Constipationq
Dernière mise à jour: 03/11/2020

Nos critères de choix

19Produits analysés

29Heures investies

6Études prises en compte

112Commentaires collectés

Certes, la fréquence de nos allers-retours aux toilettes, ou nos problèmes de transit intestinal sont rarement les premiers sujets abordés, au cours de nos repas de famille ! En effet, parler de transit ou de constipation est souvent un sujet tabou ; à peine abordé lors de nos consultations chez le médecin, et encore moins avec nos proches. Cela est bien dommage, car régler ses soucis de troubles intestinaux, comme la constipation, offre la garantie de retrouver qualité et confort de vie.

Cela dit, si jamais vous souffrez de constipation : soyez rassurés, vous n’êtes pas seuls ! En effet, les statistiques montrent que 12 à 20% de la population sont concernés par cet inconfort au quotidien (6). En d’autres termes, cela indique que sur 10 personnes réunies, deux parmi elles pourraient souffrir de problèmes de constipation. Une chose sure, il y aurait peu de chances qu’elles abordent le sujet… C’est pourquoi nous avons mis au point ce guide dédié à la constipation, afin d’aborder sereinement le sujet, et mieux apprendre à le traiter. Allons-y !

En Bref

  • Les problèmes de constipation concernent, en moyenne, trois fois plus de femmes que d’hommes. De plus, la fréquence de la constipation est en augmentation progressive, chez les hommes et femmes à  partir de 60 ans.
  • On ne peut pas dire que la constipation soit ce que l’on appelle une “maladie”. Cependant, elle peut être la conséquence d’un trouble de santé plus grave. Ou, la manifestation d’un déséquilibre dans notre vie, ou environnement.
  • De manière générale, les personnes atteintes de symptômes de constipation constatent que cela affecte grandement leur confort de vie, jour après jour.

Notre sélection des meilleurs suppléments pour combattre la constipation sur le marché français

Nous l’avons dit, la constipation n’est pas vraiment une maladie. Cela dit, les sensations d’inconfort qu’elle peut provoquer méritent de s’y attarder pour déterminer le moyen d’y pallier, et ainsi retrouver sa qualité de vie. Vous retrouvez différents types de traitement pour venir à bout des soucis de constipation, sous forme de suppléments alimentaires, ou médicaments laxatifs. Au sein de notre sélection, nous avons répertorié les produits les plus plébiscités actuellement sur le marché. Et vous, quel est votre meilleur remède contre la constipation ?

Le meilleur supplément contre la constipation sous forme de poudre

Ce supplément à effet rapide pour lutter contre la constipation, associe l’action régulatrice des graines de lin, avec les bienfaits du séné et de la frangula. Un supplément recommandé pour ceux qui souffrent de douleurs abdominales ou hémorroïdes, et ne peuvent fournir d’effort pour évacuer aux toilettes.

En terme de dosage, la recommandation est une cuillère à soupe le soir, à consommer avec beaucoup d’eau, pour obtenir 4,1 g de produit. Avec une mention pour son action rapide, et quelques effets secondaires liés à sa rapidité d’exécution.

Le meilleur supplément contre la constipation végan en capsules

Ce supplément contre la constipation, combine les effets naturellement laxatifs du psyllium, associé aux graines de fenouil, poivre de Cayenne, gingembre, galanga ainsi que le probiotique Lactobacillus Acidophilus, qui régule la flore intestinale.

La dose recommandée est de 2 capsules par jour, à consommer au cours d’un repas, peu importe l’heure. Les usagers ont souligné son efficacité sous 48 h, et une amélioration à long terme de la constipation chronique.

Le meilleur supplément contre la constipation aux ingrédients naturels

Une supplément contre la constipation qui vous permet de retrouver confort intestinal, et légèreté grâce à une combinaison de 3 plantes. Des extraits de séné pour réguler le transit intestinal, du fenouil pour son effet anti-ballonnements, et de l’artichaut pour faciliter la digestion.

