L’acide folique est une vitamine souvent associée à la grossesse et à l’allaitement. Ce supplément est considéré comme la « vitamine prénatale » par excellence, mais savez-vous pourquoi ? Dans ce guide, nous allons vous faire découvrir ce nutriment, ses caractéristiques, ses bienfaits ainsi que son rôle essentiel chez la femme enceinte.

L’acide folique, ou vitamine B9 joue un rôle important dans le développement cellulaire et la synthèse de l’ADN. Il n’est donc pas étonnant que celui-ci soit essentiel lors du développement du fœtus. Cependant, grâce à ses nombreuses vertus santé, ce supplément est destiné à toute personne, voulant compléter son alimentation. Si vous voulez en savoir plus, continuez à lire !

Contenu

En Bref

  • L’acide folique est la forme synthétisée de la vitamine B9 (folate), conçue pour être consommée en tant que supplément alimentaire.
  • Le folate naturel se trouve dans les aliments d’origine végétale, notamment les légumineuses et les légumes à feuilles vertes.
  • La vitamine B9 est essentielle pour le renouvellement cellulaire et la synthèse de l’ADN, une carence en cette molécule pouvant entraîner des malformations chez le fœtus et une anémie avec des conséquences neurologiques chez l’adulte.

Classement : Les meilleurs suppléments d’acide folique disponibles sur le marché

Afin de vous aider à choisir parmi la multitude de choix disponibles, nous vous avons préparé un classement incluant les cinq meilleurs suppléments d’acide folique disponibles sur Amazon. Ceux-ci se distinguent par leur qualité, leur efficacité ainsi que leur rapport qualité-prix. Parmi des choix, vous trouverez un produit adapté à vos besoins :

Position n°1 : Acide folique SimplySupplements

Un comprimé d’acide folique de SimplySupplements fournit la dose quotidienne recommandée de 400 microgrammes d’acide folique, dans un format adapté aux végétariens, cœliaques et les personnes allergiques aux crustacés. Bien que les instructions d’utilisation soient en anglais, il est possible de trouver le prospectus en français sur le site web du fabricant.

Les suppléments sont fabriqués au Royaume Uni selon les Normes des Bonnes Pratiques de Fabrication. Les utilisateurs de ce supplément, généralement des femmes qui envisagent une grossesse, sont ravis du rapport qualité-prix de ce produit et constatent des effets positifs tels qu’une diminution des maux de tête ou une peau moins sèche.

Position n°2 : Complexe vitamines B Nu U Nutrition

Ce complexe de vitamines comprend toutes les huit vitamines B, dont l’acide folique. Un seul comprimé facile à avaler par jour vous apporte les vitamines B nécessaires à votre équilibre. Ces vitamines contribuent à diminuer la fatigue et l’épuisement, améliorer les performances mentales ainsi que de nombreux autres bienfaits pour la santé.

La boîte de 180 compléments alimentaires vous réapprovisionne en vitamines B pendant 6 mois. Les comprimés sont sans colorants, sans arômes artificiels, sans gluten, sans blé et sans produits d’origine animale. Les utilisateurs se montrent satisfaits de ce produit et affirment avoir retrouvé de l’énergie et une amélioration de l’état de la peau et des cheveux.

Position n°3 :  Prenatal Plus Acide Folique Plus de Mama’s Select (90 capsules)

Prénatal Plus est une formule prénatale de qualité supérieure qui apporte des quantités optimales de vitamines et de minéraux essentiels, ce qui permet de prévenir les carences et de vivre une grossesse en bonne santé.  Les capsules végétales sont faciles à avaler, à absorption rapide, et non irritantes.

Cette formule contient un large éventail de vitamines et de minéraux essentiels qui permettent de répondre aux besoins nutritionnels accrus des femmes enceintes, notamment l’acide folique, le fer et le calcium, ce qui favorise un développement sain du fœtus. Les utilisateurs recommandent ce supplément de qualité, facile à prendre et à absorber.

