Le rôle du microbiote intestinal est d’assurer le fonctionnement optimal de l’appareil digestif. Tout déséquilibre de celui-ci se traduira par des conséquences négatives sur la santé sur le court et le long terme. Le probiotique Lactobacillus rhamnosus vous aidera à maintenir cet équilibre.

Le stress, les différentes maladies et surtout une mauvaise utilisation d’antibiotiques peuvent nuire à la santé gastro-intestinale. Les suppléments probiotiques de Lactobacillus rhamnosus permettront de restaurer votre flore intestinale et ainsi éviter ces complications. Voulez-vous en savoir plus sur cette bactérie aux nombreux bienfaits ? Continuez à lire notre article.

Contenu

En Bref

  • Lactobacillus rhamnosus est une espèce de bactérie probiotique qui contribue à favoriser la santé gastro-intestinale et immunitaire.
  • Les experts conseillent Lactobacillus rhamnosus dans le traitement d’un déséquilibre du transit intestinal suite à l’utilisation d’antibiotiques.
  • La supplémentation de Lactobacillus rhamnosus, même à des doses élevées, est considérée sans danger pour la santé. Cependant, il est préférable de ne pas dépasser la dose journalière recommandée.

Classement : Les meilleurs suppléments de Lactobacillus rhamnosus disponibles sur le marché

Lactobacillus rhamnosus est un des probiotiques les plus recherchés actuellement. Malheureusement, la qualité de certains des suppléments laisse à désirer. Afin de vous aider à trouver un produit de qualité supérieure, parmi la multitude de choix, nous avons préparé un classement des cinq meilleurs suppléments en fonction de leur efficacité approuvée par les consommateurs.

Position n°1 : Probiotiques 30 Milliards d’UFC NUTRI & CO (60 gélules)

Une dose (2/j) Nutri&Co renferme 30 milliards de micro-organismes appartenant à 7 souches complémentaires. Naturellement présents dans la flore intestinale humaine, ces probiotiques sont parmi les plus étudiés avec notamment Lactobacillus Rhamnosus GG, L. Acidophilus et Bifidobacterium Longum.

Nutri&Co a choisi des bactéries lactiques reconnues pour leur grande stabilité et ne nécessitant pas de conservation au frais. Contrairement à de nombreux produits, les 30 milliards d’UFC (Unités Formant Colonie) revendiqués, sont garantis sur toute la durée de vie du flacon. Les utilisateurs recommandent ce supplément pour son efficacité et affirment avoir retrouvé un transit normal.

Position n°2 : Probiotiques Triple Force 2 Milliards d’UFC Nutravita (180 capsules)

Pure Biotics de Nutravita contient 2 milliards d’UFC dans chaque capsule, des bactéries bénéfiques à haute résistance. Avec une seule capsule par jour, les probiotiques naturels Nutravita renforcent le système immunitaire, soutiennent les fonctions intestinales normales et rééquilibrent la flore bactérienne. Tous les ingrédients sont de la plus haute qualité.

Ce supplément est formulé par des professionnels, produit au Royaume-Uni selon des normes mondiales strictes et testé par des laboratoires indépendants. Il est certifié par la Soil Association et les capsules végétales sont 100% biologiques. Les utilisateurs sont ravis de ce produit pour son excellent rapport qualité-quantité-prix et constatent une réduction des ballonnements et des douleurs d’estomac.

Position n°3 : Probiotiques 14 Milliards d’UFC Kiyo Nutrition (60 gélules)

Kiyo Nutrition vous propose une concentration de 14 milliards d’UFC vivantes et actives dans chacune des 60 gélules. Ce supplément contient les 8 souches les plus efficaces, résistantes, et les mieux tolérées par l’organisme : Bifidobacterium (Infantis, Bifidum, Longum) et Lactobacillus (Casei, Lactis, Plantarum, Rhamnosus). Elles favoriseront l’assimilation des nutriments tout en participant à l’élimination des toxines.

Ce probiotique est fabriqué en France et répond aux normes les plus exigeantes : traçabilité des ingrédients, gélules végétales 100% naturelles, sans additifs, sans OGM, sans lactose et sans gluten. Les consommateurs affirment avoir trouvé un probiotique complet aux résultats visibles et rapides.

Position n°4 : Probiotique Flore Intestinale Probio + 47 milliards d’UFC Apyforme (60 Gélules)

Le complément alimentaire Probio + de Apyforme offre une concentration exceptionnelle en probiotiques avec 14 milliards de micro-organismes vivants par gélule. 8 souches, naturellement présentes dans l’organisme, dont le Lactobacillus rhamnosus, ont été rigoureusement sélectionnées pour garantir une efficacité optimale.