Il est recommandé de prendre 1 comprimé le soir, avec un grand verre d’eau, et de préférence avant le coucher. Une composition à partir d’ingrédients 100 % d’origine naturelle et sans gluten, idéal pour les végétariens et coeliaques.

Le meilleur supplément contre la constipation detox et ventre plat

Un supplément contre la constipation naturel, fabriqué à partir d’une combinaison d’herbes médicinales à effet détoxifiant. Un mélange d’herbes séchées et extraits en poudre d’aloè véra, clou de girofle, propolis, cannelle, frangula, rhubarbe, sené et verveine. Un supplément idéal à la fois pour son effet laxatif, détox et ventre plat.

La dose recommandée peut varier : 2 comprimés après le dîner en cas de constipation passagère. Et 3 à 4 gélules, si le problème est chronique. Un supplément contre la constipation naturel, et tout-en-un.

Définition : Tout ce que vous devez savoir sur la constipation

Il n’est pas évident d’identifier les troubles de constipation, savoir cibler la cause des symptômes, le meilleur moyen de la soulager, et la différence entre constipation légère à traiter par le médecin et troubles intestinaux graves, qui pourraient terminer aux urgences. C’est pourquoi, nous avons mis au point un guide simple et accessible, pour mieux vous exposer les différents désagréments  mais aussi les meilleures solutions contre la constipation.

La constipation n’est pas une maladie à proprement parler. Mais plutôt le signe d’un dysfonctionnement eau autre déséquilibre de l’organisme. (Source : Worathat: 105740857/ 123rf.com)

Qu’est-ce que la constipation ?

Souvenez-vous d’un simple moyen mémo-technique en réponse à cette question : le chiffre 3 ! En effet, vous pouvez tout simplement évaluer votre transit intestinal à l’aide de ce chiffre. Le 3 correspond simplement à :

  • Aller plus de 3 fois au toilettes par jour, pour faire des selles très molles et en quantités  abondantes, est le signe d’une diarrhée.
  • A l’inverse, moins de 3 fois aux toilettes par semaine, est un symptôme de constipation.
  • Si vos problèmes de constipation durent moins de 3 mois, on parle de constipation aiguë.
  • En cas de constipation de plus de 3 mois, on considère que vous souffrez de constipation chronique.

Ce n’est pas plus compliqué que cela ! Il est également capital d’observer la solidité des selles, ainsi que l’effort fourni pour éliminer ; qui sont des symptômes fréquents de troubles de constipation (1).

Pourquoi peut-on souffrir de constipation ?

On ne peut pas mettre en avant une seule et même cause de constipation, car elles sont à la fois multiples, variables et indéterminées. Ainsi, la constipation peut tout autant être due à une raison  d’ordre physique, psychologique, psychosomatique, voire environnementale. Cela étant dit, de nombreuses personnes à risque de constipation sont facilement identifiées – au vu de leurs habitudes de vie ou état de santé. Il est capital de diagnostiquer, et traiter la constipation afin de ne pas subir ces désagréments, ou effets indésirables à long-terme (1, 7). Voici les prédispositions à la constipation les plus communes :

  • Consommation longue durée de médicaments antidépresseurs, suppléments en fer ou anti-histaminiques.
  • Diabète sucré, et autres types de troubles métaboliques.
  • Problèmes psychiatriques, telle que la dépression. Ou troubles du comportement alimentaire, comme l’anorexie mentale.
  • Troubles neurologiques, de type maladie de Parkinson.
  • Altération des fonctions digestives.
  • Mode de vie déséquilibré (sédentarité, mauvaise alimentation, trop faible consommation de liquides, surpoids ou obésité) (15)
foco

Saviez-vous que vous pouvez naturellement lutter contre la constipation en faisant un simple exercice de sport ? Les squats ! En effet, les squats permettent de bien redresser les organes et le côlon particulièrement, et facilite l’élimination.

Que faire pour lutter contre la constipation ?