Position n°4 :  Vitamine B12, acide folique et B6 de Vegavero

Les suppléments Végavero contiennent  1000µg de Vitamine B12, 2 mg de vitamine B6 et 368µg d’acide folique (B9) par dose journalière. Les 180 gélules correspondant à une cure de 6 mois. Les vitamines sont d’origine naturelle et sont adaptées à une alimentation végétarienne ou végétalienne. La dose recommandée est d’une gélule par jour.

Ils ne contiennent pas de gluten, d’amidon, de lactose ou de stéarate de magnésium.  Les produits sont fabriqués en Allemagne, où ils sont tous analysés et certifiés par des laboratoires indépendants. Les utilisateurs affirment avoir trouvé un complément alimentaire complet en vitamine B fiable et efficace.

Position n° 5 :  Gestarelle Acide folique Iprad

Le supplément Gestarelle de Iprad contient de l’acide folique, du iode, du fer, de l’oméga 3 ainsi que 10 autres vitamines et minéraux. Il est recommandé dans la phase de conception et pendant toute la grossesse. Grâce à sa formule complète, Gestarelle Grossesse vous apporte au quotidien les nutriments nécessaires pour une grossesse heureuse.

La Vitamine B9 contribue à la croissance des tissus maternels durant la grossesse, le iode aide au fonctionnement normal du système nerveux, et les vitamines B2, B5, B6, B9 et B12 aident à réduire la fatigue. Les utilisateurs recommandent ce supplément idéal pour éviter les carences des femmes enceintes et allaitantes.

 

Guide d’achat : Tout ce que vous avez besoin de savoir sur l’acide folique

Comme mentionné plus haut, l’acide folique, ou vitamine B9, est essentiel pour les femmes enceintes et les fœtus en prévenant l’apparition des malformations de celui-ci. Autre que les femmes enceintes, toute personne bénéficiera d’une supplémentation en acide folique. Celui-ci fournit de l’énergie, réduit les risques d’anémie et présente une action protectrice contre les maladies cardiaques.

L’acide folique joue un rôle important dans la santé cellulaire.
(Source : Subotina: 25227239/ 123rf.com)

Qu’est-ce que l’acide folique plus exactement ?

En 1931, l’ hématologue Lucy Wills a découvert qu’il était possible de traiter l’anémie des femmes enceintes en consommant de la levure de bière, riche en vitamine B9. Plus tard, les premiers suppléments de vitamine B9 artificielle (extrait d’épinards) ont été synthétisés sous forme d’acide folique.

La vitamine B9 est une molécule vitale pour l’organisme humain.  Elle régule la production du matériel génétique (ADN) ainsi que celle de nouvelles cellules. Les termes folate et acide folique font référence au mot folium d’origine latine qui signifie « feuille », rappelant donc l’origine du nutriment.

Les aliments riches en folate présentent de nombreuses vertus santé.
(Source : Mapkenova: 77402770/ 123rf.com)

Rappelez-vous que les vitamines B sont solubles dans l’eau. Par conséquent, ils sont dissous dans l’eau provenant des aliments. Une consommation excessive de ces substances peut être facilement éliminée par l’urine. Ainsi, les cas d’intoxication causés par une surconsommation d’acide folique sont extrêmement rares.

Quelles sont les différences entre le folate et l’acide folique ?

La vitamine B9 existe sous sa forme naturelle (folate) ou sous forme synthétisée (acide folique). Il existe quelques différences entre les structures de ces deux molécules. Ainsi, l’acide folique est métabolisé, absorbé et utilisé de manière légèrement différente que son équivalent d’origine naturelle.

Une partie du folate provenant de l’alimentation est directement transformée en forme active de vitamine B9 dans le processus de digestion. En revanche, l’activation de l’acide folique est plus lente et nécessite la participation du foie. De ce fait, la vitamine B9 artificielle peut s’accumuler dans le sang avant d’être métabolisée.

