Dernière mise à jour: 23/04/2020

Nos critères de choix

20Produits analysés

33Heures investies

19Études prises en compte

98Commentaires collectés

Manger équilibré chaque jour ? Un sacré casse-tête, en effet ! Avoir une alimentation saine est presque aujourd’hui devenu “mission impossible” : entre la hausse de prix des produits frais, notre vie accélérée et un manque évident de temps pour cuisiner, ou encore les pesticides et autres conservateurs dont souffrent nos aliments… il devient compliqué d’avoir des assiettes 100% saines et équilibrées ! Faute de temps et de moyen, serions-nous finalement condamnés par notre société, à une mauvaise alimentation au quotidien ?

Les omégas 3, acides gras essentiels à notre organisme, préservent notre bien-être physique et psychique, si consommés chaque jour en quantité suffisante. Cependant, notre époque et alimentation moderne nous poussent à consommer une quantité journalière d’omégas 3 nettement inférieure à nos besoins. Les compléments alimentaires en omégas 3 viennent alors à notre secours, afin d’équilibrer nos niveaux en omégas 3, et nous aider à maintenir “un esprit sain dans un corps sain”. Définition, caractéristiques, conditions de consommation, conseils pour les retrouver dans l’alimentation, ou critères de sélection de complémentation : nous vous dirons tout sur les omégas 3, de A à Z.

En Bref

  • Le terme générique d’omégas 3 définit un groupe d’acides gras essentiels, à savoir la combinaison des acides gras docosahexaénoïques (DHA), eicosapentaénoïques (EPA), et alpha-linoléniques (ALA).
  • Les omégas 3 sont riches en “graisses saines”, soit le “bon gras” de la membrane cellulaire de notre organisme, qui nous permet de préserver l’acuité de nos fonctions cérébrales, cardiaques, musculaires et osseuses.
  • La carence en omégas 3 s’avère plus fréquente qu’on ne croit, mais peut aisément être comblée par un complément alimentaire. Afin de bien choisir les vôtres, portez votre attention sur les sources d’omégas 3, animales ou végétales, ainsi que sur le dosage des différents acides gras, et composants.
  • Enfin, gardez en tête qu’il existe dorénavant sur le marché des compléments en omégas 3 adaptés à une alimentation végétarienne, ou végan.

Notre sélection des meilleurs omégas 3 sur le marché français

Une fois que l’on a pris conscience du besoin de contrer sa carence en omégas 3, encore faut-il s’y retrouver parmi la diversité de compléments alimentaires présents sur le marché. Pour mieux vous aiguiller dans votre choix, et vous accompagner face aux différents dosages et termes techniques, retrouvez, à suivre, une présentation de compléments en omégas 3 de grande qualité, soit les suppléments les plus plébiscités actuellement sur le marché. A vous de choisir :

Meilleur omégas 3 sur le marché français

Cette huile de poisson oméga 3 est riche en vitamine D, elle contribue au bon fonctionnement du cerveau et du système cardiaque, soulage les symptômes de l’arthrite rhumatoïde et est utile en période de dépression et en hiver. Cette huile de poisson à un procédé de fabrication respectueux de l’environnement et de la nature, en effet elle ne contient pas de gélatine animale ni de métaux lourds, elle est issue de la pêche protégée et les poissons ne proviennent pas d’élevages, ce sont des poissons sauvages d’eau froide qui sont réputés de bien meilleure qualité.

Meilleur omégas 3 à haute absorption : sans arrière-goût de poisson

Des omégas 3 100% huile de poisson, pour obtenir tous les bienfaits de l’huile pure, sans avoir le mauvais goût de poisson en bouche. Des capsules molles, à absorption très facile et sans arrière-goût, pour ces compléments alimentaires qui allient bienfaits et confort maximal.

240 gélules au total, soit 4 mois de prise, à hauteur de 2 capsules par jour. Les avantages du supplément, sans avoir à subir les inconvénients, pour ces omégas 3 de qualité, hautement assimilables et faciles à avaler. Sans odeurs, ni arrière-goût : l’idéal dans l’univers de la complémentation alimentaire !