Ces suppléments sont fabriqués en France, sont 100% d’origine végétale et garantis sans OGM, sans gluten, sans lactose et sans titane. Les utilisateurs le recommandent à tous ceux qui souffrent de problèmes digestifs ainsi que pour favoriser l’immunité en période hivernale.

Position n°5 : Probiotiques 25 milliards d’UFC Nutralie (60 gélules)

Probiotiques Complex combine 10 souches complémentaires pour permettre le maximum de bienfaits. Grâce à ses gélules gastro-résistantes végétales, Probiotiques Complex garantit 25 milliards d’UFC à chaque prise. Les bactéries lactiques ont été soigneusement choisies pour leur stabilité et leur efficacité est garantie pendant toute la durée de vie du flacon.

Ce supplément a été élaboré à partir d’ingrédients sélectionnés et selon les normes européennes de qualité les plus strictes. Les avis consommateurs confirment la qualité et l’efficacité de ce produit pour restaurer l’équilibre de la flore intestinale.

Guide d’achat : Tout ce que vous avez besoin de savoir sur Lactobacillus rhamnosus

Saviez-vous que des centaines de milliers de micro-organismes coexistent dans votre organisme ? Ces organismes microscopiques constituent votre microbiote intestinal, appelé également flore intestinale. Plusieurs facteurs, tels que l’alimentation ou la consommation d’antibiotiques, peuvent nuire à ce microbiote et avoir des conséquences sur votre santé et votre bien-être.

Lactobacillus rhamnosus

Les suppléments de Lactobacillus rhamnosus sont populaires et très efficaces, mais leur prix est plus élevé que celui des autres types de probiotiques.
(Source : Guzhva: 39458295/ 123rf.com)

Qu’est-ce qu’un probiotique de Lactobacillus rhamnosus ?

Un supplément probiotique renferme des centaines de milliers de micro-organismes (généralement vivants) ayant de nombreux bienfaits pour la santé. En règle générale, ces bactéries font partie de la famille des Lactobacillaceae, telles que le Lactobacillus rhamnosus ou encore, de la famille des Bifidobacteriaceae.

Un supplément à base de bactéries doit respecter une série de critères avant d’être considéré comme étant un probiotique. Ci-dessous, vous trouverez une liste des principales caractéristiques d’un supplément probiotique bénéfique pour la santé :

  • Sécurité et traçabilité : Le supplément ne devrait pas présenter de risques pour la santé, ni causer d’effets indésirables, même à fortes doses.
  • Durée de vie : Il est essentiel qu’une fois le supplément emballé, il contienne une quantité suffisante de micro-organismes vivants.
  • Gastro-résistance : Pour que le supplément soit efficace, la bactérie doit pouvoir survivre le passage dans le tube digestif et l’acidité de l’estomac.
  • Stabilité : Les micro-organismes doivent rester en vie pendant la durée de vie du produit.
  • Souche adéquate : Si plusieurs variétés de la même bactérie (souches) font partie du supplément, il est important de spécifier la souche utilisée. Par exemple, Lactobacillus rhamnosus GG.
  • Preuves scientifiques : Il est essentiel que des études cliniques aient confirmé l’efficacité du probiotique.
  • Étiquette : L’étiquette du probiotique devrait être claire et ses conseils d’utilisation faciles à comprendre.

Lactobacillus rhamnosus est l’un des probiotiques les plus étudiés et les plus consommés. Lorsqu’ils respectent les critères susmentionnés, les industries pharmaceutique et alimentaires peuvent isoler cette bactérie et la vendre sous forme de supplément. Vous les trouverez en capsules ou encore, sous forme d’aliments fermentés enrichis en Lactobacillus rhamnosus.

Lactobacillus rhamnosus

Pour la culture de Lactobacillus rhamnosus, on utilise souvent du lait de vache.
(Source : Karandaev: 38887946/ 123rf.com)

Quel est le rôle du Lactobacillus rhamnosus sur le microbiote intestinal ?

Lactobacillus rhamnosus est une bactérie, de type bacille, que l’on trouve dans le microbiote intestinal des personnes en bonne santé. Bien que ce micro-organisme apparaisse généralement dans l’intestin de manière passagère, il a été prouvé qu’il entraîne la croissance d’autres bactéries bénéfiques pour l’organisme humain et bloque ainsi l’apparition des agents pathogènes.