Brocoli, avocat, papaye, cacahuète, saumon… ceux-ci sont seulement quelques exemples d’aliments riches en B9. Il est donc très facile d’obtenir un bon apport en cette vitamine, grâce à son alimentation.
(Source : Ekatepnha Mapkenoba: 77993448/ 123rf.com)

Selon des recherches menées récemment, il existe un lien entre des taux élevés d’acide folique synthétisé et l’apparition de certaines maladies. De ce fait, de nombreuses personnes préfèrent obtenir de la vitamine B9 à partir de leur alimentation. Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez les principales différences entre le folate et l’acide folique :

Folate Acide folique
Origine Naturelle (présent dans les aliments) Artificielle (suppléments et aliments enrichis)
Métabolisme Intestinal et hépatique Hépatique
Hypervitaminose (excès de vitamines) Il n&rsquo y a pas de risques de vitaminose L’excès peut s&rsquo accumuler dans le sang et entraîner une intoxication.
Toxicité Aucune toxicité  n&rsquo a été signalée (même en quantité élevée) Peut masquer les symptômes d’une carence en vitamine B12. Des doses élevées non métabolisées peuvent être toxiques.
Biodisponibilité
(capacité d&rsquo
absorption par l&rsquo organisme) Variable (environ 50%) Très élevée, proche de 100% pour les suppléments et environ 85% pour les aliments enrichis.
Recommandations Consommation quotidienne recommandée Supplémentation recommandée pendant la grossesse et l&rsquo allaitement

Quel est le rôle du folate ?

La vitamine B9 agit conjointement avec la vitamine B12. Elles jouent un rôle primordial dans la synthèse de l’ADN et à la division cellulaire, en favorisant la production de nouvelles cellules sanguines et le renouvellement des tissus. Ce processus est particulièrement important pour la croissance et le développement de l’enfant.

En outre, des études montrent que le folate aide à réduire les taux d’homocystéine dans le sang. L’homocystéine est un acide aminé qui, en quantités élevées, a été associé aux troubles cardiovasculaires. Le folate permet de transformer l’excès d’homocystéine en méthionine, un acide aminé sans risques pour la santé.

Quelle est la dose journalière recommandée d’acide folique ?

Il est important de consommer une quantité suffisante de folate pour s’assurer un niveau optimal de cette vitamine. Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez la dose quotidienne recommandée de vitamine B9 selon l’âge, le sexe et d’autres situations spécifiques tels qu’une grossesse :

Groupe de personnes Dose (microgrammes/jour)
Bébés 0-6 mois 65
Bébés 7-12 mois 80
Enfants de 1 à 3 ans 150
Enfants de 4 à 8 ans 200
Enfants de 9 à 13 ans 300
Hommes de plus de 14 ans 400
Femmes de plus de 14 ans 400
Femmes enceintes ou en phase de conception 600-800
Femmes allaitantes 500

Pour assurer un développement optimal du fœtus, il est indiqué d’augmenter la dose de folate chez la femme enceinte. Cette dose journalière recommandée peut être obtenue à travers une alimentation riche en aliments contenant du folate. Cependant, il est généralement conseillé de compléter son alimentation par des suppléments ou des aliments enrichis en acide folique.

Quelles sont les causes d’une carence en folate ?

Une carence en vitamine B9 peut avoir plusieurs causes : un apport journalier en folate insuffisant du à une mauvaise alimentation, des problèmes de malabsorption (maladie de Crohn, maladie cœliaque), un besoin en folate supérieure à la normale (grossesse et allaitement) ) ou en cas de perte de cette vitamine (causée par certains médicaments).

Certains experts associent la perte de folate à l’utilisation excessive des cabines UV pour le bronzage. Des études ont montré que la lumière ultraviolette dégradait et rendait la vitamine B9 inactive. C’est pourquoi, il est conseillé de réduire l’utilisation de celle-ci, notamment lorsqu’on est atteint d’une carence en folate.

foco

Une étude menée en 2014 par l’Université du Queensland en Australie a montré que les femmes exposées au rayons UV du soleil après avoir pris de l’acide folique ont vu une réduction de l’efficacité du supplément.

Quels sont les symptômes d’une carence en folate ?