Meilleur omégas 3 à forte concentration : économique, à moins de 15 €

Un complément alimentaire en omégas 3 et vitamine D3, hautement concentré. Soit 660 mg d’oméga 3 (EPA + DHA), ce qui représente une contenance 5 fois supérieure à la moyenne. Une formule pure, à base d’anchois sauvages, issus d’une pêche durable en eaux profondes. Soit une huile purifiée, qui ne contient aucunes traces de mercure, ou dioxines.

Dotée d’essence de citron naturelle pour supprimer tout arrière-goût, ou reflux gastrique de poisson. Une excellente option, pour des compléments en omégas 3 de qualité, à petit budget. Deux mois de compléments à moins de 15 € ? A ce prix-là, il serait dommage de s’en priver !

Meilleur omégas 3 100% végétal : complément végan, à l’huile d’algues

Un complément en omégas 3 à forte concentration en DHA et EPA. A base d’huile d’algues, plus pure et sans poisson, soit une alternative végan, qui vous offre des bienfaits identiques à l’huile de poisson, tout en préservant nos océans.

Un complément en omégas 3 très concentré, soit plus de 450 mg d’omégas 3, dont plus de 250 mg de DHA et 125 mg d’EPA par capsule. Un supplément alimentaire qui ne contient aucun ingrédient génétiquement modifié, ni édulcorant ou colorant. Absence de contaminations, pour ces omégas 3 sans toxines, mercure ou dioxines. Excellent pour le corps, et l’environnement ! 

Meilleur omégas 3 & Krill “made in France” : eco-friendly, sans gluten

Des omégas 3 de qualité, qui combinent une association idéale d’huile de poisson et de Krill. Un apport de 320 mg d’EPA et 160 mg de DHA, pour ce complément également renforcé en astaxanthine. Une huile de poissons sauvages, délivrée par des capsules concentrées à libération prolongée, au fort pouvoir d’absorption.

Une expertise française, et un packaging éco-responsable, pour ce complément alimentaire respectueux de l’environnement. Des compléments en omégas 3 et Krill, élaborés à partir de petits poissons sauvages, et de krill de l’Antarctique. Sans oublier qu’il s’agit d’un partenaire certifié “Friend of the Sea”, qui vous garantit un produit issu d’une pêche responsable : bref, des omégas 3 eco-friendly !

Guide d’achat : Tout ce que vous devez savoir sur les omégas 3

Contrairement aux idées reçues, le gras n’est pas toujours mauvais en soi, et les sources de graisses pas systématiquement à bannir de notre alimentation, ou consommation quotidienne : bien au contraire ! Les acides gras essentiels, entre autre, sont des nutriments au combien bénéfiques à nos cellules, garante du bon état de marche général de notre corps. Ces “bonnes graisses” incluent les oméga-3, soit un gras sain, aux bienfaits multiples pour notre organisme, source d’équilibre et de fonctionnement optimal de notre organisme. Afin de vous accompagner dans la sélection de votre parfaite complémentation en omégas 3, à suivre nous vous apportons les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les consommateurs à ce sujet. Immersion dans l’univers du bon gras :

Les omégas 3 sont plébiscités pour leurs qualités anti-inflammatoires. En effet, pour de nombreuses femmes, ils permettent de combattre les douleurs pré-menstruelles, à effet égal à un Ibuprofène.
(Source : Citalliance : 93322030/ 123rf.com)

Les omégas 3 : c’est quoi exactement ?

Le terme omégas 3 définit des acides gras polyinsaturés. Leur structure moléculaire leur confère de multiples propriétés des plus bénéfiques pour l’organisme. Ces nutriments sont également appelés acides gras essentiels, et ne peuvent être synthétisés par notre corps. Il nous faut donc les ingérer quotidiennement par le biais de notre alimentation, afin de maintenir nos taux en omégas 3, et ainsi le fonctionnement normal de nombreuses de nos fonctions. Enfin, il existe d’autres familles d’acides gras, tels que les omégas 6, ou 9.