Grâce à sa résistance aux acides gastriques et à la bile, il survit bien le passage dans le tube tube digestif. Il est donc possible d’intégrer ce bacille à son alimentation comme supplément probiotique. Lactobacillus rhamnosus est utilisé dans le traitement de nombreuses pathologies, telles que :

  • Allergies alimentaires
  • Diarrhée associée à la gastro-entérite
  • Diarrhée associée à l’utilisation d’antibiotiques
  • Infections des voies respiratoires
  • Pathologies cutanées (dermatite,eczéma etc.)
  • Syndrome de l’intestin perméable
  • Syndrome de l’intestin irritable
  • Obésité
  • Trouble déficitaire de l’attention
  • Syndrome d’Asperger
  • Anxiété

Néanmoins, la seule application actuellement confirmée pour Lactobacillus rhamnosus est le traitement de la diarrhée liée à l’utilisation d’antibiotiques. Il a été prouvé que ce probiotique réduisait considérablement la diarrhée suite à ce type de traitement.

Kéfir

Si vous suivez un régime végétalien ou végétarien, assurez-vous d’opter pour un produit d’origine végétale.
(Source : Ildipapp: 67076028/ 123rf.com)

Les antibiotiques peuvent-ils nuire au microbiote intestinal ?

Les traitements avec antibiotiques sont généralement prescrits pour lutter contre un agent pathogène, tel que les bactéries, se trouvant dans notre corps. Cependant, un des principaux effets secondaires des antibiotiques est la destruction d’autres micro-organismes, notamment les bactéries bénéfiques du microbiote intestinal.

La dysbiose ou le déséquilibre de la flore intestinale entraîne une série de conséquences néfastes qui, selon certains critères (l’âge, par exemple) ,auront un impact plus ou moins grave sur la santé de l’individu. Dans le tableau ci-dessous, nous vous présentons les effets liés à la dysbiose suite à l’utilisation d’antibiotiques :

Âge Événement vital important Conséquence de la dysbiose
0 ans Naissance Colonisation par des germes résistants aux antibiotiques.

Augmentation de la prévalence d’infections, d’asthme, d’allergies et de diabète de type 1.

Risque accru d’obésité infantile.

1 an Allaitement – Premiers pas Colonisation par des germes résistants aux antibiotiques.

Risque accru d’obésité infantile.

Risque accru de diabète de type 2.

2- 10 ans Premiers pas – Ingestion d’aliments solides Colonisation par des germes résistants aux antibiotiques.

Risque accru de diabète de type 2.

11 – 16 ans Puberté Colonisation par des germes résistants aux antibiotiques.

Risque accru de diabète de type 2.

Augmentation du risque d’infection par Clostridium difficile.

16 – 40 ans Reproduction Colonisation par des germes résistants aux antibiotiques.

Risque accru de diabète de type 2.

Augmentation du risque d’infection par Clostridium difficile.

+ 40 ans Vieillissement et perte de mobilité.

Colonisation par des germes résistants aux antibiotiques.

Risque accru de diabète de type 2.

Augmentation du risque d’infection par Clostridium difficile.

Les nourrissons et les jeunes enfants sont principalement touchés par la dégradation du microbiote suite à l’utilisation d’antibiotiques. Cependant, la dysbiose chez l’adulte peut avoir des effets tout aussi graves, notamment l’infection par l’agent pathogène Clostridium difficile.

Quels sont les symptômes d’un déséquilibre du microbiote intestinal ?

Si vous voulez éviter les complications d’un déséquilibre de la flore intestinale sur le long terme : augmentation de la résistance bactérienne, réduction du nombre d’infections et augmentation de la prévalence d’allergies, il est important de faire attention à l’apparition des symptômes suivants, indiquant généralement le début d’une dysbiose intestinale :

  • Mauvaise haleine (halitose)
  • Troubles digestifs
  • Nausées
  • Constipation
  • Diarrhée
  • Ballonnements
  • Fatigue extrême et inexplicable
  • Difficultés de concentration
  • Anxiété
  • Dépression

Vous aurez remarqué que la plupart de ces symptômes sont de type « neurologiques » ou « psychologiques ». Vous vous demandez peut-être comment il est possible qu’un trouble intestinal ait un tel impact sur le mental ? En réalité, le microbiote joue un rôle important dans la production et la régulation des neurotransmetteurs qui affectent notre santé mentale.