Il n’est pas forcément nécessaire d’avoir recours à des médicaments laxatifs, ou solutions extrêmes pour venir à bout des problèmes de constipation. En effet, dans certains cas, de simples changements dans ses habitudes de vie suffisent. Pensez par exemple à :

  • Consommez plus de fibres : en effet, un apport de 30 g de fibres par jour permet déjà de réguler les selles (13). Retrouvez les fibres autant dans les fruits, que les légumes et céréales. L’augmentation des apport en fibres doit être progressive, et suivie par votre médecin référent. En  effet, les fibres représentent une excellente alternative, uniquement si vous ne souffrez pas d’affections de santé qui entrent en interaction avec leurs actions. De fait, si vous souffrez d’occlusion intestinale ou mégacôlon, alors les fibres pourraient être nuisibles ; et au contraire, stimuler les symptômes de la constipation (1).
  • Pratiquez une activité physique régulière : au-delà des innombrables bienfaits de l’activité physique au quotidien, bouger et faire du sport permet aussi d’activer son transit intestinal. Il   ne s’agit pas de démarrer directement avec des entraînements intenses ; mais plutôt de commencer par trois heures d’exercice à faible impact chaque semaine. Tout en augmentant la durée et la résistance, de manière progressive.
  • Boire 2 litres d’eau au long de la journée : il est vital de consommer environ 2 litres d’eau par jour. Une référence qui peut être amenée à varier en milieu tropical ; mais aussi en cas d’effort physique intense, maladies et/ou symptômes de fièvre (12).
  • Quand c’est l’heure, c’est l’heure ! Il arrive souvent qu’une envie d’aller aux toilettes nous  prenne dans un lieu public, ou insolite. C’est alors qu’on essaie de “se retenir”, ce qui est nocif pour la régularité des selles – et parfois à l’origine d’une constipation chronique. N’oubliez pas qu’aller aux toilettes est un besoin primaire humain. Quelle que soit l’origine ou la classe sociale, nous avons tous besoin d’éliminer !
  • Haussez les genoux ! Sur les toilettes, on s’asseoit confortablement certes, mais cette position peut aussi nuire à l’évacuation. En cas de besoin, surélevez les genoux au niveau de la poitrine, pour mieux éliminer.

Quelle est la meilleure solution contre la constipation, quels laxatifs prendre ?

Les médicament laxatifs se présentent sous différentes formes. Ils peuvent avoir pour fonction de favoriser un afflux d’eau au niveau de l’intestin, diriger les selles vers le côlon, ou les ramollir, pour faciliter leur évacuation. Retrouvez, à suivre les laxatifs les plus populaires, et répandus sur le marché (1, 4, 8).

Laxatifs osmotiques

Dans cette catégorie de laxatifs, on différencie les salins, ou non salins. Sachant que les deux groupes ont une absorption intestinale très faible, et participent à un afflux d’eau vers le côlon.

Avantages
  • Format économique
  • Action ultra rapide (1 à 6 h par voie orale, et 2 à 15 minutes par voie rectale)
  • Adaptés aux femmes enceintes
Inconvénients
  • Contre-indiqués en cas d’insuffisance rénale ou cardiaque
  • Source de déshydratation
  • Peuvent réduire l’absorption des vitamines et nutriments
  • Sources de gaz et flatulences
  • A trop fortes doses, peuvent causer des  démangeaisons, picotements, hémorroïdes et autres dysfonctionnements

Laxatifs stimulants ou de contact

A l’inverse, ces laxatifs ont un pouvoir stimulant, et agissent directement sur les parois du gros intestin. Ainsi, ils vont forcer le déplacement des selles en direction du côlon, en vue de leur élimination.

Avantages
  • Action à effet moyen (6 à 12 h)
  • Pour traiter la constipation due aux traitements à base d’opioïdes 
Inconvénients
  • Usage prolongé source de douleurs abdominales, crampes et diarrhée
  • Déconseillé en cas d’obstruction intestinale

Agents émollients ou ramollisseurs de selles

Ce type de laxatifs se caractérise par son action de ramolisseurs de selles  grâce à de la graisse  et de l’eau, qui vont lubrifier les selles, et les rendre plus molles et prêtes à évacuer.