La majorité des études scientifiques se sont concentrées sur les acides gras docosahexaénoïques (DHA), eicosapentaénoïques (EPA) et alpha-linoléniques (ALA). Même si certains experts ont soulevé des interrogations quant à l’efficacité de l’ALA, des recherches au sujet du DHA et EPA ont prouvé que ces composés possèdent des fonctions protectrices et anti-inflammatoires, telles que :

  • Contrôle de la coagulation sanguine : Les omégas 3 empêchent la formation de caillots cellulaires, et réduisent ainsi le risque cardiovasculaire.
  • Réduction du bilan lipidique : La consommation d’omégas 3 réduit le taux de cholestérol et triglycérides dans le sang, et empêche le développement de plaques d’athérome sur les artères principales.
  • Traitement de l’inflammation : Certaines études ont démontré qu’il existait un lien entre un niveau élevé en omégas 3 dans le sang, avec une diminution du processus d’inflammation.
  • Composition des membranes cellulaires : Les omégas 3 font partie de la composition des cellules. Le bon fonctionnement de la rétine et des neurones (fonction oculaire et cérébrale) dépendent en grande partie d’une quantité suffisante d’omégas 3.
  • Croissance et développement du cerveau : Les omégas 3 sont des acides gras indispensables au bon développement, et au maintien, du tissu nerveux des nouveaux-nés, enfants et adolescents.
  • Contrôle de la tension artérielle : Un niveau convenable d’acides gras omégas 3 a des effets sur la paroi des vaisseaux sanguins, plaquettes, et cellules musculaires cardiaques. Tous ces facteurs présentent une influence particulièrement positive sur la tension artérielle, et stabilisent son taux.

Il est conseillé d’augmenter son apport en omégas 3, tout en diminuant sa consommation d’omégas 6.
(Source : Oleksandr Prokopenko: 50653501/ 123rf.com)

Quels sont les symptômes de la carence en omégas 3 ?

Les acides gras sont véritablement essentiels au maintien d’une bonne structure cellulaire. Gardez à l’esprit que notre corps ne peut produire des omégas 3 de manière autonome. Il est donc capital d’inclure ces graisses saines à notre alimentation quotidienne, par le biais de menus équilibrés, riches en “bon gras”.

Les experts en nutrition recommandent une consommation de 1 à 3 grammes d’acides gras essentiels omégas 3 afin de maintenir une bonne santé cardiovasculaire. Il est également fortement conseillé d’équilibrer son apport en omégas 3 et 6. Sachant que les spécialistes appuient sur l’idée d’une consommation supérieure en omégas 3, et moins riche en omégas 6.

Corinne PeiranoDiététicienne et nutritionniste française, experte en nutrition du site lepape-info.com

“Une carence nutritionnelle en omégas 3 […] se ressent sur le fonctionnement cérébral et cognitif. On a également démontré […] un lien étroit entre la consommation quotidienne de poisson gras et une amélioration de la glycémie, de la sécrétion d’insuline et du profil lipidique, chez les personnes en surpoids”.

Notre alimentation moderne a tendance à favoriser la consommation d’omégas 6 (très présents dans les aliments transformés, riches en huile de tournesol et maïs), au détriment des omégas 3. Et bien que les omégas 6 comptent aussi parmi les acides gras essentiels, leur consommation excessive s’associe à une diminution de l’apport en omégas 3, qui peut être à l’origine de déficiences, telles que :

  • Peau sèche, sensible, ou à tendance acnéique
  • Cheveux secs, ternes, crépus ou revêches
  • Ongles cassants
  • Déshydratation et sensation de soif
  • Insomnie
  • Difficultés de concentration
  • Troubles de l’humeur
  • Déséquilibre du taux de cholestérol dans le sang
  • Santé cardiovasculaire en péril

La carence en omégas 3 a un impact néfaste sur la qualité de la peau. Elle devient plus sèche, et perd de sa souplesse, élasticité et homogénéité.
(Source : Maksim Shebeko: 41517304/ 123rf.com)

Quels sont les aliments les plus riches en omégas 3 ?

