Overview of Recent Literature. [Internet] International Journal of Environmental Research and Public Health. 2014;11(5):4745–67.
Source

11. Foods With Probiotics That Help Digestion [Internet]. WebMD. 2020
Source

12. Foster K. What’s the Difference Between Pickling and Fermenting? [Internet]. Kitchn. Apartment Therapy, LLC.; 2019.
Source

13. Hwang J, Kim J-C, Moon H, Yang J-Y, Kim M. Determination of sodium contents in traditional fermented foods in Korea. [Internet]. Journal of Food Composition and Analysis. 2017;56:110–4.
Source

14. Milner M, Makise K. Natto and Its Active Ingredient Nattokinase: A Potent and Safe Thrombolytic Agent. [Internet]. Alternative and Complementary Therapies. 2002;8(3):157–64.
Source

15. Watawana MI, Jayawardena N, Gunawardhana CB, Waisundara VY. Health, Wellness, and Safety Aspects of the Consumption of Kombucha. [Internet]. Journal of Chemistry. 2015;2015:1–11.
Source

16. Borriello SP, Hammes WP, Holzapfel W, Marteau P, Schrezenmeir J, Vaara M, et al. Safety of Probiotics That Contain Lactobacilli or Bifidobacteria. [Internet]. Clinical Infectious Diseases. 2003;36(6):775–80.
Source

17. El sodio en su dieta [Internet]. Food and Drug Administration (FDA). 2020
Source

Pourquoi tu peux me faire confiance?

Guide officiel
FAO/WHO. Guidelines for the Evaluation of Probiotics in Food. . [Internet] Food and Agriculture Organization of the United Nations, World Health Organization; 2001.
Aller à la source
Article scientifique
Mack D. Probiotics. Mixed messages. [Internet] Canadian Family Physician. 2005;1455–7.
Aller à la source
Article scientifique
Oak SJ, Jha R. The effects of probiotics in lactose intolerance: A systematic review [Internet]. Critical Reviews in Food Science and Nutrition. 2018;59(11):1675–83.
Aller à la source
Expérimentation humaine
Vitellio P, Celano G, Bonfrate L, Gobbetti M, Portincasa P, Angelis MD. Effects of Bifidobacterium longum and Lactobacillus rhamnosus on Gut Microbiota in Patients with Lactose Intolerance and Persisting Functional Gastrointestinal Symptoms: A Randomised, Double-Blind, Cross-Over Study [Internet]. Nutrients. 2019;11(4):886.
Aller à la source
Article scientifique
Vrese MD, Stegelmann A, Richter B, Fenselau S, Laue C, Schrezenmeir J. Probiotics—compensation for lactase insufficiency [Internet]. The American Journal of Clinical Nutrition. 2001;73(2).
Aller à la source
Article scientifique
Parvez S, Malik K, Kang SA, Kim H-Y. Probiotics and their fermented food products are beneficial for health. [Internet]. Journal of Applied Microbiology. 2006;100(6):1171–85.
Aller à la source
Article scientifique
Krajmalnik-Brown R, Ilhan Z-E, Kang D-W, Dibaise JK. Effects of Gut Microbes on Nutrient Absorption and Energy Regulation [Internet]. Nutrition in Clinical Practice. 2012;27(2):201–14.
Aller à la source
Article scientifique
Rusu E, Enache G, Cursaru R, Alexescu A, Radu R, Onila O, et al. Prebiotics and probiotics in atopic dermatitis (Review) [Internet]. Experimental and Therapeutic Medicine. 2019.
Aller à la source
Article scientifique
Creus EG. Alimentos prebióticos y probióticos. [Internet] Offarm. 2004;23(5):90–8.
Aller à la source
Article scientifique
Fijan S. Microorganisms with Claimed Probiotic Properties: An Overview of Recent Literature. [Internet] International Journal of Environmental Research and Public Health. 2014;11(5):4745–67.
Aller à la source
Site web officiel
Foods With Probiotics That Help Digestion [Internet]. WebMD. 2020
Aller à la source
Site web officiel
Foster K. What’s the Difference Between Pickling and Fermenting? [Internet]. Kitchn. Apartment Therapy, LLC.; 2019.
Aller à la source
Article scientifique
Hwang J, Kim J-C, Moon H, Yang J-Y, Kim M. Determination of sodium contents in traditional fermented foods in Korea. [Internet]. Journal of Food Composition and Analysis. 2017;56:110–4.
Aller à la source
Article scientifique
Milner M, Makise K. Natto and Its Active Ingredient Nattokinase: A Potent and Safe Thrombolytic Agent. [Internet]. Alternative and Complementary Therapies. 2002;8(3):157–64.
Aller à la source
Article scientifique
Watawana MI, Jayawardena N, Gunawardhana CB, Waisundara VY. Health, Wellness, and Safety Aspects of the Consumption of Kombucha. [Internet]. Journal of Chemistry. 2015;2015:1–11.
Aller à la source
Article scientifique
Borriello SP, Hammes WP, Holzapfel W, Marteau P, Schrezenmeir J, Vaara M, et al. Safety of Probiotics That Contain Lactobacilli or Bifidobacteria. [Internet]. Clinical Infectious Diseases. 2003;36(6):775–80.
Aller à la source
Article scientifique
El sodio en su dieta [Internet]. Food and Drug Administration (FDA). 2020
Aller à la source
Revues