Avantages
  • Effets sous 24 à 48 h
  • Idéal en traitement post-opératoire, ou en cas de problèmes cardiovasculaires, hypertension ou hémorroïdes
Inconvénients
  • Déséquilibre des électrolytes
  • Lésions éventuelles de la muqueuse gastrique
  • Sources de nausées, vomissements, anorexie

Pour bénéficier au maximum des effets de vos laxatifs, choississez le type le plus adapté à vos symptômes de constipation. Enfin, n’hésitez pas à en parler à votre médecin, et respectez toujours les dosages et recommandations d’usage.

Les graines de lin sont réputées pour leur teneur élevée en fibres. (Source : Geografika: 34662052/ 123rf.com)

Quelles sont les symptômes graves de constipation ?

Il est capital de consulter systématiquement votre médecin en cas de symptômes de constipation. Voici les premiers signes avants-coureurs, à surveiller de près (3) !

  • Variations de poids soudaines, sans explications.
  • Mucus et/ou sang les selles, voire saignements de l’anus.
  • Phénomène de distension abdominale. Circonférence du ventre conséquente, due à une accumulation de gazs, ou rétention d’eau des intestins.
  • Douleurs abdominales.
foco

Saviez-vous que dans la petite enfance, il existe un réflexe commun chez les petits, du nom de “réflexe gastrocolique” ? Cela définit une envie systématisée, d’aller aux toilettes après chaque repas. Les parents devraient toujours encourager leurs chérubins à aller aux toilettes après le repas. Sans oublier de rester patients, et conciliants avec les petits !

Est-ce que les enfants souffrent de constipation ?

La constipation de l’enfant se différencie grandement des problèmes de transit de l’adulte. En effet, ces symptômes et manifestations sont bien distinctes, du au développement encore partiel  de leurs fonctions digestives, et intestinales (2). Parmi les différences notoires entre la constipation de l’enfant et l’adulte, on peut principalement souligner les suivantes :

La  fréquences des selles des nourrissons n’a rien de constant. En effet, les bébés peuvent aller à la selle autant 12 fois par jour, qu’une seule fois tous les 5 jours. Afin de vérifier leur transit, assurez-vous que les selles soient de couleur normale, lubrifiées, et que bébé n’ait pas à fournir d’effort démesuré pour expulser ses selles.

Une fois que bébé devient grand, ses selles deviennent plus régulières. Ainsi, la fréquence normale pour un enfant de 4 ans, est de 1 à 2 selles par jour, et se rapproche petit à petit du rythme de l’adulte, avec l’âge.

Comment remédier à la constipation et quelles sont les recommandations ?

Les problèmes de transit, et plus particulièrement de constipation, touche bien plus de personnes qu’elles ne sauraient le dire ! Et tous publics confondus. Aussi, pour les catégories plus vulnérables (comme les femmes enceintes, enfants ou séniors), il  est essentiel d’adapter ses suppléments contre la constipation à son âge, période de vie, état de santé ou restrictions. Ces critères de sélection sauront vous assister dans votre choix du meilleur supplément contre la constipation.

Grossesse

Les suppléments contre la constipation ne sont pas tous adaptés aux femmes enceintes. Ainsi,  selon l’Institut des maladies de l’appareil digestif, les plus adaptés durant la grossesse seraient les laxatifs osmotiques, riches en sucres non absorbables – lactulose, sorbitol et mannitol. A prendre uniquement sous surveillance médicale (1).

Il faut veiller à se tenir éloigné des laxatifs stimulants (à base de séné, bisacodyl, frangula, aloè ou huile de ricin). Car ces laxatifs pourraient déclencher des contractions utérines, responsables de naissances prématurées ou fausses couches (14).

Il est impératif de consulter systématiquement votre pédiatre référent, avant d’administrer à vos enfants tous types de suppléments contre la constipation. (Source : Yeulet: 109005766/ 123rf.com)

Bébés et enfants

Attention ! Aucun supplément contre la constipation ne doit être administré à des bébés et nourrissons, sans l’évaluation et la recommandation de son pédiatre référent. Il est également fondamental de savoir éduquer ses enfants, et les encourager à aller aux toilettes, pour faciliter leur transit (2).