La carence chronique en acide folique est très rare en France, surtout si l’on prend en compte que de nombreux aliments transformés (tels que les céréales, les gâteaux ou les pâtisseries) sont enrichis en acide folique. Toutefois, cette carence peut survenir chez certaines personnes et entraîner des symptômes, tels que:

  • Défauts de fermeture du tube neural chez le fœtus : Une carence en acide folique a été associée à une augmentation des malformations chez le fœtus telles que spina bifida (malformation de la moelle épinière) ou l’anencéphalie (absence de la voûte crânienne).
  • Changements au niveau de la peau et des cheveux : Une carence en folate peut entraîner une sécheresse ou une desquamation de la peau. Il est possible que des changements de la couleur des cheveux apparaissent, souvent des cheveux gris prématurés.
  • Anémie : L’anémie est caractérisée par la diminution de globules rouges qui a un impact négatif sur le transport de l’oxygène et des nutriments. Cette anémie est de type mégaloblastique (augmentation de la taille des globules rouges) et peut être confondue avec celle causée par une carence en vitamine B12.
  • Conséquences neurologiques et psychiatriques : Si l’anémie n’est pas traitée, elle peut, sur le long terme entraîner des conséquences plus graves telles que des problèmes de mémoire, d’insomnie, de somnolence, une altération de la sensibilité et de l’équilibre, une dépression et dans les cas sévères, la démence.

L’anémie et les troubles neuropsychiatriques s’installent progressivement et peuvent parfois passer inaperçus chez l’adulte. Une personne en bonne santé possède une réserve de folates dans l’organisme, ce qui fait que si elle traverse une période de carence, suite à une maladie ou une mauvaise alimentation, les effets n’apparaîtront qu’après approximativement quatre mois.

Une autre forme de carence en B9 survient suite à l’utilisation de certains médicaments, tels que le méthotrexate (agent antitumoral) qui entraîne la perte de folate. Des symptômes tels que la dermatite, la diarrhée ou des ulcères buccaux et linguaux peuvent apparaître. Ce type de traitement doit être accompagné d’un supplément afin d’éviter l’apparition de ces réactions.

Si vous souhaitez personnaliser et adapter votre dose de supplément, l’acide folique en poudre est alors le choix idéal pour vous.
(Source : dolgachov: 54776175/ 123rf.com)

Quels sont les aliments riches en folate ?

De nombreux aliments d’origine végétale, tels que les légumes à feuilles vertes et les légumineuses, regorgent de B9. Cette vitamine peut également se trouver dans des produits d’origine animale, tels que le foie de veau ou le poisson gras.

Ci-dessous, nous vous proposons un tableau incluant les principales sources de folate :

Aliment Dose de folate (mcg) par portion % de la dose journalière recommandée
Lentilles 358 90
Pois chiches 282 71
Épinards 263 65
Asperges 262 65
Foie de veau 212 52
Blettes 177 44
Papaye 115 29
Avocat 110 28
Cacahuètes 88 22
Brocoli 84 21
Orange 40 10
Saumon 14 4

Cependant, gardez à l’esprit que la cuisson élimine une partie du folate contenu dans ces aliments, diminuant ainsi leurs apports nutritionnel. Afin de tirer le meilleur parti de votre alimentation et augmenter votre apport en vitamine B9, optez pour des fruits et des légumes crus. La cuisson à la vapeur réduit également la perte de folates.

Ces conseils ne sont tout de même pas bénéfiques pour tout le monde. Si vous êtes enceinte, il est conseillé de bien cuire ses aliments afin d’éviter les éventuelles infections pouvant nuire au fœtus. Dans ce cas, il est indiqué d’intégrer un supplément d’acide folique à son alimentation.

Pour qui est-il indiqué de se supplémenter en acide folique ?