Si vous observez un ou plusieurs des symptômes cités plus haut, surtout pendant ou après le traitement antibiotique, il est probable que votre microbiote intestinal ait été compromis. Dans ce cas, nous vous recommandons de suivre nos conseils pour réparer l’équilibre de votre flore intestinale.

Est-il possible de rétablir l’équilibre du microbiote intestinal en intégrant un probiotique Lactobacillus rhamnosus à son alimentation ?

Une alimentation équilibrée, riche en végétaux et pauvre en graisses animales est la base idéale pour un microbiote en bonne santé. De plus, incorporer des aliments fermentés (yogourt, kimchi et kéfir, par exemple) à votre alimentation, augmentera le taux de bactéries bénéfiques dans votre organisme, dont Lactobacillus rhamnosus.

Si vous voulez augmenter spécifiquement votre consommation de Lactobacillus rhamnosus par le biais de votre alimentation, recherchez des produits enrichis en ce micro-organisme tel que du lait, du yaourt ou des graines (chia et lin). Il existe de nombreuses façons d’intégrer ce bacille dans votre régime alimentaire.

Yaourt aux fruits

Lactobacillus rhamnosus est souvent fabriqué dans des ateliers utilisant des produits laitiers. Si vous êtes allergique, cherchez le label Vegan sur l’étiquette du produit en question.
(Source : Dolgachov: 53497204/ 123rf.com)

Enfin, il est conseillé d’arrêter ou de diminuer votre consommation de tabac, d’alcool et d’édulcorants. Il a été prouvé que ceux-ci avaient un impact négatif sur le microbiote. Le stress est également un des principaux facteurs à prendre en compte pour éviter la dysbiose.

Un supplément de probiotique Lactobacillus rhamnosus peut-il aider à repeupler le microbiote ?

Si, après avoir adopté un style de vie sain, vous n’arrivez toujours pas à rétablir votre microbiote, vous pouvez ajouter un supplément probiotique dans votre alimentation. Lactobacillus rhamnosus est l’une des espèces bactériennes les plus étudiées et ses bienfaits ont été prouvés par un grand nombre d’essais cliniques.

Ce probiotique est fréquemment utilisé pour traiter les troubles gastro-intestinaux chez les enfants et les adultes. Bien qu’il ait également été utilisé avec succès dans le traitement d’intolérances alimentaires, de différentes infections ou du syndrome du côlon irritable, la plus grande efficacité a été démontrée dans des cas de diarrhée suite à l’utilisation d’antibiotiques.

foco

Les principales organisations mondiales de la santé, telles que la Food and Drug Administration aux États-Unis et l’Autorité européenne de sécurité des aliments, ont reconnu les bienfaits de Lactobacillus rhamnosus.

La présence de Lactobacillus rhamnosus dans l’appareil digestif d’un individu sous traitement antibiotique empêche le développement de bactéries pathogènes et favorise la colonisation par des micro-organismes bénéfiques. En équilibrant la flore intestinale, vous verrez apparaître les résultats suivants :

  • Amélioration de la digestion
  • Soulagements des ballonnements
  • Réduction de l’intensité de la diarrhée
  • Soulagement de la constipation
  • Soulagement de l’insomnie
  • Allègement des symptômes anxieux et dépressifs
  • Apparition de micro-organismes produisant des vitamines
  • Protection face aux bactéries pathogènes telles que Clostridium difficile

Quel est le prix des suppléments de Lactobacillus rhamnosus ?

Les probiotiques de Lactobacillus rhamnosus nécessitent des processus de production, de conditionnement et de transport, qui sont délicats et complexes. C’est pourquoi, le prix de ces suppléments est un peu plus élevé que d’autres suppléments, variant de 20 à 30 euros. De plus, l’utilisation de souches bactériennes exclusives augmentera également le prix final du produit.

Dans ce cas, il peut être plus économique d’opter pour un supplément riche en souches de bactéries plus accessibles et moins chères (telles que Bifidobacterium), qui, associé à Lactobacillus rhamnosus, augmente ses effets, contribuant à la santé intestinale à un prix beaucoup plus abordable.

Comment prendre un supplément de Lactobacillus rhamnosus ?

Quelle est la dose recommandée ? Le dosage des probiotiques est mesuré en unités formant colonies (UFC). Cela fait référence au nombre de cellules vivantes pour chaque dose de supplément. La dose recommandée de Lactobacillus rhamnosus est de deux milliards de bactéries.

Comment le prendre ? Il est conseillé de ne pas prendre le supplément avec des liquides très chauds ou acides (tels que le café). La chaleur et l’acidité peuvent détruire les micro-organismes le contenant. Il est également recommandé de séparer la prise de celui-ci de tout autre traitement d’environ deux ou trois heures (surtout s’il s’agit d’un traitement antibiotique).