Parmi les aliments les plus naturellement riches en omégas 3, le poisson s’impose comme favori. Les poissons d’eau froide, et profondes, contiennent une très forte concentration en graisses saines, il est donc recommandé de les consommer deux, à trois fois par semaine. Retrouvez, dans le tableau suivant, la teneur en omégas 3 (DHA et EPA) des principaux aliments les plus riches en acides gras :

Aliment (100 grammes) Teneur en omégas 3 (exprimée en grammes, g) Pourcentage de la DJR (dose journalière recommandée)
Caviar 7 g 700 %
Maquereau 5 g 500 %
Saumon 2 g 200%
Anchois 2 g 200%
Harengs 1,7 g 170%
Sardines 1,5 g 150%
Huîtres 0,7 g 70%

La plupart des compléments en omégas 3 sont synthétisés à partir d’huiles de poisson. Cependant, il existe aujourd’hui des suppléments végan.
(Source : Vgstudio: 43738034/ 123rf.com)

Si tous produits d’origine animale sont strictement bannis de votre alimentation : rassurez-vous, des alternatives végétales existent ! Soit des aliments naturellement source d’omégas 3, et parfaitement compatibles avec un mode alimentaire végétarien, ou végan. Cependant, soyez conscients que, bien qu’ils vous offrent la garantie d’un apport équivalent, ces aliments contiennent principalement de l’ALA, soit un acide gras la plupart du temps moins efficace que ceux d’origine animale. Parmi les aliments, graines, et condiments miracles à consommer régulièrement pour un apport optimal en omégas 3, privilégiez :

Aliment Teneur en omégas 3 (exprimée en grammes, g) Pourcentage de la DJR (dose journalière recommandée)
Graines de lin (ou huile, une cuillère à soupe) 7 g 700%
Graines de chia (une cuillère à soupe) 5 g 500%
Noix (une poignée de 7 noix) 2,5 g 250 %
Graines de soja (100 grammes) 1,5 g 150%
Graines de chanvre (une cuillère à soupe) 0,8 g 80%
Fèves edamames (une tasse) 0,3 g 30%
Haricots rouges (une tasse) 0,1 g 10%

On retrouve l’acide stéaridonique dans des huiles, telles que l’huile de lin, et ou de chanvre.
(Source : Madeleinsteinback: 88288875/ 123rf.com)

Pour qui la complémentation en omégas 3 est-elle recommandée ?

Si vous n’avez pas la possibilité de combler vos besoins quotidiens en acides gras essentiels omégas 3 par le biais de votre alimentation, alors optez pour les suppléments, afin de bénéficier d’une dose journalière optimale d’EPA et de DHA. Les compléments alimentaires en omégas 3 sont particulièrement recommandés pour toutes personnes qui présentent certaines carences et déficiences, à savoir :

  • Mode alimentaire déséquilibré
  • Début de régime amincissant 
  • Désir de cheveux plus sains et souples 
  • Objectif de gain musculaire
  • Pour tous les fumeurs
  • Intolérance au poisson
  • Stress intense ou répété
  • Origines afro-américaines (risque cardio-vasculaire plus élevé) 
  • Contrôle du taux de cholestérol et triglycérides 
  • Régime végétarien ou végan

L’huile de foie de morue est reconnue depuis toujours comme parfaite source d’acides gras essentiels, elle est particulièrement riche en omégas 3, et en vitamine A. 
(Source : Geel: 92630892/ 123rf.com)

Les suppléments en acides gras sont des plus plébiscités pour leur usage médical, et expérimental, et contribuent au traitement de différentes maladies chroniques. Les compléments alimentaires en omégas 3 se révèlent être de véritables alliés de votre santé au quotidien, à l’efficacité cliniquement prouvée, notamment pour :

  • Dépression et anxiété 
  • Dégénérescence maculaire (maladie de la rétine ) 
  • Développement du fœtus, et cerveau de bébé 
  • Risque cardiovasculaire 
  • Processus d’inflammation
  • Santé osseuse
  • Syndrome prémenstruel
  • Tendance à l’insomnie 
  • Signes de l’âge
  • Asthme infantile, maladie d’Alzheimer ou Crohn, et cancer

Quels sont les différents types de compléments en omégas 3 ?