Pour certaines personnes, l’apport en folates provenant de l’alimentation n’est pas suffisant pour assurer un niveau optimal de vitamine B9. Dans ce cas, la prise d’un supplément d’acide folique  préviendra les carences et ses conséquences.
Voici les personnes qui pourraient bénéficier d’un supplémentation en acide folique :

  • Femmes enceintes ou allaitantes : Pendant la grossesse, les besoins nutritionnels en vitamine B9 sont plus importants. Introduire un supplément d’acide folique à son alimentation complétera les apports, afin d’obtenir un taux optimal de folate qui favorisera le développement du fœtus.
  • Personnes de plus de 65 ans : Chez les personnes âgés, une carence en folate peut avoir des symptômes tels que des troubles de la mémoire et de la vision. La supplémentation contribuera à réduire les risques de ces conditions.
  • Nouveaux-nés (notamment les prématurés) : Si les niveaux de vitamine B9 chez la mère étaient insuffisants, les besoins en acide folique du nouveau-né seront plus importants, afin de prévenir une altération de la croissance et du développement.
  • Malabsorption intestinale : Certaines maladies telles que la maladie de Crohn, la maladie cœliaque ou la colite ulcéreuse entraînent des difficultés à absorber les nutriments, dont la vitamine B9. La supplémentation contribuera ainsi à prévenir les carences en folate.
  • Personnes consommant de l’alcool en quantité élevée : Bien que la consommation (en quantités modérées) de bière a été associée à une amélioration des niveaux de folate, une consommation excessive d’alcool fort (comme le whisky ou le gin) aurait l’effet inverse sur ces taux.  Il est alors indiqué de prendre un supplément d’acide folique et bien-sûr, limiter sa consommation d’alcool.
  • Certains traitement médicamenteux : Certains médicaments (antitumoraux, antiépileptiques, antipaludiques, antirhumatismaux, contraceptifs, diurétiques et certains antibiotiques) agissent contre les réserves de folate de notre organisme.  Accompagner son traitement d’un supplément d’acide folique est conseillé pour éviter les carences.
  • Déficit métabolique :  Il s’agit d’un défaut génétique qui se caractérise par une mauvaise capacité à absorber, activer ou stocker le folate, pouvant entraîner de fortes carences en cette molécule. La supplémentation en acide folique (ou des formes actives de vitamine B9)  est, dans ces cas, quasi essentielle au bon fonctionnement de l’organisme.
  • Personnes souffrant de troubles cardiovasculaires : Un niveau optimal de B9 aide à réduire l’homocystéine dans le sang, réduisant le risque d’événements cardiaques indésirables. Les suppléments d’acide folique contribueront à assurer ces taux.
  • Personnes souffrant de vitiligo ou psoriasis : De nombreuses études cliniques ont démontré qu’un apport supplémentaire d’acide folique aide à atténuer les symptômes de ces maladies cutanées.

Il existe d’autres hypothèses sur les bienfaits de l’acide folique sur la santé. On recommande par  exemple cette vitamine aux personnes cherchant à renforcer et améliorer la pousse des cheveux. Cependant, il n’existe pas suffisamment de résultats scientifiques pour prouver ces avantages.

Le rôle de l’acide folique dans le traitement de la dépression est également à l’étude. La supplémentation en acide folique a montré des améliorations chez 20% des patients suivant un traitement avec B9 et des antidépresseurs. Cependant, les études doivent poursuivre afin de pouvoir prouver cet effet prometteur sur les troubles dépressifs.

Le folate se trouve dans de nombreux aliments, notamment ceux à base de plantes.
(Source : ratmaner: 105448070/ 123rf.com)

Quel est le rôle de l’acide folique pendant la grossesse ?

Les anomalies de fermeture du tube neural, la spina bifida et l’anencéphalie touchent chaque année en France plus d’une grossesse sur 1000. Bien que la cause exacte de ces malformations ne soit pas encore connue, des nombreuses études ont prouvé qu’elles surviennent plus souvent lorsque la mère avait un niveau de folate inférieur à la normale.

De ce fait, la supplémentation en acide folique recommandée aux femmes durant la grossesse s’est traduit par une réduction de l’apparition de ce type d’anomalies du tube neural dans un pourcentage entre 50% et 70%. Ces chiffes ont été confirmées par des études cliniques reconnues, telles que l’étude clinique du Medical Research Council du Royaume-Uni.