Quand le prendre ? Il est recommandé de prendre le probiotique Lactobacillus rhamnosus tous les jours à la même heure. Si vous savez que vous allez commencer un traitement à base d’antibiotiques ou si vous allez voyager dans un pays avec un risque élevé de «diarrhée du voyageur», commencez la prise deux ou trois jours avant.

foco

Saviez-vous que la fondation « Yoba for life » en Tanzanie distribue gratuitement du yaourt au Lactobacillus rhamnosus dans le but d’améliorer la santé de la population ? La Tanzanie est un pays pauvre et la majorité des personnes n’ont pas les moyens d’acheter des suppléments. 

Quelles sont les contre-indications des suppléments à base de Lactobacillus rhamnosus ?

Lactobacillus rhamnosus est un probiotique considéré sans danger, même à des doses très élevées. Cependant, il a été constaté que le fait de dépasser la dose journalière recommandée peut diminuer, paradoxalement, les effets bénéfiques de ces micro-organismes. Les experts conseillent de ne pas dépasser deux milliards d’UFC par jour.

Dans des conditions normales, notre organisme est capable de contrôler la présence de ce micro-organisme. Cependant, chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli (personnes atteintes du SIDA, personnes ayant subi une greffe d’organes ou encore, les bébés), ce micro-organisme en quantités élevées, pourrait entraîner des infections dangereuses.

Aucun effet indésirable n’a été signalé après la consommation de celui-ci chez la femme enceinte. Cependant, comme pour tout autre supplément, il est indiqué de consulter le médecin avant de commencer un traitement probiotique.

Florence FoucautDiététicienne Nutritionniste

« Nous avons tous un microbiote intestinal différent. Et sachant que les probiotiques à ingérer sous forme de gélules proposent des souches différentes à chaque fois, un probiotique qui contient certaines souches pourra être d’un réel intérêt pour certaines personnes et être complètement inefficace pour d’autres. »

Critères d’achat

Si vous souhaitez choisir un probiotique Lactobacillus rhamnosus de qualité, adapté à vos besoins, il existe un certain nombre de critères à garder à l’esprit. Avant de choisir un produit en particulier, assurez-vous de prendre en compte les aspects suivants :

  • Alimentation végétarienne ou végétalienne
  • Intolérances ou allergies
  • Souches bactériennes
  • Emballage et conservation
  • Quantité d’UFC
  • Rapport qualité-prix

Alimentation végétarienne ou végétalienne

Lactobacillus rhamnosus se développe idéalement dans les cultures à base de lait ou de ses dérivés. Les végétaliens et les végétariens doivent être prudents lors de l’achat d’un supplément probiotique et vérifier le label garantissant que le produit en question a été fabriqué sans utiliser de produits d’origine animale.

En outre, ces personnes devrait également faire attention à la composition de la capsule qui enveloppe le probiotique. Il arrive souvent que celles-ci soient à base de gélatine d’origine bovine ou porcine. Si vous être végétarien ou végétalien, optez pour des capsules à base de cellulose.

View this post on Instagram

🌸 Flore Intestinale 🌸 On ne cesse de le répéter, il faut prendre soin de sa flore intestinale, «  intestin 2 eme cerveau » etc etc Malade ou pas malade, une cure de probiotiques est recommandée pendant l’année ! C’est comme chouchouter sa peau ! Alors on prend de bonnes habitudes et on note la cure de probiotique dans les résolutions 2019 ✌🏼 En plus, une flore saine permet la bonne absorption des médicaments. Par exemple avant de se supplementer en Fer, assurez vous de faire peau neuve pour qu’il ait son effet optimal ! Le Lactichoc est l’une des dernières nouveautés Pileje, le probiotique le plus dosé pour se booster au Max! Vous voyez également Permealine, ce sont des PréBiotiques qui nourriront les ProBiotiques ! Tout une histoire 🍏❤️ #probiotics #prebiotics #pileje #nutrition #micronutrition #naturopathie #probiotiques #floreintestinale #intestin #flore #lactibiane #lactichoc #sante #healthy #pharmacie #medecinedouce #complementalimentaire

A post shared by Drgreenlove🍏 (@doctorgreenlover) on

Intolérances et allergies

Un grand nombre de ces suppléments sont fabriqués dans des laboratoires qui peuvent utiliser des produits laitiers, du gluten, des fruits à coque, du poisson ou des fruits de mer. Si vous êtes intolérant à l’un de ces aliments, assurez-vous que le produit choisi soit exempt d’allergènes, en lisant l’étiquette produit.