Séniors

Il est essentiel pour les personnes âgées de se tenir éloignées des suppléments et laxatifs qui vont absorber des quantités d’eau trop importantes, au sein du gros intestin. En effet, les séniors ont une prédisposition accrue au risque de déshydratation, et au déséquilibre des électrolytes.

Restrictions alimentaires

De nos jours, de nombreux suppléments sont riches de composition 100% végétales, parfaitement adaptés aux régime végétarien, ou végan. En cas de de régime spécifique, allergie ou intolérance alimentaire, décryptez avec attention les étiquettes produits des suppléments, et leur formulation.

En Résumé

La constipation n’est pas une maladie à proprement dit, ni un trouble de santé chronique dans la majorité des cas. Les symptômes de a constipation sont amenés à toucher une immense partie de la population mondiale, et plus particulièrement les femmes et personnes de plus de 60 ans. La cause de la constipation n’est pas unique, ni universelle. Il est donc essentiel de consulter votre médecin afin de déterminer l’origine des symptômes et ainsi cibler le traitement adapté.

Les changements au sein de l’alimentation, les laxatifs comme la supplémentation, sont les meilleurs moyens de venir à bout de l’inconfort, et des désagréments, causés par la constipation. Pour retrouver au plus vite une qualité de transit intestinal et de vie !

Vous connaissez quelqu’un qui souffre de constipation, sans oser en parler ? Alors, n’hésitez pas à partager cet article, afin d’en faire bénéficier vos amis sur les réseaux sociaux, merci !

(Source de l’image principale : Grinvalds: 93327251/ 123rf.com)

Références (15)

1. Mearin, F., Balboa, A. and Montoro, M., n.d. Estreñimiento. Libro de Gastroenterología y Hepatología. Problemas comunes en la práctica clínica. 2ª Edición [Internet]. AEGASTRO. 2012 [Consultado el 8 Abr 2020]. (1): 147-171.
Source

2. Beatriz E. Guía de Estreñimiento en el Niño. [Internet]. SEGHNP. 2015 [Consultado el 7 Abr 2020].
Source

3. Jordi S., Juanjo M. Mercè M., Silvia D., Juan F.m Enrique R., Fermín M. Guía de práctica clínica sobre el manejo del estreñimiento crónico en el paciente adulto. Parte 1: Definición, etiología y manifestaciones clínicas. [Internet]. Elsevier. 2016 [Consultado el 8 Abr 2020].
Source

4. Juana B., Carmen R. Laxantes. [Internet]. Elsevier. 2006 [Consultado el 8 Abr 2020].
Source

5. Beatriz S. Número de casos de estreñimiento España. [Internet]. statista.com. 2011-2016 [Consultado el 7 Abr 2020].
Source

6. Amparo E., Miguel B. Guía para prevenir y tratar el estreñimiento. [Internet]. Fundación española del aparato digestivo. 2016 [Consultado el 7 Abr 2020].
Source

7. Personal de Mayo Clinic. Estreñimiento. [Internet]. Mayoclinic.org 2019 [Consultado el 7 Abr 2020].
Source

8. Personal de Mayo Clinic. Laxantes de venta libre para tratar el estreñimiento: Úsalos con precaución. [Internet]. Mayoclinic.org. 2018 [Consultado el 7 Abr 2020].
Source

9. Maria P. Estreñimiento en adultos. [Internet]. Revista Médica de Costa Rica y Centroamérica LXXII. 2016 [Consultado el 7 Abr 2020]. (620): 611-615.
Source

10. Grupo Español de Motilidad Digestiva. Información para pacientes: ESTREÑIMIENTO. [Internet]. Societat Catalana de Digestología. [Consultado el 7 Abr 2020].
Source