Il est important de ne pas négliger les premiers signes de carence en folate, tels que les symptômes d’anémie.
(Source : Jarun Ontakrai: 98685168/ 123rf.com

Les médecins conseillent aux femmes qui envisagent une grossesse de prendre un supplément de 0,4 mg (400 mcg) par jour. Il est indiqué de commencer un mois avant la conception et continuer la supplémentation jusqu’à la 12ème semaine de grossesse. Cependant, certaines femmes peuvent avoir besoin de doses plus élevées (si elles suivent un traitement antiépileptiques, par exemple).

Quels types de suppléments d’acide folique existe-t-il ?

Si vous avez lu notre article jusqu’ici, vous savez déjà que l’acide folique est la forme synthétisée de la vitamine B9 et la plus populaire parmi les suppléments disponibles sur le marché. Cependant, tout le monde ne peut pas métaboliser cette forme de vitamine, ce qui peut avoir comme résultat une accumulation d’acide folique dans le sang. Cette accumulation augmente le risque de maladies graves telles que les troubles cardiovasculaires ou encore, le cancer.

Afin d’obtenir leurs apports en folate, ces personnes devraient opter pour des suppléments d’acide lévofolique (5-MTHF). Cette molécule est la forme active de la vitamine B9. Elle apporte tous les bienfaits du folate et ne nécessite pas d’être métabolisé.

Dans le tableau ci-dessous, nous vous proposons une comparaison de ces deux types de suppléments :

Suppléments d&rsquo acide folique Suppléments de 5-MTHF
Structure moléculaire Artificielle Similaire à la forme naturelle
Biodisponibilité Très élevée (100-85%). Une acidité gastrique élevée peut diminuer l&rsquo absorption. Très élevée (100-85%). Ne dépend pas du pH gastrique
Métabolisme Métabolisé par le foie Il n&rsquo est pas nécessaire
Toxicité Il peut cacher les symptômes d&rsquo une carence en vitamine B12. Des quantités élevées non métabolisées peuvent être toxiques. Il ne cache pas les symptômes de carence en vitamine B12. Il ne s&rsquo accumule pas dans le sang, il ne présente pas de risque de toxicité.
Effets secondaires Très peu fréquents (réactions d&rsquo hypersensibilité) Les effets indésirables suivants ont été signalés : irritabilité, insomnie, douleurs musculaires, douleurs articulaires, acné, irritation de la peau, anxiété, palpitations, maux de tête, migraines.
Sécurité Considéré comme sur, en respectant la dose recommandée À l&rsquo étude
Prix Accessible (de 6 à 15€) Plus élevé pouvant aller de 20 à 40€

Les suppléments d’acide folique sont une option très accessible et considérée comme sûre pour la plupart des personnes. Cependant, les personnes ayant des difficulté à métaboliser cette forme de B9, peuvent assurer leurs niveaux de folate en se tournant vers l’acide lévoméfolique. Si des effets indésirables apparaissent suite à la consommation de celui-ci, cessez la supplémentation et consultez un médecin.

Quel est le prix des suppléments d’acide folique ?

Le prix des suppléments d’acide folique est très accessible variant entre 6 et 15 €. En outre, lorsqu’ils sont prescrits par le médecin, ces suppléments sont remboursés. Cependant, il y a certains facteurs qui influencent le prix final : le prestige de la marque, les dosage très élevés ou encore l’ajout d’autres composés.

Les suppléments d’acide lévoméfolique, quant à eux, sont beaucoup plus difficiles à trouver. Le prix en tant que supplément en vente libre est relativement élevé, d’environ 20 à 40 €.

Mathilde TouvierChercheuse à l’INSERM, en épidémiologie de la nutrition

« La vitamine B9, ou acide folique, (est) utile lorsque l’on souhaite tomber enceinte, car elle permet d’éviter des malformations en début de grossesse. »

Comment prendre les suppléments d’acide folique ?

La prise de ces suppléments est très simple. Il suffit d’ingérer le comprimé contenant la dose journalière recommandée, généralement entre 250 et 400 µg, une fois par jour, si possible avant le petit-déjeuner. Cependant, chez certaines personnes cela peut provoquer des maux d’estomac, auquel cas il est indiqué de le prendre pendant les repas.