Un large éventail de suppléments en omégas 3 prolifèrent sur le marché français. L’ensemble de ces compléments alimentaires prodiguent à votre corps des acides gras essentiels en quantités variables. Cependant, l’origine de ces nutriments est le facteur majeur qui les distinguent, ainsi que la composition et teneur exacte des divers acides gras. Voici un aperçu des différentes sources d’huiles et extraits qui s’offrent à vous, soit des compléments alimentaires en omégas 3 à base de :

  • Supplément naturel d’huile de poissons sauvages
  • Huile de poissons transformée
  • Extrait de moule verte
  • Supplément à base d’huile de Krill
  • Huile de phoque
  • Extrait d’algues

Le chia est naturellement riche en omégas 3.
(Source : Schweitzer: 56152467/ 123rf.com)

Critères d’achat

Maintenant que vous êtes expert en la matière, il est temps de transformer votre préférence, en achat de vos nouveaux compléments alimentaires en omégas 3 ! N’hésitez pas à revenir vers notre sélection de produits, afin de déterminer à présent les omégas 3 les plus adaptés en fonction, et en complément, de votre alimentation. Pour vous assurer de réaliser l’achat le plus judicieux et avisé, il serait opportun de décrypter chaque produit selon des critères de sélection précis, soit :

Allergies et intolérances

La majorité des compléments à base d’omégas 3 sont aujourd’hui produits avec conscience du facteur des allergies et intolérances potentielles. Notez que ces compléments sont également destinés aux personnes allergiques au poisson, afin de rétablir et rééquilibrer leurs niveaux en omégas 3, du fait de leur absence de consommation. En cas d’allergies, intolérance au gluten ou au lactose, ou réaction désagréable post-consommation, pensez à bien vérifier la composition.

Les pistaches sont des fruits secs à forte teneur en omégas 3.
(Source : Chassenet: 32771718/ 123rf.com)

Végétarisme ou véganisme

Même si la plupart des suppléments en omégas 3 contiennent des huiles, ou extraits d’origine animale, certains compléments alimentaires conçus à base d’algues marines ont également vu le jour. Parfaitement adaptés à une alimentation végétarienne, ou végatalienne, la capsule de ces gélules d’omégas 3 est faite de cellulose, au détriment de la classique gélatine, d’origine animale.

Pureté et toxicité

La toxicité du poisson est une question au coeur de notre société moderne, et suscite l’interrogation des consommateurs de suppléments en omégas 3. Sachez cependant que le processus de raffinage des huiles et extraits à la base des compléments, excluent la majorité des métaux lourds qui contaminent nos océans, à savoir le plomb ou le mercure. Les suppléments à base d’huile de krill ou algues marines, représentent une alternative plus naturelle, et non toxique.

foco

Saviez-vous que les maladies cardiovasculaires sont moins répandues dans les pays qui consomment le plus de poisson, notamment au Japon ? Certaines études relient ces statistiques à une alimentation à base de poissons gras, soit une consommation accrue d’omégas 3.

Combinaison d’acides gras

Priorité aux suppléments avec une quantité de DHA et EPA équilibrée, soit les acides gras essentiels omégas 3 les plus bénéfiques pour la santé, et la préservation de nos fonctions. Les huiles de chia, ou chanvre, se composent principalement d’ALA, riche en omégas 3 végétalien, mais dont l’efficacité est réputée moindre, en comparaison aux compléments d’origine animale.

En Résumé

Tout est dans le titre : les acides gras essentiels omégas 3, sont absolument essentiels pour l’organisme. Garants de notre santé cardiovasculaire, cérébrale, musculaire et osseuse, leur apport est capital et salutaire, et peut être comblé chaque jour par des compléments, en cas d’alimentation pauvre en omégas 3.

A base d’huile de poissons, Krill, extraits de moules ou d’algues, un large panel de sources distinctes d’omégas 3 s’offre à vous, et vous permet, grâce à une consommation journalière, de maintenir vos précieux taux en acides gras. Les omégas 3 ? Les essayer, c’est les adopter : votre corps vous remerciera !

Ce guide vous a plu ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire, et partagez l’article sur les réseaux sociaux !

(Source de l’image principale : Patrickhastings: 37771449/ 123rf.com)

Pourquoi tu peux me faire confiance?

Après son cycle d’études en sciences du sport, Sybille s’est spécialisée dans le journalisme médical. Elle écrit de multiples articles, autant sur la santé, que les compléments alimentaires. Passionnée de médecine, et de nutrition, elle mélange ses deux univers dans des articles sur l’alimentation et la supplémentation.