11. Miriam M. Estreñimiento: Qué es y cómo tratarlo. [Internet]. Lactoflora.es. [Consultado el 10 Abr 2020].
Source

12. FESNAD y AECOSAN. Hábitos para toda la vida. Hidratación también es salud. [Internet]. 2016 [Consultado el 10 Abr 2020].
Source

13. Societat Catalana de Digestología. Información para pacientes: Estreñimiento. [Internet] scdigestologia.org [Consultado el 10 Abr 2020].
Source

14. María R. Laxantes en el embarazo: ¿Son seguros? [Internet] Real e Ilustre Colegio de Farmacéuticos de Sevilla. 2017 [Consultado el 16 Abr 2020].
Source

15. Sorangel D., Khaled B., Magda D., Constipation [Internet] National Center of Biotechnology Information. 2019 [Consultado el 24 Abr 2020].
Source

Pourquoi tu peux me faire confiance?

Article d'information
Mearin, F., Balboa, A. and Montoro, M., n.d. Estreñimiento. Libro de Gastroenterología y Hepatología. Problemas comunes en la práctica clínica. 2ª Edición [Internet]. AEGASTRO. 2012 [Consultado el 8 Abr 2020]. (1): 147-171.
Aller à la source
Article d'information
Beatriz E. Guía de Estreñimiento en el Niño. [Internet]. SEGHNP. 2015 [Consultado el 7 Abr 2020].
Aller à la source
Article d'information
Jordi S., Juanjo M. Mercè M., Silvia D., Juan F.m Enrique R., Fermín M. Guía de práctica clínica sobre el manejo del estreñimiento crónico en el paciente adulto. Parte 1: Definición, etiología y manifestaciones clínicas. [Internet]. Elsevier. 2016 [Consultado el 8 Abr 2020].
Aller à la source
Article d'information
Juana B., Carmen R. Laxantes. [Internet]. Elsevier. 2006 [Consultado el 8 Abr 2020].
Aller à la source
Statistiques
Beatriz S. Número de casos de estreñimiento España. [Internet]. statista.com. 2011-2016 [Consultado el 7 Abr 2020].
Aller à la source
Article d'information
Amparo E., Miguel B. Guía para prevenir y tratar el estreñimiento. [Internet]. Fundación española del aparato digestivo. 2016 [Consultado el 7 Abr 2020].
Aller à la source
Article scientifique
Personal de Mayo Clinic. Estreñimiento. [Internet]. Mayoclinic.org 2019 [Consultado el 7 Abr 2020].
Aller à la source
Article d'information
Personal de Mayo Clinic. Laxantes de venta libre para tratar el estreñimiento: Úsalos con precaución. [Internet]. Mayoclinic.org. 2018 [Consultado el 7 Abr 2020].
Aller à la source
Article scientifique
Maria P. Estreñimiento en adultos. [Internet]. Revista Médica de Costa Rica y Centroamérica LXXII. 2016 [Consultado el 7 Abr 2020]. (620): 611-615.
Aller à la source
Article scientifique
Grupo Español de Motilidad Digestiva. Información para pacientes: ESTREÑIMIENTO. [Internet]. Societat Catalana de Digestología. [Consultado el 7 Abr 2020].
Aller à la source
Article d'information
Miriam M. Estreñimiento: Qué es y cómo tratarlo. [Internet]. Lactoflora.es. [Consultado el 10 Abr 2020].
Aller à la source
Article d'information
FESNAD y AECOSAN. Hábitos para toda la vida. Hidratación también es salud. [Internet]. 2016 [Consultado el 10 Abr 2020].
Aller à la source
Article d'information
Societat Catalana de Digestología. Información para pacientes: Estreñimiento. [Internet] scdigestologia.org [Consultado el 10 Abr 2020].
Aller à la source
Article d'information
María R. Laxantes en el embarazo: ¿Son seguros? [Internet] Real e Ilustre Colegio de Farmacéuticos de Sevilla. 2017 [Consultado el 16 Abr 2020].
Aller à la source
Article scientifique
Sorangel D., Khaled B., Magda D., Constipation [Internet] National Center of Biotechnology Information. 2019 [Consultado el 24 Abr 2020].
Aller à la source