Une supplémentation en acide folique ou en 5-MTHF ne devrait pas dépasser les quatre mois. Néanmoins, certains experts recommandent la prise de petites quantités de B9, pour les femmes en âge de procréer, afin d’assurer la santé du futur fœtus, en cas de grossesse accidentelle.

Le vitiligo est une maladie de l’épiderme qui se caractérise par une dépigmentation de la peau. Une supplémentation en acide folique peut contribuer à atténuer les symptômes.
(Source : Andrii Afanasiev: 75815057/ 123rf.com)

Quels sont les effets indésirables provoqués par l’acide folique ?

La supplémentation en acide folique est généralement considérée sans danger pour la santé. Toutefois, des effets indésirables mineurs, tels que des nausées ou des douleurs d’estomac ont été signalés après la prise des suppléments chez certains individus. Il est indiqué, dans ces cas, de le prendre avec les repas ou juste avant d’aller dormir.

En outre, certaines essais cliniques ont montré une augmentation de l’incidence des cancers et des troubles cardiovasculaires chez certains sujets ayant pris des concentrations élevées d’acide folique pendant de longues périodes de temps (plus de 1000 µg). De ce fait, il est conseillé de ne jamais dépasser la dose maximale recommandée de 1 mg/jour.

Enfin, des effets indésirables ont également été signalés lors de l’ingestion de 5-MTHF. Parmi ceux-ci on compte l’irritabilité, l’insomnie, les courbatures, une irritation de la peau, de l’anxiété et des maux de tête. Ces effets indésirables ne touchent pas toutes les personnes et n’existe pas d’indicateur permettant de savoir si une personne présente ou non des risques d’éprouver ces symptômes.

foco

En règle générale, la nausée causée par l’ingestion d’un supplément d’acide folique ne dure pas plus de quelques semaines.

Quelles sont les contre-indications liées à la prise d’acide folique ?

Les suppléments d’acide folique sont contre-indiqués chez les personnes présentant une hypersensibilité à cette molécule. Ce supplément est également déconseillé aux personnes ayant des difficultés à métaboliser le folate (altérations du gène MTHFR). Comme mentionné plus haut, ces personnes devraient opter pour l’acide lévoméfolique.

Une autre contre-indication à ne pas négliger concerne les carences existantes en vitamine B12. Dans ce cas, la supplémentation en acide folique peut cacher les symptômes de ce manque, ce qui augmentera le risque de subir des complications à long terme.

Marie-Christine Boutron-RuaultDirectrice de recherche au Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations de l’Inserm

« En effet, même s’il a des effets positifs, il faut rester prudent car l’acide folique synthétique, qui ne pénètre pas dans les cellules de la même manière que la vitamine B9 alimentaire, agit sur l’ADN. De plus, une surdose peut masquer une carence en vitamine B12, potentiellement neurotoxique. »

Critères d’achat

Choisir un supplément de vitamine B9 n’est pas toujours évident, compte tenu de la multitude de choix disponibles sur le marché actuel. Que choisir ? Un supplément d’acide folique ou de 5-MTHF? Faut-il opter pour un produit qui combine la vitamine B9 avec d’autres nutriment tels que l’iode ou le fer? Nous vous proposons, ci-dessous, une liste de critères à prendre en compte lors de l’achat, afin d’opter pour un supplément adapté à vos besoins spécifiques :

  • Interactions médicamenteuses
  • Contenu en 5-MTHF
  • Régime végétarien et végétalien
  • Dose recommandée
  • Forme d’administration
  • Rapport qualité-prix

Interactions médicamenteuses

Les interactions médicamenteuses de l’acide folique sont peu nombreuses. La plupart du temps, la combinaison d’un certain médicament avec de la vitamine B9 diminuera l’efficacité du supplément. Cependant, il est préférable de consulter un médecin, si vous suivez un traitement avec un des médicaments suivants :

  • Antiépileptiques (médicaments utilisés dans le cas de l’épilepsie)
  • Méthotrexate (utilisé dans le traitement de certains types de cancers)
  • Traitements antipaludiques

L’acide folique en comprimés est très facile à trouver, dans les pharmacies ainsi que la plupart de drogueries.
(Source : Siamphotos: 103700457/ 123rf.com)

Contenu en 5-MTHF

Dans certains cas (certains traitements médicamenteux ou une difficulté à absorber les nutriments), il peut être indiqué de substituer les suppléments d’acide folique par le 5-MTHF, la forme active de la vitamine B9. Celle-ci vous apportera tous les bienfaits de l’acide folique, sans métabolisation nécessaire.