Des cas extrêmement rares d’allergies à Lactobacillus rhamnosus ont été signalés. Si vous avez une allergie à un autre type de micro-organisme probiotique, il est préférable de consulter votre médecin avant de commencer le traitement. Si des symptômes tels que la fièvre, la diarrhée ou des douleurs abdominales apparaissent après la prise de celui-ci, adressez-vous à votre médecin.

foco

Depuis qu’il a commencé à être utilisé dans les années 90, Lactobacillus rhamnosus s’est montré bénéfique tant chez les nourrissons et les jeunes enfants que chez les adultes.

Souches bactériennes

Il existe différents types de Lactobacillus rhamnosus, appelés aussi « souches ». La souche la plus étudiée avec des bienfaits reconnus est la Lactobacillus rhamnosus GG. Cependant, il existe des souches moins connues qui sont très efficaces.

Vous trouverez ci-dessous un tableau présentant les différentes souches de ce micro-organisme ainsi que leurs fonctions principales :

Souche Fonction principale
GG Prévention et traitement de la diarrhée (plus particulièrement suite à l’utilisation d’antibiotiques). Soulagement des ballonnements.
CGMCC1.3724 Perte de poids chez les personnes souffrant d’obésité.
GR-1 Réduction du risque d’infection urinaire à répétition chez la femme.
HN001 Allègement de la dépression post-partum.
ACTT 7469 Prévention de la gastro-entérite à E. Coli

Bien que Lactobacillus rhamnosus GG soit considérée la plus efficace et la plus appréciée par les experts, les souches susmentionnées vous permettront également d’améliorer l’état de votre flore intestinale. Si vous souhaitez traiter un symptôme spécifique, il est recommandé de choisir une souche adaptée.

Emballage et conservation

Comme vous le savez sans doute, les probiotiques contiennent des micro-organismes vivants, qui meurent et perdent leur efficacité au fil du temps. De ce fait, assurez-vous de bien vérifier la date de péremption du produit. Gardez à l’esprit que trois mois après cette date, les micro-organismes ne seront plus suffisamment actifs pour présenter des bienfaits pour la santé.

Si vous souhaitez garder les bactéries Lactobacillus rhamnosus en vie le plus longtemps possible, il est indiqué de conserver votre probiotique au réfrigérateur (mais jamais au congélateur). Les basses températures vont paralyser le métabolisme des micro-organismes. En revanche, l’exposition à la chaleur aura l’effet inverse.

Henri JoyeuxProfesseur de cancérologie et de chirurgie digestive, spécialiste en nutrition

« C’est un sujet capital, car loin d’être une « mode », leur action pour notre santé est décisive. Ils ne se contentent pas de réduire au silence les troubles digestifs (…) : ils sont essentiels à la force de notre système immunitaire et peuvent contribuer à prévenir de nombreuses maladies. »

Quantité d’UFC

Rappelez-vous que la dose recommandée de ce supplément est de deux milliards d’UFC. Cependant, il est préférable de choisir un supplément avec un dosage un peu plus élevé. Ainsi, vous vous assurer de garder une dose suffisante d’UFC, après la mort de certaines bactéries lors des processus d’emballage, de transport et de livraison.

Rapport qualité-prix

Gardez à l’esprit que les effets des probiotiques se font ressentir après environ deux mois d’utilisation. Pour un prix plus abordable, choisissez un supplément Lactobacillus rhamnosus ayant minimum 60 capsules.

En Résumé

Lactobacillus rhamnosus est l’un des probiotiques les plus reconnus et apprécié des experts. Il existe un grand nombre d’essais cliniques prouvant l’efficacité de ces bactéries dans le traitement de nombreuses maladies, et tout particulièrement dans le soulagement de la diarrhée suite aux traitements antibiotiques.

N’oubliez pas de séparer la prise du supplément probiotique de celle de l’antibiotique, afin de profiter pleinement de ses actions protectrices. Utilisé correctement, ce probiotique vous aidera à  combattre les effets secondaires liés aux traitements antibiotiques.

Si vous avez aimé notre article sur Lactobacillus rhamnosus, n’hésitez pas à le partager avec vos amis et nous laisser un commentaire.

(Source de l’image principale : Opule: 65177178/ 123rf.com)

Notez cet article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
45 votes, moyenne: 4,02 de 5
Loading...