Régime végétarien et végétalien

Sur le marché actuel, on trouve de nombreux suppléments d’acide folique adaptés aux végétaliens et végétariens. Si vous ne voulez pas consommer de produits d’origine animale, assurez-vous que l’enrobage du supplément choisi soit est d’origine végétale, en lisant la liste d’ingrédients ou recherchez le label « vegan » sur l’étiquette.

Dose recommandée

Nous vous présentons dans le tableau ci-dessous, la dose recommandée  d’acide folique correspondant aux différents groupes de personnes. Cependant, gardez à l’esprit que cette dose varie d’une personne à l’autre et est influencée par plusieurs critères. Il est donc conseillé de consulter un médecin avant de commencer la supplémentation.

Groupe de personnes Dose recommandée
Personnes ayany une carence en folate 250 mcg – 1000 mcg
Femmes enceintes (prévention des anomalies du tube neural du fœtus) 400 mcg
Femmes allaitantes 250 mcg – 400 mcg
Personnes ayant des niveaux élevés d’homocystéine 200 mcg – 15000 mcg*
Individus souffrant de dégénérescence maculaire liée à l’âge 250 mcg – 500 mcg
Individus souffrant de dégénérescence maculaire liée à l’âge 2500 mcg*
Personnes atteintes de vitiligo 5000 mcg*

*Les doses élevées d’acide folique doivent être prises uniquement sous la surveillance d’un médecin.

Forme d’administration

L’acide folique se trouve le plus souvent sous forme de gélules, de capsules ou de comprimés, à ingérer avec de l’eau tous les jours à la même heure.
Bien que ce soit moins courant, vous trouverez également de l’acide folique ou du 5-MTHF en poudre. Ce format est très apprécié par les passionnés de musculation.

Pour les femmes enceintes, il existe les mélanges de nutriments à base d’acide folique appelés «vitamines prénatales». Ceux-ci contiennent généralement, en plus du folate, des vitamines et minéraux tels que le fer, la vitamine B12 ou encore, l’iode. Si vous êtes enceinte ou envisagez une grossesse, nous vous conseillons de consulter votre médecin ou votre sage-femme, qui vous conseillera la meilleure option adaptée à vos besoins.

Jacky NizardGynécologue-obstétricien à l’hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris

« Le véritable problème, (…) est la nécessité de prendre l’acide folique déjà avant la conception. Or, la plupart des femmes viennent consulter quand elles découvrent qu’elles sont enceintes. »

Rapport qualité-prix

Les suppléments d’acide folique sont très accessibles, notamment par rapport à ceux de 5-MTHF. Nous vous conseillons d’acquérir un contenant vous permettant une supplémentation de trois à quatre mois. En revanche, le folate en poudre sera plus cher, mais certaines personnes le préfèrent étant donné qu’il permet d’ajuster la dose en fonction des besoins et préférences de chacun.

En Résumé

L’acide folique est une vitamine indispensable pour la santé des femmes enceintes et de leur bébés. Il s’agit du principal supplément prénatal, compte tenu qu’il réduit les risques l’apparition d’anomalies du tube neural et assure le bon développement du fœtus et la santé des nouveaux-nés.

Mais cela ne s’arrête pas là car cette molécule est importante pour tous. En outre, lorsqu’on respecte les doses journalières recommandées, ce supplément ne présente aucun risque pour la santé. Afin de tirer le meilleur parti de ses bienfaits, intégrez le à une alimentation équilibrée et un style de vie sain.

Si vous avez aimé notre article sur l’acide folique, n’hésitez pas à le partager avec vos amis et nous laisser un commentaire.

(Source de l’image principale : Yemelyanov: 47531853/ 123rf.com)

Pourquoi tu peux me faire confiance?